Décortiquer les effets de l’aventure

Le roman d’aventures

Par Jean-Yves Tadié

Résumé en quatrième de couverture :

Un roman d’aventures n’est pas seulement un roman où il y a des aventures; c’est un récit dont l’objectif premier est de raconter des aventures, il ne peut exister sans elles.
L’aventure est l’irruption du hasard, ou du destin, dans la vie quotidienne, où elle introduit un bouleversement qui rend la mort possible, probable, présente, jusqu’au dénouement qui en triomphe — lorsqu’elle ne triomphe pas.
La structure du roman d’aventures reprend celle du roman du temps : au Moyen Âge, celle de la chronique, qui additionne librement les épisodes; à l’âge moderne, cette liberté qui fait attendre le dénouement d’un coeur léger est maintenue par le roman picaresque espagnol, puis anglais; mais au XIXe siècle, le roman ne se consacre désormais qu’à une seule aventure qui organise le genre avec une rigueur qui depuis lors est la sienne.
L’aventure est liée au futur — le lecteur sait que, mais il ne sait pas quoi; le lecteur brûle de s’autoriser à faire ce qu’il redoute le plus par ailleurs; enfin, il sait que la mort est l’enjeu implicite, mais indéterminé car il ignore où et comment elle surgira.
Tout dans la narration est organisé en fonction du lecteur.
La phénoménologie de la lecture est donc au coeur de l’étude du genre.

Mon appréciation :

Le roman d’aventures est une lecture théorique, cela va de soit. Qui plus est, c’est pour un cours que j’ai eu à le lire. Bien que le livre pouvait être plus lourd par endroits, étant donné que sa visée était informative, j’ai tout de même apprécié certains moments durant ma lecture.
Comme le mentionne un peu le résumé du livre, le texte traite de ce que l’aventure implique pour le héros et, par la même occasion, de ce que cela implique chez le lecteur. Lorsque le héros est embarqué dans une aventure, le lecteur sait implicitement que le protagoniste risque la mort au fil des péripéties. Le roman d’aventures installe un jeu entre le texte et le lecteur. Ce dernier sait que le héros sera menacé, mais il ne sait pas comment. Le lecteur sait que le héros rencontrera des épreuves qui l’éprouveront, mais il ne sait pas lesquelles. Et ce sont ces interrogations qui motivent le lecteur à lire le récit, puisque sa curiosité est soulevée.
Le livre ne présente donc pas tant l’histoire du roman d’aventures que ses effets sur le lecteur. Disons que ça devient surtout intéressant pour ceux qui veulent analyser ce genre littéraire.
J’ai tout de même apprécié ma lecture. Surtout, je l’admets, parce que certains des titres présentés ont piqué ma curiosité. Inévitablement, la liste des livres que j’aimerais lire n’a pu que s’allonger. 😛

Publicités
Catégories : Aventure, Documents, Livres adultes | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :