Une lecture théorique à mettre en pratique

L’art invisible

Par Scott McCloud

Résumé en quatrième de couverture :

Reconnu par les plus grands noms de la profession comme le spécialiste ès bandes dessinées, Scott McCloud analyse et développe l’ensemble des techniques propres au 9e Art.
Scott McCloud établit avec L’Art invisible une définition exhaustive du concept de bande dessinée. De ses origines à ses formes les plus contemporaines, il commente l’évolution de ce mode d’expression unique élevé au rang d’art populaire. Le développement d’un langage propre, l’ellipse, les interactions entre le texte, les images et la narration, le processus créatif… L’exposé ludique de chacun de ces éléments permet à l’amateur comme au spécialiste de porter un nouveau regard sur la bande dessinée.

Mon appréciation :

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette bande dessinée sur la bande dessinée de Scott McCloud. Ayant lu Le sculpteur auparavant, je visualisais les concepts abordés par l’auteur en superposition avec mon souvenir de ma première lecture.
Dans cet ouvrage, le bédéiste explore et décortique le monde de la bande dessinée pour tenter de la définir au mieux de ses connaissances. Le lecteur peut alors remonter aussi loin que les dessins rupestres pour comprendre ce qui se cache derrière ce médium si souvent rabaissé au rang de littérature jeunesse. Pourtant, à la lecture de L’Art invisible, il ne peut que s’étonner devant les possibilités infinies et recherchées de la bande dessinée.
L’auteur aborde différents concepts et théories durant l’ouvrage. Cependant, cela n’est en aucun cas lourd à lire. Cela peut s’expliquer par la présence des images comme par l’accessibilité du texte. Cette bande dessinée peut donc être lue par à peu près tout le monde.
À la fin de la lecture, j’ai eu très envie de lire davantage de bandes dessinées et j’ai aussi eu envie de me mettre à en créer moi-même. Bon, cela reste un petit désir, et je ne le comblerai probablement pas. Néanmoins, ce sont toutes les possibilités du médium qui m’ont intéressée. Avec la bande dessinée, la combinaison du texte et de l’image permet la création d’une multitude de nouveaux sens. Lire L’art invisible m’a donné conscience que c’était ce qui m’intéressait, entre autres, dans la bande dessinée.
Enfin, j’ai aimé ma lecture, bien qu’elle était théorique. Cela m’a donné envie de me mettre à décortiquer plusieurs ouvrages afin de davantage comprendre les dessous de ce médium qui n’a pas encore tout dit.

Publicités
Catégories : Bande-dessinée, Documents, Livres adultes | Étiquettes : , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Une lecture théorique à mettre en pratique

  1. Pingback: Un petit dino bleu qui a beaucoup de courage! | Dans ma bibliothèque

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :