De l’action, en voilà!

La trilogie de l’Orbe, tome 3, Alliances
Par Guy Bergeron

Résumé en quatrième de couverture :

Un ennemi que les Champions de Libra croyaient mort refait surface et promet de venger l’affront qui lui a été fait en rasant le temple de Libra et la ville qui l’entoure. Il parvient à convaincre de puissants alliés de se rallier à sa cause et il marche sur Riga.
Derek et Dora ont vent de leurs intentions; ils en préviennent les autorités de la ville et Jolar, grand prêtre de Libra. Ces derniers mettront tout en oeuvre pour assurer la protection de la ville et du temple. Les Champions de Libra, les forces de Riga et tous leurs alliés devront unir leurs efforts pour freiner l’inexorable marche de l’ennemi.
La volonté de Libra et celle de Culcuth, dieu de la mort, se confronteront dans ce dénouement plein de rebondissements inattendus de la Trilogie de L’Orbe.

Mon appréciation :

Pour un dernier tome, c’en est tout un. Je n’avais aucune difficulté à me plonger dans l’histoire dès que j’en avais l’occasion. Si je devais faire quelque chose en même temps, comme écouter le début des explications d’un professeur, clavarder avec quelqu’un, je n’avais aucun problème à le faire en terminant mon chapitre, ma concentration étant assez bien portée sur le récit.
Pour les amateurs d’action, de combats et de tout ce qui s’en rapproche de loin ou de près, il va de soit que ce roman saura vous sustenter d’ici votre prochaine lecture!
Magie, combat, épée, corps à corps, flèches, morts, vivants, sang, etc. Il ne manque de rien lors des batailles.
Disons que le romans peut être séparé en deux parties distinctes : avant le combat et durant celui-ci. Le début peut être un peu long, tout simplement parce qu’il est plus tranquille. Il n’en est pas moins désagréable, par contre. On y découvre les divers éléments qui mèneront à la deuxième partie du livre. Ils sont importants pour comprendre l’enjeux de la bataille et quelles sont les forces qui s’affrontent. Il ne faut donc rien négliger; et puis, tout est bon!
Alliances, tout comme ses frères, est écrit avec une plume fluide et simple de compréhension, mais qui ne met pas non plus de côté un bon vocabulaire diversifié. Guy Bergeron semble savoir attiré le lecteur dans son récit, l’incitant à le poursuivre et à faire défiler bon nombre de mots sous ses yeux. À tout le moins, ça fonctionne drôlement bien pour moi.

Pour discuter avec l’auteur sur ses romans ou tout simplement pour découvrir les autres qu’il a écrits, il y a le forum www.SeriesFantastiques.com (d’autres auteurs et réalisations s’y trouvent aussi).

Publicités
Catégories : Fantasy ou merveilleux, Fantasy ou merveilleux, Livres adultes, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “De l’action, en voilà!

  1. Pingback: Salon du livre de Montréal 2012 | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :