Doux, léger et amusant!

L’Échappée belle

Par Anna Gavalda

Résumé en quatrième de couverture :

Simon, Garance et Lola, trois frères et sœurs devenus grands (vieux?), s’enfuient d’un mariage de famille qui s’annonce particulièrement éprouvant pour aller rejoindre Vincent, le petit dernier, devenu guide saisonnier d’un château perdu au fin fond de la campagne tourangelle.
Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanités, ils vont s’offrir une dernière vraie belle journée d’enfance volée à leur vie d’adultes.

Mon appréciation :

Un vrai bonbon, cette petite lecture!
En l’espace d’un instant, j’appréciais déjà les personnages. Simples et vifs, je prenais déjà plaisir à lire les dialogues. Parce que je dois le dire, tous les échanges sont amusants, même les blagues plates d’un étrange personnage m’ont fait sourire, voire même rire.
L’histoire est courte et se déroule sur quelques heures. J’ai trouvé cette rapidité plutôt intéressante, puisque cela donnait l’impression d’être plongé dans la vie de cette famille pour l’espace d’un petit instant, de vivre quelques moments de bonheur, puis de retourner au quotidien tout bonnement. C’est un peu comme de lire une nouvelle, mais en légèrement plus long. J’ai bien apprécié cet aspect.
Les mots coulent très bien tout au long de la lecture sur le plan de la narration. Le tout est assez doux et léger, tout en restant amusant. Même, quelques fois, le langage est assez comique. Quelques mots anglais sont écrits par sonorités, plutôt que tels quels. Au premier coup d’œil, on s’interroge sur la nature du mot, qui semble étrange. Puis, en ne se concentrant que sur la prononciation, on comprend tout… un peu comme si le personnage principal, Garance, n’était pas très doué en anglais.
Le seul bémol du texte était, pour moi, l’énumération de chansons à la fin du livre (ne vous inquiétez pas, ça n’est pas une grosse révélation). Je suis d’avis que cette partie du livre doit être plus intéressante pour quelqu’un qui connaît toutes les références, contrairement à moi qui m’y perdais, car il y a un peu plus de deux pages de texte sur le sujet.
Il n’empêche que tout le reste était très agréable à lire. Vraiment, j’ai dévoré les quelques pages en si peu de temps! Mais, malgré cette rapidité, je ne suis pas restée sur ma faim. Je trouvais que l’histoire se terminait très bien de cette manière, et que cette visite dans la vie de Garance et de ses frères et de sa sœur était tout à fait plaisante.

Publicités
Catégories : Contemporain, Humour, Livres adultes | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :