Une conclusion mouvementée!

Asapmy, tome 4, Aube

Par Geneviève G. Whitlock

Résumé en quatrième de couverture :

Les Gnomes ont fait une avancée sur le territoire asap, et le peuple de l’Asapmy est plongé dans les affres de la guerre. Comme il se doit, la reine Moraggen est présente sur le champ de bataille et combat avec force aux côtés de ses hommes. En Gnomalie, Elsabeth est retenue captive par le terrible Commandant Lôrh Hs’an, qui cherche à lui faire avouer où se trouve l’emplacement secret d’une arme divine. Nommé ambassadeur à l’autre bout du monde, Kheldrik cherche à convaincre les Humains de Muggeo de s’allier à l’Asapmy pour contrer leurs ennemis communs. Ce dernier tome de la série réserve au lecteur bien des surprises et des émotions fortes. C’est que l’heure est venue pour les héros d’affronter leur destin.

Mon appréciation :

Et voilà, j’ai désormais terminé la superbe série Asapmy! Au moment où j’ai refermé le livre, je me suis demandé à quel moment paraîtra un autre roman sous la plume de Geneviève G. Whitlock car, assurément, il se retrouvera sur mes tablettes. Si cette pensée m’est venue, c’est certainement parce que j’ai bien aimé la série en entier, mais également parce que le style d’écriture me plaît tout autant.
En effet, peu importe le temps qu’il s’est écoulé entre la lecture de chacun des quatre tomes de la série, j’ai toujours pris un grand plaisir à replonger dans les aventures des personnages. Qui plus est, cela n’a jamais pris plus de deux chapitres avant que je ne sois scotchée à l’histoire! Je suis quelques fois allée me référée au glossaire à la fin du livre pour redécouvrir des personnages ou des termes propres à l’univers de la série, mais cela n’a aucunement troublé ma lecture. En général, je n’apprécie pas de devoir quitter ma page pour aller à la fin d’un livre et y lire une information. Dans ce cas-ci, cela ne m’a pas dérangé du tout. Ce qui est très bien!
Les protagonistes, cette fois-ci, mènent maintes batailles. Surtout du côté de Moraggen. La jeune femme n’a pas une tâche facile, mais accomplit chaque étape parfaitement.
Les batailles sont plutôt courtes, par contre. Cependant, lors de la lecture, je n’ai pas trouvé que c’était mauvais. Cela aurait pu donner l’impression que les affrontements étaient faciles, mais cela n’a pas été le cas. Des morts ont eu lieu, des blessés se sont réfugiés dans les campements, les héros ont été plus d’une fois en position de faiblesse… le tout en peu de temps, oui. Par contre, cela était agréablement bien raconté.
Bien que les épreuves vécues par les personnages sont difficiles, ceux-ci ont aussi droit à des moments merveilleux. En effet, l’amour est au rendez-vous pour nos héros. Je ne vous dévoile pas quels sont les couples formés et comment cela se déroule car, ça, c’est à vous de le découvrir. Tout de même, c’était assez léger et charmant. Il y avait donc un peu de lumière dans l’obscurité du mal.
Au final, je dois dire que j’ai bien aimé cette série, ainsi que ce tout dernier tome. Et ce n’est pas pour rien que j’attends avec plaisir de découvrir que Geneviève aura publié un autre bon bouquin!

Publicités
Catégories : Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :