Plongeon en surface dans la bande dessinée

La bande dessinée

Par Pierre Fresnault-Deruelle

Résumé en quatrième de couverture :

La bande dessinée est, dans le domaine de l’image fixe, une forme moderne de narration figurative.
Outre le fait qu’elle peut être utilisée comme moyen d’information, la bande dessinée est avant tout un moyen d’expression.
Si l’auteur a choisi une approche largement esthétique de ce médium, il en propose également une étude historique, médiologique (les supports) et technique (noir et blanc, couleurs, rhétorique des effets produits, etc.).
En bref, il s’est agi de mettre l’accent sur l’intelligence graphique de ce qu’on appelle, par ailleurs, le « IXe art ».

Mon appréciation :

Pour avoir un aperçu de la bande dessinée, ce petit livre est assez intéressant. Il ne peut pas faire l’étendue de ce médium, mais amène néanmoins une part d’information pertinente pour en faire l’étude.
Le livre présente un petit historique de la bande dessinée que j’ai plus ou moins apprécié. J’ai aimé la présentation des créations des États-Unis et de la BD fanco-belge, qui étaient plutôt documentées. Par contre, bien que présentes, les bandes dessinées québécoises, japonaises et coréennes sont très peu abordées. Le texte reste très en surface et n’approfondit pas du tout les particularités de ces cultures, qui regorgent pourtant d’éléments intéressants.
L’auteur parle beaucoup d’Hergé, à mon avis. Nombres de passages évoquent le bédéiste, ce qui relègue les autres au second plan. Tout de même, j’admets que cela rend bien compte de tout l’apport qu’a eu Hergé à la bande dessinée belge. On ne peut éviter d’en glisser un mot, mais je crois qu’il serait plus avantageux de dresser davantage de portraits d’ensemble de différents créateurs connus ou moins connus, plutôt que d’en avoir un majoritaire. Dans ce même ordre d’idées, j’aurais donc apprécié avoir d’autres exemples d’œuvres et davantage d’images pour les représenter. Un certain nombre sont présentes en annexe, ce que j’ai aimé, bien que j’en aurais voulu plus. Le livre donne toutefois de nombreuses idées de lectures pertinentes qui ont marqué l’histoire de la bande dessinée. Je sens que je vais devoir m’y plonger. À cet effet, j’aurais aimé trouver en fin de livre une liste des œuvres traitées, mais cela n’était pas le cas. Visuellement, cela aurait été plus intéressant pour ceux qui veulent s’aventurer dans l’univers de ce médium.
Enfin, j’ai beaucoup aimé les trois exemples d’analyse d’images que l’on retrouve dans les dernières pages. Elles étaient claires et faciles à comprendre. Je les ai trouvé pertinentes, dans la mesure où il est possible de prendre conscience de toutes les possibilités de la bande dessinée, qui regorge de sujets, de thématiques et de problématiques à aborder.

Publicités
Catégories : Documents, Livres adultes | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :