De la musique jusqu’au bout des doigts.

Feuilleton Rock & Rose (13 épisodes)
Par Marie Hélène Poitras

Résumé en quatrième de couverture du premier épisode :

Armée d’une guitare, Simone veut conquérir les planches.
Sur fond de pop rose bonbon, Juliette flirte avec la célébrité.
Entre rock et glamour, deux filles, deux rêves et une amitié de toujours.

Mon appréciation :

Le premier épisode nous permet de se dresser un petit portrait des deux personnages principaux. Simone, au style un peu débraillé, qui rêve de s’acheter une guitare électrique. Juliette, petite mode incarnée, qui s’élance vers la célébrité en participant à une émission de télé. Tournent autour leurs familles, dont nous commençons à apprendre à les connaître et à les apprécier. Les deux adolescentes de secondaire quatre, suite à la lecture du premier feuilleton, semblent nous promettre bien des surprises, le tout dans un univers empli de musique, de rock et de rose.
Le second nous fait découvrir qu’elle est la mystérieuse vidéo que l’ancien copain de Juliette a mise sur la toile. Une vidéo qui met la jeune fille dans l’embarra et menace sa place à l’émission de téléréalité dans laquelle elle est. Sera-t-elle éliminée pour cela? L’intrigue se met en place et on désire savoir la suite. De son côté, Simone découvre ce que l’on ressent quand l’on se fait draguer. Seulement, l’adolescente n’est pas totalement certaine de ses sentiments, en plus du fait qu’elle ne trouve pas le jeune chanteur si talentueux que cela.
Le parfum des bars la nuit, le troisième volet de la série, est sans doute un peu plus sombre, sans l’être totalement. Les jeunes mineures, suite à la fin de la punition de Juliette (je ne vous mentionne pas les détails), feront leurs premières tentatives de sorties dans les bars. Elles débouleront un instant dans l’illégal qui attire tant à cet âge. À ce stade-ci de la série, on remarque que chaque tome est très petit. Après tout, en cinquante pages, les évènements défilent vite. J’ai donc l’impression qu’il manque parfois du contenu mais, en même temps, j’aime bien l’effet d’un bout d’histoire, toujours accompagné d’une fin intrigante.
Bien évidemment, entre deux amies peuvent éclater les disputes. Simone et Juliette n’y échappent pas et se séparent donc. Combien de temps? À suivre. N’empêche qu’il est plaisant de lire comment elles évoluent chacune de leur côté, s’emmêlant visiblement dans des choses qu’elles ne devraient pas. Une amitié entre deux filles ayant des goûts différents, ça laisse toujours présager une certaine dose d’action, si je peux le dire ainsi!
Le cinquième épisode est, selon moi, l’un des plus émotifs. Sans vous donner trop de détails, Simone et Juliette retomberont l’une sur l’autre et décideront de changer les choses, d’améliorer tout ce qui ne va pas depuis quelques temps, et ce en faisant un acte permanent (indice : voir la couverture du petit livre). Dans les cinq premiers épisodes, je crois que c’est celui que j’ai le plus aimé, justement parce qu’il contient plus d’émotions. Et puis, on voit aussi que les personnages s’apprêtent à évoluer très bientôt pour ensuite foncer dans la vie! Les choses se règlent tandis que d’autres se profilent à l’horizon.
Toujours dans la même lancée, le sixième épisode met plein feu sur les rêves des deux meilleures amies. Elles font toutes deux un pas vers ce qu’elles désirent. Simone veut prendre sa place dans un groupe de musique qui ne la considère pas au maximum de son talent, tandis que Juliette découvre une vérité cachée sur son père et, par le fait même, sa famille. Vraiment, on désire en savoir plus et voir comment se dérouleront les prochains moments importants du feuilleton.
Suite à la lecture du septième épisode m’est venue l’impression, encore plus forte, que ces petits livres se lisaient trop vites! Ce qui est, en fait, bon signe. Autrement dit, j’aime bien et je dévore! Dans ce volet, les deux amies font un voyage d’immersion à Daytona. Quelle chance elles ont! La plage, entre autres, pour mieux apprendre l’anglais. Aussi, on découvre un nouveau personnage bien intéressant… surtout pour Simone. Un petit peu de romance à l’eau de rose (eh oui, c’est une série bien rosée) ne fait pas de tort et se déguste fort bien dans cette série féminine.
Tiens, un autre élément qui est plaisant dans les livres pour adolescent prend place dans le numéro huit : la première relation sexuelle. Si c’est le bon moment, la bonne personne, les incertitudes, etc. La plupart des lectrices de ce genre de séries en sont à l’âge où elles se questionnent à se sujet. Ainsi, je trouve bien qu’à travers un récit plaisant soit apporté une certaine dose de réconfort là-dessus, dans le sens où, discrètement, on informe les lectrices afin de les rendre plus confiantes, etc. Je vois ça bien qu’un tel sujet soit abordé, car il n’est pas toujours aisé de s’informer auprès de quelqu’un!
Soir de bal, le neuvième épisode, présente surtout une part de jalousie entre le chanteur du groupe de Simone et son copain, ainsi qu’entre Juliette et les deux filles superficielles qui trainent avec le chanteur. Un peu d’action,  d’adrénaline! Et, comme à l’habitude, la finale de l’épisode se termine sur un élément à suspense. Ce qui me plait, puisque cela donne toujours envie de lire la suite. De plus, plus on approche de la fin de la série, plus on désire la lire.
Un nouveau personnage apparaît dans le dixième volet, un personnage qui amènera le sourire à Juliette. Seulement, cette source de bonheur n’empêche pas les choses de mal tourner. En tant que lecteur, on s’accroche. On sent que des évènements vont arriver, puis quand ils arrivent, tout déboule. Juliette s’apprête à découvrir la vérité sur le père qu’elle n’a jamais connu. De leur côté, trois étudiants, suite au bal et à une mauvaise folie, se retrouvent à l’hôpital, dans de mauvais états. Tout commence à tourner mal, on dirait, mais cette ambiance m’accrochait beaucoup et me poussait à continuer ma lecture.
Difficile, selon moi, de décrire le onzième numéro. Il est plus un entre-deux d’évènements. Un peu comme une pause, il rend l’ambiance plus tranquille. Je ne vois pas ça d’un mauvais œil, puisque cela adoucit les choses. Forcément pour mieux repartir ensuite!
L’avant-dernier numéro a une sombre touche. On la ressent plus fortement grâce au « repos » accordé par le précédent numéro. L’ambiance est réellement sombre, surtout du côté du chanteur. Malgré cela, durant l’épisode, si ce n’est d’une certaine vague de tristesse, l’avenir s’annonce prometteur pour Simone, Juliette et leurs copains. Oui, c’est plutôt noir, mais ça ne l’est pas entièrement, ce qui fait du bien.
Le dernier épisode du feuilleton Rock & Rose est le résultat de ce que les deux amies ont traversées. C’est le grand pas vers l’aventure pour ces jeunes et on est même fier d’eux, en tant que lecteur, tellement on est facilement plongé dans cette fin de récit. Une très belle histoire qui se lit facilement, puisque la plume n’a rien de complexe, et qui est agrémentée de jolies pages de style bande-dessinée a début de chaque épisode du feuilleton. C’est même inspirant!

Rock & Rose

Publicités
Catégories : Coin filles, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :