Une jolie conclusion.

Kiam Tasgall, tome 4, La flamme d’Araltar

Par Nadine Bertholet

Résumé en quatrième de couverture :

Deux destins à sauver, une armée à combattre.
Telle est la mission des troupes d’Ilandar auxquelles se joindra Kiam dès son arrivée sur Fumervar. Or, si le plan d’action semble simple, de nombreuses embûches compliqueront leur voyage, conduisant Kiam et ses compagnons sur des sentiers truffés de pièges, d’êtres machiavéliques et de créatures malodorantes.
Conscients du temps jouant contre eux, parviendront-ils malgré tout à contrecarrer les vils desseins de Rothgar, et à empêcher ainsi que la funeste vision de l’oracle d’Éodès ne se concrétise?
La flamme d’Araltar, dernier volet de la série Kiam Tasgall, vous fera découvrir l’univers explosif du royaume du feu, là où Kiam devra non seulement affronter l’ennemi, mais également le cours impétueux du destin qui s’acharne sur lui.

Mon appréciation :

Dès le moment où j’ai refermé le livre, je me suis dit qu’il serait intéressant qu’une autre histoire évolue dans cet univers, tout comme il serait plaisant de retrouver déjà les personnages, qui sont plaisants à côtoyer.
L’un des éléments que j’ai préféré du livre était les descriptions. Visiter Fumervar était fort intéressant. Je me suis plu à découvrir les paysages désertiques ou agrémentés de magma, de même qu’à explorer les différents bâtiments et les différentes villes. Le tout me semblait très joli et impressionnant au niveau de l’architecture. Si cet endroit était réel, je crois que j’aimerais bien le voir de mes yeux!
J’ai aussi aimé apprendre que plusieurs créatures de la série avaient été inventés par les élèves d’une école (on l’apprend dans les remerciements à la fin du volume). Qui plus est, toutes ces créatures sont plus intéressantes les unes que les autres. J’ai surtout aimé l’idée, ainsi, qu’elles n’avaient jamais existé auparavant dans d’autres romans du genre merveilleux, comme c’est le cas pour beaucoup de monstres et d’êtres surnaturels.
Cependant, je dois admettre qu’il manquait par moments un peu d’action. Sans tout vous dévoiler, disons que plusieurs personnages doivent se rendre à pieds à un certain endroit… et cet endroit est assez loin. Essentiellement, cette longue marche est coupée de discussions. Mais, malgré les quelques embûches qui finissent par croiser la route de la troupe, j’aurais aimé que le tout soit un peu plus mouvementé. À tout le moins, la découverte de lieux fascinants m’a un peu contenue. 🙂
Qui plus est, j’ai eu toute une surprise à un certain moment de ma lecture, alors que j’approchais des dernières pages. La jeune rousse et amie de Kiam découvre enfin son histoire. Elle apprend pourquoi elle ne peut se rappeler son passé et le découvre par le fait même. Je ne m’attendais pas du tout à cela, et j’en fus bien contente. D’autant plus que j’ai trouvé cela fort intéressant et bien amené.
Tous les morceaux des casses-têtes commencés depuis le début de la série se mettent en place pour une belle conclusion qui peut nous pousser à revenir en arrière pour voir si l’on aurait pu deviner le fil de l’aventure de cette amusante histoire.

Publicités
Catégories : Aventure, Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :