De la magie à chaque page!

Fablehaven, tome 5, La prison des démons
Par Brandon Mull

Résumé en quatrième de couverture :

Après des années de complot, le Sphinx, chef de la maléfique Société de l’Étoile du Soir, est près de s’emparer de la clé de la prison de Zzyzx, où sont enfermés les pires démons. Kendra, Seth et les Chevaliers de l’Aube doivent à tout prix l’en empêcher. Si cette prison légendaire est ouverte, un chaos terrifiant envahira la planète.
Le temps est venu de l’ultime combat contre les puissances de l’Ombre.

Mon appréciation :

Ce que j’aime tout particulièrement de cette série (et que je fais remarquer à ceux qui la débutent), c’est que chaque tome est meilleur que le précédent! Et il faut dire qu’ils sont tous bien bons. Qui plus est, les couvertures de ces bijoux sont toujours très belles. Des couleurs frappantes, qui attirent l’oeil, qui donnent envie de prendre le livre et de l’admirer. Sans oublier les brillants qui sont ajoutés à des endroits précis sur les images.
Dans tous les sens, de l’intérieur comme de l’extérieur, Fablehaven émerveille. Un roman qui ne prend pas de temps avant de nous interpeller pour qu’on ne cesse de tourner les pages, un tome qui nous fait lire dès que l’occasion se présente. Que ce soit en fin de soirée avant de se coucher ou lors d’un petit temps libre durant un cours, lire est un plaisir.
Brandon Mull possède une plume aux mille couleurs, où la magie de ses histoires semble vivre et naître d’elle-même. Dans un univers attirant pour les enfants et fantastique pour les adultes, chacun se plaira à faire défiler les mots sous ses yeux. Mis à part toutes les créatures merveilleuses que recèle ce livre, des complots habilement construits, des aventures peuplées de risques énormes, des combats immenses et des revirements de situation inattendus y prennent place.
Par contre, et c’est un peu triste, la fin du récit, suite aux moments d’actions, m’a un peu déçue. Une belle série comme celle-là, qui nous tient dès le début, se doit d’avoir une finale qui la représente. Malheureusement, ça n’était pas tout à fait le cas. Ça n’était pas mauvais, loin de là. Simplement, je m’attendais à un peu plus. Mais il ne faut pas du tout croire que c’était mauvais. Fablehaven reste une belle série du début à la fin et qui émerveille les lecteurs de par son côté magique.
J’ai l’impression de me répéter, mais le merveilleux de ces romans est vraiment fabuleux. 🙂

Publicités
Catégories : Aventure, Aventure, Fantasy ou merveilleux, Fantasy ou merveilleux, Livres adultes, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “De la magie à chaque page!

  1. Pingback: Salon du livre de Montréal 2012 | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :