Une construction intéressante du roman policier.

Le jour de la chouette

Par Leonardo Sciascia

Résumé en quatrième de couverture :

« La mafia est une association criminelle ayant pour fin l’enrichissement de ses membres, qui se pose en intermédiaire parasite, et s’impose, par la violence, entre la société et le travail, la production et la consommation, le citoyen et l’État… J’ai cherché à comprendre ce qui faisait que quelqu’un était mafioso » : tel est, selon l’écrivain sicilien Leonardo Sciascia, le sens du Jour de la chouette. Ce roman, qui inaugure dans son oeuvre une série de récits jouant des codes du roman policier pour dénoncer les tabous les plus sensibles, offre une véritable immersion dans le milieu de la mafia qui gangrène la société sicilienne. Il s’est imposé, dès sa sortie en 1961, comme une référence incontournable sur le sujet, et demeure aujourd’hui le plus populaire de tous les livres de Sciascia.

Mon appréciation :

Le jour de la chouette est une lecture qui peut être ardue pour les lecteurs qui ne lisent que pour le divertissement et pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de l’Italie. Ce roman policier n’est pas comme tous les autres du genre.
Dès le départ, il peut être difficile d’identifier et de reconnaître les personnages. Certains sont mis en place, mais ne sont pas nécessairement importants à ce moment ou ne sont pas décrits et justifiés. Par exemple, la figure de l’enquêteur est présentée rapidement par un personnage mystérieux. Ce n’est que bien plus tard que nous apprenons que cet homme se nomme Bellodi et que son rôle prend de l’expansion. C’est déconcertant un peu, mais cela reste intéressant sur le plan de la forme, puisque ce n’est pas ce à quoi le lecteur de romans policiers est habitué.
Ainsi, non seulement les personnages ne sont pas faciles à identifier au départ de la lecture, mais il y en a qui sont tout simplement anonymes tout au long de la lecture. Sans nom, sans physique quelconque pour la plus part; ils ne font qu’une apparition dans un dialogue. Il est complexe de comprendre qui ils sont et ce qu’ils impliquent. C’est là qu’une base de l’histoire de l’Italie est pertinente. Avec ces connaissances, il est possible de discerner, à tout le moins, le camp politique des protagonistes. Cela éclaircit un peu les choses, mais pas tout à fait. Qui plus est, comme la mafia est au cœur du livre, il est utile de connaître son importance dans l’esprit des Italiens.
Le roman prend place en Sicile où, à la suite d’un meurtre, une enquête est menée et permet de découvrir l’implication de la mafia. Ce qui est intéressant là-dedans, c’est que les Siciliens ont leur propre dialecte. Cela se remarque moins dans une traduction, mais Sciascia a bien pris soin d’inclure toutes les langues parlées là-bas dans son texte.
De plus, j’ai beaucoup aimé les interrogatoires du livre. C’est un mélange de faux et de vrai dans le but de tromper et de démasquer. J’ai trouvé cela bien construit. D’ailleurs, comme j’ai déjà mentionné que ce roman ressort du genre policier classique (celui d’Agatha Christie, par exemple), il est pertinent de dire que ces différences s’observent jusqu’à la toute fin. Outre le dénouement final, que je ne veux vous dévoiler (mais qui sort de l’ordinaire et qui est aussi caractéristique des romanciers italiens du genre), le lecteur n’a pas droit au résumé traditionnel de l’enquêteur. Bien souvent, celui-ci reprend tous les éléments de l’enquête pour les déconstruire et les expliquer jusqu’à la solution… ici, ce n’est pas le cas.
En somme, Le jour de la chouette n’est pas aisé à lire, mais il regorge de différences intéressantes lorsqu’on l’étudie plus en profondeur. C’est un livre qui est meilleur lorsque, après une première lecture et une petite analyse, nous le relisons avec un nouvel état d’esprit.

Publicités
Catégories : Livres adultes, Policier | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :