Totalement filles.

La pire année de MA VIE!
Par Katie Maxwell

Résumé en quatrième de couverture :

Objet : Horreurs et délices (Non, ce n’est pas une chanson.)
De : Mrs.Oded@btelecom.co.uk
À : Dru@seattlegrrl.com
Ce que je ne peux vraiment pas supporter de la vie en Angleterre
— L’uniforme à l’école
— Piddlington-on-the-weld (Appelez-moi Emily de Piddlesville.)
— La Marmite (C’est de la vase de levure condensée! POUAH!)
— Le fantôme dans mon tiroir à sous-vêtements (Des mains spectrales tripotant mes soutiens-gorge — passons!)
— Pas de centre commerciaux! Mais à quoi ils pensent, ces Anglais???
Ce qui m’empêche de prendre le premier avion pour Seattle direction café potable
— Aidan (Canonissime!)
— Devoon (Beau à mourir? Je te raconte pas!)
— Fang (On en mangerait!)
— Holly (N’importe quelle fille qui traque les vedettes avec moi — et qui me laisse Oded Fehr — est une amie pour la vie.)
— Le Polo Club giga-cool (Là où les baisers sont tops!)

Mon appréciation :

Ah lala! Seize ans, une année bien mouvementée pour Emily, l’héroïne de ce livre. L’alcool, les histoires de couple, les soirées de fêtes, les expériences personnelles, les beaux gars, les gentils, les machos, les baisers, l’école, les parents, la mode, le maquillage, etc. Ce roman en contient amplement!
La pire année de MA VIE!, un roman tout rose qui est raconté par des échanges de courriels entre Emily et son amie, Dru, qui est aux États-Unis. On assiste aux moindres pensées et commentaires d’une fille superficielle, dirais-je. Une fille qui ne peut supporter de ne pas avoir de maquillage, de ne pas avoir la bonne tenue et qui fantasme plus que souvent sur le physique des charmants jeunes hommes qu’elle côtoie. Ah oui! aussi y a-t-il les vilaines filles qui ricanent d’elle. L’Américaine parmi les Anglaises. C’est plutôt humoristique de voir dans quels troubles elle se plonge!
Il aurait été plaisant d’avoir un échange complet de courriels entre les deux jeunes filles, bien que cela ne soit pas nécessaire au récit, puisqu’il est complètement axé sur la vie d’Emily.
Comme je l’ai mentionné plus haut, le côté plus plaisant de cette lecture est sans doute le simple fait de lire le récit d’une jeune adolescente qui ne semble visiblement pas toujours prendre les bons choix. En tant que lecteur, je dirais qu’il est assez facile de pouvoir critiquer l’héroïne durant ses mésaventures. Elle aurait dû faire ci, elle ne doit pas écouter celui-là, etc.
Un roman, ma foi, très féminin, et donc un petit plaisir tout simple pour un bon divertissement, sans plus. Possiblement déconseillé aux filles plus jeunes qu’Emily, selon certains sujets abordés dans le roman, mais cela reste une bonne petite lecture rapide pour les intéressées.

Publicités
Catégories : Coin filles, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Totalement filles.

  1. Pingback: Une femme totalement féminine qui attire les ennuis! | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :