Salon du livre de Montréal 2012

17 novembre 2012

Eh oui! Le Salon du livre de Montréal était hier pour moi!
Chaque année, je me dois de me rendre à cet événement au moins une journée complète (ou presque). D’avance, je planifie quelques auteurs que je désire ardemment rencontrer, voir ou revoir, ainsi que certains livres que je vais acheter. La facture monte vite! Je me donne un budget et j’essaie de ne pas le dépasser. Dur de dur.
Ensuite vient le plaisir de ranger les livres sur les tablettes, un par un. Sans mentionner tous les détails de ma journée, je vais vous parler de certains auteurs et l’achat qui leur est relié.

Brandon Mull, auteur de Fablehaven, Le mystère des bonbons magiques et de Beyonders.
Quel grand plaisir que de rencontrer cet auteur anglophone! Il a fait tout un trajet pour venir passer des heures à dédicacer les volumes de ses fans d’ici. Armée du deuxième tome de sa dernière série (Beyonders) et de mon maigre bagage en anglais, je me suis mise en file pour le rencontrer. En plus d’être un écrivain merveilleux et débordant d’imagination, Brandon est quelqu’un de bien gentil. Quelques paroles ont été échangées, une dédicace a été faite, une photo prise, puis, sous un « Bonne journée! » de sa part, je suis repartie voir d’autres auteurs.

Patrice Cazeault, auteur de Averia.
Jeune homme toujours souriant, sauf quand il s’amuse à être faussement sérieux, Patrice ne manque pas d’énergie. Encore une fois armée d’un tome deux, mais d’une autre série toutefois (c’est un peu évident 😛 ), je suis allée faire dédicacer mon roman. Un grand sourire au visage et le livre tendu, Patrice savait quelle était sa job. Chaque rencontre est remplie de sourires, de rires et de bons moments. Celle-ci n’y faisait pas exception! On s’est taquinés souvent lorsqu’on se croisait, et je suis finalement repartie chez moi avec mon livre et un dessin d’un… chaton (de Patrice).

Guy Bergeron, auteur de La trilogie de l’Orbe, L’Héritière de Ferrolia, Légendes d’Arménis et de Valse macabre.
Ah qu’il est bon de revoir ce gentil homme! Toujours présent, mais demandé. Il se promène d’un endroit à l’autre, que ce soit pour discuter, pour signer des livres ou pour passer des entrevues. À défaut de lui avoir acheté un livre cette année, je suis bien heureuse d’avoir eu autant de temps pour lui parler. Après tout, si Michel l’a apostrophé pour Les Clowns vengeurs, ce doit être parce que Guy a un nez et un tempérament de clown, quelques fois. 😉

Vraiment, ce fut un très beau Salon. J’en suis ressortie les bras pleins (trois sacs de livres), des souvenirs pleins la tête et quelques photos dans mon appareil.
J’ai déjà très hâte au prochain Salon du livre. Je dépense beaucoup, mais que c’est bon de lire!

Publicités
Catégories : Événements, Salons du livre | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :