C’est frappant!

Le fugueur, tome 1
Par Luc Proulx

Résumé en quatrième de couverture :

Un soir de janvier, Jean-Samuel se rebelle contre son père alcoolique et se lance dans une fugue éperdue qui deviendra une intense leçon de vie. Arrêté rapidement avec un compagnon d’infortune au lourd passé, puis placé en centre d’acceuil pour jeunes contrevenants, l’adolescent connaîtra l’amitié de Squatte et l’amour d’Isabelle. Ce qui ne l’empêchera pas de devoir se mesurer à lui-même, face à la haine et à la jalousie, à la vie et à la mort, en découvrant que la plus grande difficulté d’une fugue n’est ni le froid ni la faim, mais le retour.

Mon appréciation :

Je n’aurais sans doute pas lu ce livre si je ne l’avais pas gagné en prix de participation à ce que l’on appelle la « dictée Richelieu », en 2011. Offerts par le Richelieu International, plusieurs livres étaient en choix. J’hésitais entre deux pour finalement prendre Le fugueur. Quel bon choix!
Jean-Sam est un personnage qui prend vie dans un environnement loin d’être agréable avant de décider de fuir la maison. Comme dit dans le résumé, il sera placé en centre d’accueil. C’est à cet endroit que se déroule une très grande partie du récit. Récit où vont se chevaucher les histoires que ces jeunes ont vécues, simplement parce que l’on va les côtoyer.
On s’attache à chacun de ces adolescents, du plus rude à un autre qui l’est moins et qui ont des expériences différentes qui secouent parce qu’elles sont bien réelles dans la vie de tous les jours, pour certains. Il est étonnant de constater qu’il pourrait y avoir plus de cas que l’on peut le penser. Et lorsque l’on se met à s’imaginer à leur place, on prend conscience de tout ce qu’ils doivent faire pour garder la tête haute, tenter de surmonter du mieux qu’ils le peuvent les épreuves qui se dressent devant eux et qui sont bien plus difficiles que les nôtres, etc.
Le fugueur est un très bon roman, à mon avis, qui gagne à être lu. Un langage simple qui fait ainsi ressortir chaque jeune comme il est. Des chapitres courts qui ne découragent pas le moindre du monde la lecture. Un petit peu de temps s’offre à nous et on replonge aisément dans l’histoire.
Qui plus est, pour ceux qui se retrouvent dans leurs pensées à la suite de la lecture d’un roman, celui-ci sera sans aucun doute l’un de ceux qui vous font réfléchir. C’est mon cas, en ce moment. 😛 J’ai un peu de difficulté à écrire une phrase sans m’arrêter. Je suis encore trop plongée dans ma lecture terminée. C’est un sentiment agréable.

Publicités
Catégories : Livres jeunesses | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :