Un meurtrier particulier.

Le meurtre de Roger Ackroyd

Par Agatha Christie

Résumé provenant du site le Livre de Poche :

Un soir, dans sa propriété de Fernly Park, l’industriel Roger Ackroyd se confie à son ami le Dr Sheppard. La veuve qu’il envisageait d’épouser s’est suicidée pour échapper à un chantage. Dans une ultime lettre, elle lui révèle le nom de celui qui détient un terrible secret : un an plus tôt, elle a assassiné son mari.
Peu après avoir livré ces confidences, Roger Ackroyd est retrouvé mort, poignardé. Et la fameuse lettre a disparu…

Mon appréciation :

J’aime la manière dont les romans d’Agatha Christie sont construits, surtout l’idée que l’on ne découvre le coupable qu’à la fin, après avoir douté de différents personnages. Malheureusement pour moi cette fois-ci, un professeur au cégep m’avait dévoilé la fin du livre pour le prendre comme exemple. Ainsi, tout au long, je savais le coupable. Disons que cela a changé ma lecture.
Malgré le fait que je connaissais le coupable, cela ne m’a pas empêcher de m’interroger sur les autres personnages. Plusieurs cachaient des choses et j’étais intriguée de découvrir lesquelles c’étaient. De plus, j’étais aussi curieuse de savoir le déroulement des événements avant et après le meurtre, puisque ce n’est qu’à la toute fin qu’Hercule Poirot présente les choses parfaitement. Alors je n’ose imaginer comment mon cerveau aurait travaillé si j’avais eu, en plus, à tenter de découvrir le meurtrier. Je me serais assurément bien amusée!
J’ai particulièrement apprécié le mobile du crime, cette fois-ci. Je ne veux pas trop vous en dévoiler, mais je dirais qu’il était plus qu’une question d’argent. Et cela faisait différent des autres lectures des livres de l’auteure où les coupables désirent surtout l’héritage du défunt.
Il n’empêche qu’il y a un élément qui m’a un peu laissée sur ma faim. Là encore, je ne peux pas trop préciser la chose, surtout parce que cet élément est à la toute toute fin du livre. Comme je savais déjà qui était le meurtrier (cela n’a sans doute pas aidé), je m’attendais à un peu plus quant à ce qu’il se passerait à la suite de l’accusation portée contre lui. À mon avis, c’était un peu simple comme dernières phrases.
Tout de même, j’ai bien aimé le moment où Hercule Poirot dévoile ce fameux coupable et la réaction de ce deuxième personnage. Cela est sans compté que le narrateur, le docteur Sheppard, espère secrètement que le détective rate son coup. La réaction du coupable est en lien, également, avec ce désir d’échec partagé par quelques autres personnages. Cela m’a plutôt amusée. Enfin, vous verrez bien en le lisant!

Publicités
Catégories : Livres adultes, Policier | Étiquettes : , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Un meurtrier particulier.

  1. Pingback: Une longue et complexe enquête de Poirot! | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :