Une sexualité plutôt intense.

Une proposition

Par A.J. Molloy

*Attention : présence de sexualité.*

Résumé en quatrième de couverture :

Jeune Américaine, Alexandra Beckmann, surnommée X, se rend à Naples pour y faire des recherches sur la Camorra, sujet de sa thèse d’histoire. Assoiffée d’aventures et désireuse de rompre avec la vie sage qu’elle a menée jusqu’ici, elle explore les rues italiennes ensoleillées.
À la terrasse d’un café, elle fait la rencontre d’un homme fascinant, lord Marcus Roscarrick, aristocrate et milliardaire anglo-italien. Tombée sous son charme, elle n’a plus qu’une idée en tête : le revoir. Mais Marcus, membre d’un cercle très fermé, n’est pas tout à fait libre de faire ce qu’il veut ni d’aimer comme il veut… Commencera alors un jeu de séduction tel que X ne pourra résister, et qui les mènera tous deux dans une relation tourmentée et douloureuse. X est-elle allée trop loin? Pourra-t-elle se dégager de l’emprise de son amant?
Une histoire d’amour où se mêlent danger, suspense et sensualité dans une Italie envoûtante et vertigineuse de plaisirs.

Mon appréciation :

Ce fut ma première lecture où l’on retrouve du sadomasochisme et ce fut assez… particulier. Il n’empêche que les différents passages sexuels étaient plutôt bien construits sur le plan de la mise en scène. Le personnage de Alexandra doit passer à travers un certain nombre d’épreuves pour pouvoir avoir une véritable relation avec Marcus Roscarrick. Bien évidemment, ce sont ces épreuves qui sont l’aspect le plus sexuel du roman. Cependant, même si les actions étaient un peu déplaisantes à mon avis (enfin, chacun ses goûts en ce domaine), je trouvais que ce qui précédait les actes était bien amené. Le tout est mystérieux et, en tant que lectrice, on s’interroge sur les événements qui vont suivre… qui sont sans douceur, voire bestiaux.
Lors de ces mises en scène, c’est là que le personnage de X m’a le plus plu. Elle doutait de ce qu’elle faisait, elle s’interrogeait à savoir si elle ne devrait pas tout arrêter et oublier et elle était même effrayée. Puis, étant donné son profond coup de foudre, elle prenait son courage à deux mains et se laissait faire et guider pour chacune des expériences. Les premières fois, j’ai apprécié cette forte volonté proportionnelle à son amour pour le milliardaire. Par contre, au fil du temps, et parce que les épreuves étaient de niveaux de plus en plus élevés, j’ai eu l’impression que le personnage n’était plus elle-même, mais plutôt une simple marionnette qui acceptait tout sans condition. Alexandra a beau vouloir vivre une aventure et changer sa routine de vie un peu banale depuis son adolescence, elle a trop changé à mon avis. Je ne m’accrochais plus au personnage et n’ai eu aucune sympathie au moment le plus triste pour elle.
Mis à part cela, j’ai aimé mes quelques visites dans l’Italie, de même qu’à d’autres endroits. En effet, lord Roscarrick n’hésite pas à utiliser sa fortune pour faire voir toutes sortes de lieux merveilleux à celle qu’il aime… de manière légèrement trop possessive. Ainsi, comme la jeune femme, je me suis plu à faire ma touriste lors de ces moments. Quelques fois, même, j’allais sur Google pour avoir un visuel véritable de ce qui était décrit.
En somme, si les décors étaient fort jolis et intéressants, la brutalité était trop omniprésente à mon goût.

Publicités
Catégories : Livres adultes, Romance | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :