Une aventure captivante.

Les chroniques des Enchanteurs, tome 4, 19 lunes
Par Kami Garcia et Margaret Stohl

Résumé en quatrième de couverture :

Je n’aurais jamais cru que tout finirait comme ça. Que je mourrais si jeune. Et pourtant…
Depuis que je me suis jeté du haut du château d’eau, j’ai tout perdu. Ma vie, ma famille, mes amis. Et surtout Lena.
Je suis mort pour sauver Gatlin. Je pensais que c’était mon destin. Maintenant, je n’en suis plus si sûr. Dans l’au-delà, certaines choses s’éclaircissent : je n’aurais peut-être pas dû mourir.
Mais qui a voulu ma disparition dans ce cas? Et pourquoi?
Je dois rejoindre l’Enchanteresse que j’aime plus que tout au monde… quel que soit ce monde. Je dois retrouver Lena et le monde des Mortels. Quel qu’en soit le prix.

Mon appréciation :

Enfin, le tout dernier tome de cette belle série.
Je crois que je l’ai un peu moins aimé que les précédents (ma lecture de ceux-ci ne date pas d’hier, mais je me souviens plutôt bien des histoires de ces tomes), mais il reste que je l’ai bien apprécié. Si je l’ai moins apprécié, c’est sans doute parce que je m’attendais à un peu plus de la part des deux auteurs pour cette finale. Malgré cela, divers éléments, tout au long de ma lecture, m’ont assez bien plu pour que je puisse affirmer que j’ai aimé lire 19 lunes.
Tout d’abord, il y a cette façon dont le roman est divisé en trois parties. Chaque partie possède un narrateur. En premier, il y a Ethan, le personnage principal. Celui-ci commence donc l’aventure avec nous, nous narrant son expérience dans l’au-delà. Un endroit où, dans l’univers du livre, les personnes décédées se retrouvent. Ethan y verra certaines personnes qu’il connaît et, en ces lieux, découvrira qu’il n’aurait pas dû mourir. Il devra donc traverser un chemin constamment semé d’embuches de toutes sortes afin d’avoir une chance de retrouver la fille qu’il aime. Puis viendra un moment où Ethan sera en attente d’une aide. D’une aide de Lena. Ainsi, comme le rôle de Lena occupe une plus grande importance à ce moment et est aussi l’action la plus forte, c’est elle qui prend le rôle de la narration. La dernière partie est à nouveau racontée par Ethan.
Sinon que j’ai aimé ce changement, qui permettait pour la première (et dernière) fois d’entrer dans l’esprit de Lena, il y a d’autres éléments qui m’ont plu. J’ai bien aimé les petites douceurs que l’on est habitués de retrouver tout au long de la série. Que ce soit la pensée d’un philosophe citée par tante Marian, la tante du garçon, ou des apprentissages de la vie un peu camouflés dans les phrases d’Amma, la gouvernante.
Autre chose : le personnage d’Amma, tout simplement. J’ai toujours apprécié Amma. Elle a beau encadrer intensément ceux qui l’entourent et qui lui sont chers, sembler sévère ou quoi que ce soit d’autre, toute la bonté et l’amour qui se fait sentir en lisant ses gestes et ses façons d’agir et de parler me plait beaucoup.
Enfin, une dernière chose que j’ai bien appréciée était l’exploration de l’autre monde dans lequel se retrouve Ethan après sa mort. La façon dont ce monde a été construit par Kami et Margaret est plaisante. Par exemple, les portes des maisons des défunts se trouvent à être leur pierre tombale en grand format. D’autres éléments du genre meublent aussi cet endroit. Un peu de fantastique bienvenu. 🙂

Publicités
Catégories : Fantasy ou merveilleux, Fantasy ou merveilleux, Livres adultes, Livres jeunesses, Romance, Science-Fiction, Science-Fiction | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :