Léger et entraînant.

Visions, tome 1, Ne meurs pas libellule
Par Linda Joy Singleton

Résumé en quatrième de couverture :

Après avoir été expulsée de l’école et conduite chez sa grand-mère pour y vivre, Sabine Rose est déterminée à devenir une adolescente normale. C’est pourquoi elle dissimule son don psychique aux gens de sa nouvelle école et prétend que les prédictions qu’elle contribue à rédiger pour le journal scolaire ne sont que d’amusantes balivernes.
Cependant, lorsqu’elle commence à avoir des visions morbides au sujet d’une fille arborant le tatouage d’une libellule, elle a peur de raconter ce qu’elle voit de crainte qu’on la prenne pour une dingue ou, pis encore, que personne ne la croie jusqu’à ce que quelqu’un meure. Exactement comme ce fut le cas à son ancienne école…
Victime d’un coup monté, Sabine doit trouver un moyen de prouver son innocence… et de prévenir la fille à la libellule avant qu’il ne soit trop tard.

Mon appréciation :

Un joli petit roman qui se lit très aisément et dans lequel j’ai replongé pour la deuxième fois. Cela faisait assez longtemps que je l’avais lu que j’en avais oublié bien des détails! Ainsi, c’était presque comme si je le lisais pour la première fois, excepté que je me souvenais de deux ou trois petites choses.
Une fille pas tout à fait ordinaire nous narre son histoire. Elle a des visions, elle aimerait ne pas posséder ce don, mais malgré elle, elle devra venir en aide à cette fille portant un tatouage en forme de libellule.
On apprend facilement à connaître Sabine, laquelle l’on désire par la suite accompagner tout le long du récit. Avec elle, on tentera d’élucider ce qui plane autour du mystère de la fille au tatouage. Avec elle, on se verra se questionner à propos des événements qui se déroulent à l’école. Avec elle, on se précipitera pour aider la jeune fille à la libellule.
Sous les mots de Linda et avec son personnage, Sabine, auquel on s’attache facilement, les pages semblent tourner d’elles-mêmes sous nos doigts. Ne meurs pas libellule est un roman jeunesse (que les moins jeunes aimeront tout autant, j’en ai eu vent d’une dame qui se plaisait fort bien à lire la série) qui nous accroche et qui nous fait passer un bon moment de lecture. Des pages simples et rapides à lire, des chapitres pas trop longs, mais qui peuvent parfois laisser sur un suspense, nous donnant envie de poursuivre notre lecture, ce livre est construit avec une bonne recette.
À lire et à relire, jours de pluie ou jours ensoleillés… Comment résister bien longtemps à Sabine et à ses aventures lorsque l’on a les romans directement sous les yeux, qui nous narguent de leur captivant récit, confortablement installés sur leur tablette, sur un bureau ou quoi que ce soit d’autre?

Publicités
Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Léger et entraînant.

  1. Pingback: Une intriguante ballade… | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :