Un conte totalement changé!

Le Petit Chaperon rouge (ou presque)

Par René Gouichoux et Rémi Saillard

Résumé en quatrième de couverture :

Rosette Chaperon rend visite à sa grand-mère. En chemin, elle croise un loup un peu trop gourmand…

Mon appréciation :

Qui ne connaît pas la fameuse histoire du Petit Chaperon rouge? Eh bien, que vous la connaissiez ou pas, cette adaptation-ci du conte de Charles Perrault est plutôt différente… ce qui ne paraît d’abord pas en lisant le très court résumé du livre.
Tout d’abord, le personnage du loup, nommé Tibo Leloup n’est pas véritablement méchant. Tout ce qu’il veut, c’est manger… des bonbons! C’est pour se rendre à la boutique de bonbons de Rosette Chaperon que le loup va élaborer un plan pour retarder la fillette dans son trajet. Tibo Leloup est rusé, mais ne veut faire de mal à personne, ce qui le rend plus attachant.
Le personnage de la grand-mère est aussi intéressant. Déjà, elle est bien plus présente que dans le conte original. Si elle se fâche un instant lorsqu’elle découvre le plan du loup, la grand-mère est pourtant fort gentille et conciliante, puisque c’est elle qui permet une fin où chacun a ce qu’il veut sans qu’il n’y ait de conflit. D’une certaine façon, on apprend aux petits lecteurs qu’il y a toujours une solution.
J’ai bien aimé l’esthétique du roman. Il est chargé d’illustrations très colorées et vivantes. C’est intéressant pour le plaisir des yeux. De plus, dans ces images se retrouvent des petits clins d’œil envers différents autres contes et quelques fables de La Fontaine. Les trois petits cochons se baladent avec un sac sur l’épaule, un vilain petit canard suit une famille de canetons, et plus encore.
Finalement, cette collection des « premières lectures » m’a bien plu dans sa disposition du texte en considération de son public cible : la première année (soit le CP en France). En effet, quelques bulles de conversation parsèment les pages. Ces bulles sont lues par l’enfant en apprentissage, tandis que son accompagnateur lit les quelques paragraphes de textes. J’aimais bien cette idée de complicité entre les deux lecteurs. Il va falloir que j’essaie cela avec un enfant!

Publicités
Catégories : Contes, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :