Un goût de sciences.

Zeckie ZanZeckie Zan
Par Véronique Drouin

Résumé en quatrième de couverture :

Zeckie Zan tint son sabre devant elle, prête pour le combat. Elle scruta les visages de ses adversaires. D’un mouvement sec, le meneur du clan attrapa la lame et se trancha les doigts. Du sang bleu gicla des coupures. Les phalanges tombèrent mollement sur le sol, et des blessures sortirent des tentacules qui agrippèrent le bras de Zeckie. Surprise, elle lâcha son arme.
Après avoir échoué à son examen de passage, Zeckie Zan est condamnée à se rendre dans la dimension de la Terre. Sa mission : défendre ses habitants contre les Mycoloïdes qui tentent de s’infiltrer dans le monde. Pour ce faire, la jeune Gaïenne devra découvrir et refermer la brèche que ces dangereux ennemis ont ouverte. Mais le danger rôde autour d’elle… Zeckie Zan, une aventure palpitante qui nous entraîne dans une autre dimension.

Mon appréciation :

Lire un roman jeunesse de science-fiction me change de la routine, si je peux dire! Je n’en lis pas souvent, mais j’aime bien ça.
L’auteure Véronique Drouin ne m’était pas inconnue, puisque j’ai lu les trois premiers tomes de sa série L’archipel des rêves, il y a quelques années. C’est d’ailleurs parce que j’ai bien aimé ces lectures que j’ai daigné m’intéresser à Zeckie Zan. Je n’ai pas été déçue, bien que je n’aie pas trouvé ce livre si fantastique que cela. Disons qu’il m’a semblé un divertissement tout simplement, sans que je n’y raffole quoi que ce soit.
Probablement que le manque de certains détails a changé ma perception du livre. Je crois que d’allonger légèrement le livre pour ne pas laisser ces éléments (intrigants, qui plus est) sans explications aurait été une bonne idée ou d’en faire une suite. Le lecteur reste plutôt avec des interrogations à la fin de sa lecture du bouquin.
Aussi, l’histoire en tant que tel était basée sur une Terre (et d’autres planètes)  contaminée, remplie de pollution. Selon moi, c’est un thème qui manque un peu d’originalité. Vu et revu. Bien sûr, il est intéressant et peut être élaboré de toutes sortes de manières, sauf que j’aurais aimé être surprise par quelque chose de plus nouveau et différent.
Il n’empêche pas que j’ai tout de même apprécié ma lecture, qui présentait des personnages attachants. Et puis le Saonu (supérieur à Zeckie) m’a fait sourire avec son plaisir à savourer de délicieux brownies. Enfin, je ne vous raconterai pas la scène, ce serait mieux si vous la lisiez!

Publicités
Catégories : Livres jeunesses, Science-Fiction | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :