Un mélange d’aventures.

L’oeuf du serpent, tome 3, La lame tordue
Par J. FitzGerald McCurdy

Résumé en quatrième de couverture :

Au moment précis où la Haine, le Démon, réveille une terrible Force du Mal dans un autre monde, un tremblement de terre fend la capitale du Canada, créant un fossé sans fond le long de la rivière Rideau. Miranda, âgée de onze ans, découvre un complot diabolique visant à éliminer les Elfes et à rompre le charme qui scelle la sombre prison des Enfersoù se trouve le Démon. Quand Nicholas tombe dans les griffes du Serpent-Nain et d’une bande d’Ogres cruels, Miranda et ses amis, avec la détestable Muffy, se lancent dans une quête périlleuse pour le secourir. Ils doivent aussi trouver la lame tordue, le seul objet qui arrêtera le monstrueux Calad-Chold.
Cependant, ils doivent affronter de nombreux ennemis qui sont résolus à posséder les Pierres de sang et à en libérer les imposants pouvoirs pour détruire les Forces du Bien. Des tunnels de la Colline parlementaire à Tabou, une chambre scellée dans les montagnes Rouges de Vark, La lame tordue est un voyage extraordinaire dans l’inconnu, avec des personnages connus et nouveaux, de fabuleux monstres et des êtres foncièrement mauvais. C’est aussi un voyage de découverte de soi dans lequel de courageux enfants se montrent intransigeants contre la Force du Mal.

Mon appréciation :

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas poursuivi la lecture de cette trilogie. Peut-être deux ans. Ce n’est qu’en mars dernier que je me suis procurée le dernier tome, mais c’est tout récemment que j’en ai fait la lecture.
Mis à part le personnage principal et ses amis qui sont plutôt jeunes, j’ai bien aimé ma lecture. En quoi l’âge me dérange-t-il? C’est simplement qu’il est moins aisé de se mettre dans la peau du personnage ou de le suivre comme si l’on était de ses amis. Généralement, on se lie d’amitié avec des personnes de notre âge. Le lien est juste plus rapide. Il n’empêche que dans cette série, le contenu, le récit, et tout ce qui va avec, nous font passer par-dessus l’âge. Si l’on en oublie les réactions typiquement enfantines, l’aventure nous pousse à un tout autre degré.
Narré sous une plume mature, le récit de cette dernière aventure pour Miranda prend toute sa place. Plusieurs péripéties accompagnent ses amis et la petite blonde, mais l’humour reste parfois présent, malgré le nombre de problèmes qu’ils ont à affronter.
Je suis bien heureuse de ne pas avoir eu trop de difficulté à replacer les événements et les personnages lors de ma lecture, puisque cela faisait un bon moment que je ne l’avais pas continuée. Quelques détails étaient précisés, afin de se replonger dans l’histoire. J’avais de la facilité à suivre tout ce qui se déroulait. Même si le livre est un grand format de plusieurs pages, sa lecture se fait très bien.
Nos jeunes héros ont chacun leur parcours durant ce tome. Parfois certains se rejoignent, parfois certains se séparent. D’où le titre de l’article, chaque jeune vivra une aventure différente. Il est bien plaisant de les suivre chacun leur tour, de découvrir comment ils se sortent des situations qu’ils vivent, etc.

Publicités
Catégories : Aventure, Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :