Ah! les garçons!

Garçons sur la Corde raideGarçons sur la Corde raide
Par Stephie Davis

Résumé en quatrième de couverture :

Vous aimez un garçon, mais il vous laisse tomber. Vous êtes déprimée. Devinez quoi? Vous êtes sur la Corde raide. C’est un endroit malsain. Ce sont les garçons qui devraient s’y trouver, pas les filles! Mettez les garçons sur la Corde raide et ils ne pourront jamais vous blesser.
Cela a l’air génial, n’est-ce pas? Oui, mais pas pour Blue Waller. Pourquoi devrait-elle mettre ce superbe gars de dernière année sur la Corde raide, juste au moment où il commence à la remarquer? Et si elle ne le fait pas, va-t-il lui briser le coeur?
Blue — c’est le diminutif de Blueberry — est prise au piège. Elle a le pire prénom de la planète, des parents qui entravent sérieusement sa vie sociale, une petite poitrine et des taches de rousseur. Heureusement, ses trois meilleures amies vont l’aider à trouver le grand amour — même si cela signifie braver la Corde raide.

Mon appréciation :

Un roman qui se lit très bien et rapidement, de quoi ne pas décourager les jeunes filles qui s’y intéressent. Un format moyen avec des paragraphes bien espacés pour rendre la lecture facile. Aussi, avec le style d’écriture de l’auteur, la lecture du livre en est simplifiée.
Une histoire assez classique : une jeune fille de quatorze ans qui s’éprend d’un jeune homme de dix-sept ans, aussi l’un des plus populaires de l’école. Mais bien évidemment, les choses se compliquent toujours. Même si Heath (le garçon populaire) semble s’intéresser à elle, Blue aura des surprises. D’abord, puisqu’elle est acceptée pour jouer un rôle dans une pièce de théâtre, ses tâches à la maison doivent être faites par quelqu’un d’autre, car ses répétitions lui couperont des soirées. Ainsi, Colin, jeune homme de dix-sept ans aussi, est engagé pour faire le ménage et nourrir tous les animaux que les parents de l’adolescente hébergent. Mais bien sûr, Blue n’a de yeux que pour le beau Heath, qui l’invite à sortir. Ensuite viennent les péripéties de jeunes filles : les premiers contacts physiques avec des yeux « amoureux », le premier baiser (que de surprises à ce sujet!), les sorties avec des tenues plus aguichantes que maman ne tolèrerait pas si elle en était au courant, etc. Bref, un roman de filles qui n’innove pas vraiment, mais qui reste bon, puisque l’on aime ce genre de petites histoires.
Et bien sûr, on en devine la fin un peu trop facilement. Blue finira-t-elle dans les bras de Heath? dans ceux de Colin, qui prend d’abord le rôle de confident (seulement pour certains détails)? ou seule avec ses amies?
J’ai bien apprécié ma lecture, même si elle ne me laissait pas énormément de surprises. Par contre, s’il y a quelque chose que j’ai moins aimé, c’est la façon dont le temps avance durant le récit. J’ai l’impression qu’à divers moments, on en coupe de trop grands bouts. On se retrouve un mois avant la présentation de la pièce, puis pouf!, c’est la scène finale de ladite pièce. J’aurais préféré que le temps s’étire un peu plus lentement, qu’on y développe plus certains détails de la vie du personnage principal et que l’on puisse lire le moment où Blue prend place dans son personnage de la mère de Vladimir, qui est en fait… Heath.
Dans l’ensemble, c’était une lecture agréable, légère, mais avec un bon petit soupçon d’amour dont raffolent les filles. 😉

Publicités
Catégories : Coin filles, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Ah! les garçons!

  1. Pingback: Changement de voix! | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :