Une réécriture plus simple.

Chroniques de l’Olympe, tome 1, Fils de Troie

Par Guy Bergeron

Résumé en quatrième de couverture :

Trois déesses apparaissent au jeune prince troyen Pâris, fils du roi  Priam : elles lui demandent de choisir la plus belle d’entre elles. Le jeune homme opte pour Aphrodite, qui lui a promis l’amour.
Cet amour s’avère être la belle Hélène, l’épouse de Ménélas, roi de Sparte, que Pâris rencontre au cours d’une ambassade. Sa soeur, Laodicé, qui l’accompagne, se lie avec le grec Acamas, compagnon d’Ulysse. Pâris s’enfuit de Sparte en enlevant Hélène, ce qui soulève l’ire de Ménélas qui, avec son frère Agamemnon, rassemble une coalition grecque et déclare la guerre à Troie.
Le conflit est féroce, marqué de combats épiques, d’actes héroïques, d’abandons, de trahisons, de ruses et de félonies. Aidés par les dieux, les Troyens parviennent à repousser l’envahisseur, malgré les exploits des guerriers grecs. Patrocle, ami d’Achille, arrive à convaincre ce dernier de le laisser mener ses hommes pour aider les Grecs. Achille accepte à contrecoeur. Galvanisés par l’arrivée de forces fraîches et par les exploits de Patrocle, les Grecs reprennent l’avantage.
De tragiques événements rendent Achille fou de douleur et ivre de colère. Il se rue contre les Troyens, semant la mort sur son passage, jusqu’à ce qu’Hector se dresse finalement devant lui, au pied des remparts de Troie, où se déroulera un duel épique qui se soldera par la mort d’un des deux héros.

Mon appréciation :

J’ai bien apprécié ma lecture. Comme il est possible de le constater parmi les appréciations précédentes, j’avais déjà lu Iliade, de Homère, avant de me plonger dans cette réécriture de Guy Bergeron. Il est donc vrai que connaissant déjà l’histoire qui allait être racontée, je n’ai pas eu de grande surprise. Cependant, quelques petits éléments de romance ont été ajoutés au récit, ce qui était plutôt original et intéressant.
Mis à part cela, s’il y a quelque chose que j’ai bien apprécié, c’est la simplicité du style d’écriture. En effet, pour ceux et celles qui ont lu le poème Iliade, vous savez que cela n’était pas toujours aisé de suivre le déroulement de l’histoire. Par contre, dans les Chroniques de l’Olympe, ce n’est pas le cas. Enfin, peut-être que cela pouvait être un peu complexe lors d’un passage en particulier (la lutte d’Achille contre le dieu des eaux), mais le reste se lisait très aisément. D’ailleurs, ce passage qui pourrait paraître moins évident à lire ne m’a pas paru trop mal, étant donné que je me souvenais plutôt bien de ce même extrait dans Iliade (le poème étant complexe, je n’ai bien retenu que les moments que j’ai préférés). Sinon, et je me répète, la lecture est bien fluide et agréable. Bien sûr, il y a toujours autant de violence dans cette fameuse guerre, mais il n’empêche que le tout se lit avec un peu plus de plaisir. 😛
Du côté des personnages, c’est certain qu’il y en a plusieurs et que l’on ne se souvient pas toujours du camp de chacun. Pour éviter quelques questionnements, un glossaire est mis au début du livre. Cela peut être bien utile si l’on dépose le livre quelques jours avant d’y retourner et que certains protagonistes moins présents ne nous reviennent plus en mémoire. Qui plus est, par rapport au poème d’Homère, il y a énormément de personnages non présentés durant le roman, et cela fait un grand bien. La lecture coule et rien de futile ne vient l’entraver.
Fils de Troie est donc beaucoup allégé en comparaison avec Iliade, malgré que l’histoire narrée reste essentiellement la même. C’est plus agréable à lire, moins compliqué et bien plus accessible à tous types de lecteurs. Après tout, ce récit est un grand classique et il est méconnu de plusieurs. Pourquoi ne pas changer cela avec un bon livre simple à lire?

Publicités
Catégories : Historique, Livres adultes | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :