Une histoire intéressante.

Les chroniques de Victor Pelham, tome 2, La particule d’Ixzaluoh
Par Pierre-Olivier Lavoie

Résumé en quatrième de couverture :

Maintenant âgé de vingt ans, Victor occupe ses journées en donnant des leçons privées de piano et en offrant régulièrement ses talents musicaux dans un cabaret de la cité fortifiée de Québec. N’ayant pas oublié ses jeunes confrères et consoeurs londoniens de l’infernal orphelinat de Saint-John, le jeune homme est même parvenu, au courant des dernières années, à acheter l’établissement avec l’idée d’en changer drastiquement la nature. C’est en revenant chez lui un soir comme les autres, à son domicile de Québec, que la vie de Victor sera profondément bouleversée. Le meurtre d’un vieil ami, qui était juste sur le point de trouver une nouvelle source d’énergie, lancera notre protagoniste sur les traces d’un assassin invisible qui le mèneront jusqu’à Belize, en Amérique Centrale. Accompagné de vieux et nouveaux alliés, Victor devra élucider le mystère évoluant autour du meurtre de son ami… ainsi que de la découverte de la particule d’Ixzaluoh dans une aventure à vous couper le souffle.

Mon appréciation :

Une nouvelle aventure de ce jeune Victor Pelham, incroyable malgré lui, de terminée. En fait, j’avais déjà lu ce tome, mais dans un tout autre esprit. Mes lectures du tome 1 et du 2 étaient si espacées que j’avais tardé à entrer dans l’histoire de ce dernier. De ce fait, j’ai pu pleinement apprécier ma relecture comme si c’était la première fois que je le lisais.
Et j’ai bien aimé! Je n’ai pas particulièrement raffolé du début, mais dès que les évènements s’enchaînent, on ne peut que rester « scotché » au livre. Retrouver les personnages est très plaisant, parce qu’ils sont tous appréciés. Comme ce Manuel, le robot métacurseur du premier volume. Je ne vous dirai pas dans quelles circonstances, mais il fait tout de même son apparition, lui qui a rendu si humoristique la première aventure de Victor, lors de ses 16-17 ans.
Parlant d’humour! Un nouveau compagnon est présent dans La particule d’Ixzaluoh. J’ai bien aimé cet ami, même s’il cachait des choses. Il rendait l’aventure encore plus amusante et apportait, à son tour, son côté rigolo.
L’aventure en soi était très bien. C’est ce que j’aime de cette série. Les quêtes du héros ne sont pas superflues et sont simplement motivées par le grand cœur du jeune homme. Il a cette qualité d’être toujours près à venir en aide aux autres, ce qui rend son personnage plus vrai. Et sans doute plus apprécié du lecteur. Aussi l’aime-t-on alors pour ce qu’il est avant ce qu’il fait. Même restreint avec une canne, jamais il ne perd espoir!
Seul truc qui m’a peut-être chicoté un tout petit peu : Victor qui répète et répète le récit de ses aventures à la fin du livre. Heureusement que c’est quelques fois réduit, parce qu’en tant que lecteur, on connait déjà l’histoire dans tous les détails! Un seul résumé m’aurait semblé suffisant, mais ça ne m’a pas énormément dérangé. De toute manière, c’est si bien écrit que je ne peux m’empêcher de continuer à dévorer les mots!

Publicités
Catégories : Aventure, Aventure, Fantasy ou merveilleux, Fantasy ou merveilleux, Humour, Humour, Livres adultes, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Une histoire intéressante.

  1. Pingback: Des personnages comiques. | Dans ma bibliothèque

  2. Pingback: Des personnages comiques. | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :