Du sang qui tarde un peu.

Cobayes, tome 2, Sarah et Sid

Par Eve Patenaude

*Attention : présence de violence gratuite.*

Résumé en quatrième de couverture :

Le rêve brisé que je traîne derrière moi : le ballet.
Je m’appelle Sarah et, autrefois, j’en faisais. Oh, je danse toujours… mais nue. Dans un bar. Ça reste de la danse. Voilà ce que je me répète sans cesse pour ne pas m’écrouler, pour tenter d’oublier à quel point ma vie est misérable… En plus, je dois de l’argent à Carl, mon patron. Cinq mille dollars! Où vais-je bien pouvoir trouver une telle somme?
Le fantôme qui me hante toutes les nuits : Charlie.
Moi, c’est Sid. J’aurais pu être un super programmeur si ma vie n’avait pas dérapé. À la place, je suis devenu serveur dans un resto branché. C’est là que j’ai rencontré Sarah… Cette fille, j’en suis complètement fou. Même si elle a le don de se foutre dans la merde! C’est en fouillant sur Internet que j’ai découvert qu’on peut faire beaucoup d’argent comme cobaye. Des milliers de dollars en échange de quelques injections… Le produit testé par AlphaLab? Peu importe, on a besoin de cet argent. Et puis, qu’est-ce qui pourrait nous arriver de si grave?

Mon appréciation :

Après avoir lu Anita, je dois admettre que j’ai eu certaines attentes quant à la série en général. Ainsi, comme le rythme de l’histoire de Sarah et de Sid était moins prononcé et rapide que celui de celle d’Anita, mon sentiment d’empressement à connaître la suite à chaque page se faisait un peu plus léger.
Il n’empêche que ça n’était pas un bien gros détail, et que je me doutais bien que ce ne serait pas semblable, puisque chaque tome de la série est écrit par des auteurs différents, et que cette expérience de lecture, je l’avais déjà observée avec la série Les clowns vengeurs. Qui plus est, je suis rapidement plongée dans l’ambiance malheureuse des personnages avec la plume d’Eve Patenaude, que je découvrais pour la première fois. En peu de temps, j’avais déjà englouti la moitié du roman et absorbé le premier meurtre… parce que des morts, il y en a plusieurs dans Sarah et Sid; on les compte par dizaines.
Cependant, je dois admettre qu’il y a un autre détail qui m’a chicotée. Je ne veux pas trop en dévoiler, mais le personnage de Sarah se sert éventuellement d’une arme à feu sans jamais avoir tiré auparavant. Selon toute logique, ses cibles auraient dû être manquées. Du moins, une certaine portion. Ou, pour contrer ce manque de pratique, il aurait pu être précisé, au départ, que le canon de l’arme se trouvait à très faible distance de la victime en joue. De ce fait, malgré l’inexpérience, il aurait été plus crédible que Sarah vise en plein dans le mile.
Sinon, j’ai été déconcertée par le couple. Sauf que cela n’est pas mauvais. En fait, les deux ont des existences loin d’être parfaites. Puis, rapidement, ils agissent de manière à ce que l’on ne puisse pas expliquer quoi que ce soit, tellement les changements sont drastiques et opposés aux personnages présentés au début du livre. Cette folie des deux protagonistes est très étrange, mais montre en même temps l’étendue de ce que peut occasionner la prise du produit testé par AlphaLab. Ainsi, même si j’étais quelques fois troublée par les agissements, ce flou explicatif me semblait intéressant et pertinent.
En somme, malgré un rythme pas trop rapide, j’ai pris plaisir à dévorer ce deuxième bouquin de la série. Et, je dois l’avouer, j’ai hâte de découvrir à quel point les choses vont déraper pour le prochain personnage.

Voici la bande-annonce du roman :

Publicités
Catégories : Horreur, Livres adultes | Étiquettes : , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Du sang qui tarde un peu.

  1. Pingback: Salon du livre de Montréal 2014 | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :