Une pièce complètement farfelue!

Les voisins

Par Claude Meunier et Louis Saia

Résumé en quatrième de couverture :

Trois couples de banlieue se réunissent à l’improviste autour d’une projection de diapositives de voyage. À la fin d’une soirée qui tourne en rond et dont les sujets de conversation atteignent souvent le vide de l’absurde, les voisins s’adonnent à une charade qui tourne cette fois au tragique : un des maris mime une défaillance cardiaque qui s’avère réelle.

Mon appréciation :

C’est dans un cours de français collégial que j’ai découvert cette pièce de théâtre. Et je dois admettre que j’ai vraiment aimé lire ces quelques pages.
En effet, le livre ne contient pas beaucoup de pages et se lit très rapidement. Sans compter que la majorité des répliques des personnages sont drôles!
L’histoire se déroule sur une période d’une journée dans la vie de trois couples, dont deux ont un enfant à l’adolescence. Avec les conversations qu’ils ont, on pourrait croire les personnages dénués de toute intelligence, ce qui est très amusant. Les conversations tournent généralement en rond ou se terminent par un silence provoquant un genre de malaise. Voici d’ailleurs un extrait d’une conversation typique de chaque individu :
« BERNARD : […] Me semble que t’as maigri, toi.
GEORGES : Es-tu fou? J’ai engraissé de trois livres.
BERNARD : Me semblait aussi. » (p.8)
Un autre moment de la pièce m’a fait bien rigoler. En fait, un parmi tant d’autres. Laurette demande à son mari d’appeler chez Jeanine pour savoir quoi porter pour la soirée. Le mari de Laurette répond et les deux hommes se parlent. Finalement, ils donnent le téléphone aux femmes et Laurette pose sa question à Jeanine, qui lui dit qu’elle n’a pas besoin de s’habiller, dans le sens où elle peut mettre à peu près n’importe quoi. Les femmes raccrochent et Jeanine s’interroge. Elle se demande à voix haute ce qu’elle pourra bien porter. Son mari, tout à fait logique, lui conseille d’appeler Laurette pour savoir comment se vêtir. J’ai trouvé cette réplique drôle, étant donné tout le ridicule de la situation. Et ce genre de conversation continue jusqu’à la fin! Cela garantit un bon divertissement rempli de sourires.
Qui plus est, lorsque je le lisais, un de mes amis était non loin de moi à lire un autre livre. Lorsque je trouvais des répliques amusantes, je les lui disais. Finalement, il s’est levé et est venu s’asseoir à mes côtés pour lire le reste de la pièce avec moi, tout en rigolant.

Publicités
Catégories : Adaptations, Humour, Livres adultes, Théâtre | Étiquettes : , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Une pièce complètement farfelue!

  1. Pingback: Les voisins | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :