De quoi ne pas ménager le lecteur…

Ricochet
Par Sandra Brown

Résumé en quatrième de couverture :

Savannah, Géorgie. Au milieu de la nuit, Elise, la jeune épouse du juge Laird, abat un cambrioleur. Légitime défense ou règlement de compte? Pour répondre à cette question, l’inspecteur Hatcher et sa coéquipière DeeDee Bowen mènent l’enquête. Et découvrent non seulement que la séduisante Elise a un passé trouble, mais que son mari la fait suivre par un détective privé… Lequel des deux tente de se venger? Hatcher a d’autant plus de mal à démêler le vrai du faux qu’il succombe lui aussi au charme d’Elise.

Mon appréciation :

Le récit débute sur un prologue qui nous emmène en plein au cœur de l’histoire. Il nous donne un aperçu de ce que l’on retrouvera dans notre lecture. Et effectivement, le passage narré dans le prologue revient plus tard dans le roman. C’est un lien que j’ai bien aimé.
Je n’aime pas le résumé du livre qui, à mon avis, ne représente pas assez bien le contenu du bouquin. Si le livre ne m’était pas tombé entre les mains et que je l’aurais plutôt vu sur une tablette de librairie, je n’aurais sans doute pas été portée à l’acheter avec cette quatrième de couverture, en plus du fait que ça n’entre pas dans la catégorie de livres que je lis le plus souvent. Mais je suis bien heureuse d’être tombée sur ce livre, car je l’ai dévoré!
Même si j’ai eu un peu de mal à bien entrer dans l’histoire au début, sans doute parce que j’avais du mal à m’intégrer dans l’atmosphère police-inspecteur et tout, lorsque j’ai réussi à bien m’y accrocher, j’avais du mal à fermer le livre pour me coucher! Car effectivement, ce livre a de quoi ne pas ménager le lecteur! On est tiraillé entre Elise et Carl Laird à savoir qui croire. Au départ, ils ont la même version des faits quant au meurtre qui a eu lieu à leur domicile. Puis, plus le récit avance, plus de nouveaux éléments apparaissent (des liens secrets entre certains personnages), des doutes se créent (Mme et M. Laird cachent visiblement des choses), etc. Le juge garde le même avis sur le cas de la légitime défense de sa femme, mais cette dernière, de son côté, s’arrange pour que l’inspecteur Hatcher ait une nouvelle version des faits. Qui, d’Elise ou de Carl, cache quelque chose?
La façon dont Sandra Brown a rédigé son bouquin m’a réellement fait nager dans le doute. Un instant je croyais que Carl n’était pas du tout honnête, le suivant c’était Elise que je soupçonnais de cacher quelque chose. Surtout qu’elle savait qu’elle plaisait à Hatcher et qu’elle se servait de cela pour développer personnellement sa version des faits! Jusqu’au tout dernier chapitre, je n’étais jamais certaine de qui était plus « mauvais »! Je n’arrêtais pas de me questionner, d’émettre des conjectures sur chacune des versions, créant mes propres liens jusqu’à les voir détruits par un nouvel élément… alors ça recommençait!
C’est ce que j’ai raffolé du bouquin. Tous ces mystères que je n’arrivais jamais à résoudre parce qu’il manquait toujours quelque chose… Le fait de me questionner jusqu’à la toute fin, surtout, pour finir par être surprise du résultat. Vraiment divertissant!

Publicités
Catégories : Livres adultes, Policier | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :