Une fin intrigante!

Zarya, tome 4, Et la pierre des Ténèbres
Par JP Goyette

Résumé en quatrième de couverture :

Zarya Adams entame sa deuxième année au Temple des Maîtres Drakar. Elle s’y plaît de plus en plus et continue de montrer des aptitudes exceptionnelles. Pourtant, depuis son retour de Vonthruff, il ne lui est pas toujours facile de se concentrer sur ses études.
À la suite d’un profond coma, Jonathan, son bien-aimé, souffre d’amnésie lacunaire. Alors qu’il semble avoir oublié ce qui l’unissait à elle, Zarya apprend qu’il supervisera le stage d’initiation qu’elle est sur le point d’effectuer, avec cinq autres académiciens, dans le monde sans magie.
Sans magie… c’est du moins ce qu’ils croient!
En effet, quelque part en Angleterre, des morts inexpliquées et des manifestations étranges entourent les ruines d’une boutique d’antiquités, Les tentations de Rose, détruite par un incendie un demi-siècle plus tôt.
Zarya et ses amis, ainsi qu’une jeune photographe, vont se retrouver plongés au cœur de péripéties dramatiques et devront élucider ensemble de terribles mystères.

Mon appréciation :

Premièrement, j’adore la couverture de ce livre. (Je ressentais le besoin de vous faire cette petite confidence.)
En lisant ce quatrième tome de la série Zarya, j’y ai trouvé encore une fois un petit problème de longueur. Bien que la plupart des éléments pouvaient être intéressants, il m’a semblé que le plus palpitant du livre se situait tout simplement dans le dernier quart du bouquin, soit le stage d’initiation que les adolescents ont à faire dans le monde sans magie. Je trouvais cela un peu long. Heureusement que JP a un style d’écriture assez limpide, parce qu’ainsi, la lecture n’était pas alourdie et restait bien plaisante. Le meilleur restait donc à venir.
Il y a un autre petit élément qui m’a déplue, et j’espère qu’en vous le résumant, je ne gâcherai pas le punch à ceux qui prévoient lire ce livre. Pour l’anniversaire de leur ami Jeremy, Zarya et son amie Abbie mettent en œuvre un plan un peu trop intense à mon goût. Aidées, elles simulent un danger auquel le jeune homme doit faire face, tout cela pour le mener à l’endroit où les invités l’attendent. C’était un peu trop, à mon avis, pour souhaiter un joyeux anniversaire.
Enfin, le reste m’a bien plu, je dois l’admettre. J’ai bien aimé le stage des jeunes Maîtres Drakar, et j’aurais justement aimé qu’il s’éternise un peu plus longtemps pour en profiter sur une plus grande portion du livre. Je ne doute pas qu’il y aurait eu assez de contenu. Cela faisait différent que les événements ne se déroulent pas dans le monde magique. Et il était bien de voir que les amis de Zarya en étaient un peu déstabilisés.
C’était la première fois que je lisais ce tome-ci, contrairement aux autres, que j’ai relus pour me mettre dans l’ambiance, et j’ai bien apprécié ma lecture. Qui plus est, la finale nous laisse sur un bon suspense quant à la suite des choses! En effet, elle est remplie de promesses quant à ce qui risque de se dérouler dans le cinquième tome. Je dois dire que j’ai assez hâte qu’il sorte en magasin!

Publicités
Catégories : Fantastique, Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :