Découvertes

Parfois, il m’arrive de faire de jolies découvertes. Sans nécessairement être des livres, mais touchant de près au monde du livre, c’est ici que je vais vous en faire part!

Une fanfiction inspirée de la série Averia!

Gouverneur Karanth

Illustration de Mylène Villeneuve

Il y a déjà quatre ans paraissaient les deux premiers tomes de la série Averia sur les tablettes des librairies. À ce jour, la série compte désormais cinq tomes et un sixième viendra éventuellement pour la clore.
Patrice Cazeault, l’auteur, a su créer un univers tout à fait captivant pour ses nombreux lecteurs. Cet univers a même été la source d’inspiration de certains, qui en ont fait des illustrations (l’auteur lui-même en réalise quelques unes qu’il met en ligne sur son blog personnel).
Maxime Duranté, jeune auteur, s’est inspiré du premier tome, Seki, pour réaliser une fanfiction. Celle-ci est disponible sur le site de L’Attelage avec une simple inscription, juste ici.
Curieuse comme je le suis, je n’ai pu m’empêcher de lire cette nouvelle dès que j’ai observé son existence. Ainsi, rapidement, j’en ai commencé la lecture. Si l’univers d’Averia était un peu loin dans ma tête lorsque j’ai lu les premières lignes, l’ambiance et les lieux me sont rapidement revenus en mémoire.
Dans cette fanfiction, le lecteur retrouve l’ambiance conflictuelle entre les deux races : les Humains et les Tharisiens. Prenant place sur le Haut-Plateau, une équipe de Tharisiens fait face à une multitude d’Humains révoltés. À ce mélange s’ajoute la présence du journaliste Charal Assaldion, un personnage téméraire puisque guidé par le seul désir de bien faire son travail. Et je dois avouer que j’aime bien ce personnage excentrique, tout comme c’est le cas pour Maxime Duranté, qui a jugé bon d’insérer le protagoniste dans son texte. Il me semble que cela colore très bien l’ambiance!
Plus le lecteur approche de la fin du récit, plus il plonge dans un climat chargé de danger. En effet, l’atmosphère de la nouvelle opère un crescendo jusqu’à la toute fin.
La fanfiction de Maxime Duranté peut être lue sans connaître l’univers de la série de Patrice Cazeault, comme elle peut aussi être très bien appréciée pour ceux qui ont déjà goûté à Averia.
Vous laisserez-vous tenter?

Catégories : Événements, Découvertes, Livres adultes, Nouvelles | Étiquettes : , , , , , , , | 2 Commentaires

Un reportage à lire sur Twitter!

Depuis le mois de novembre 2015, la journaliste Clara Beaudoux anime sa page Twitter du #MadeleineProject. Au moyen de ce média, la journaliste reconstitue les événements de la vie de Madeleine et de son entourage.
La femme, qui aurait été centenaire aujourd’hui, a vécu durant vingt années dans l’appartement de Clara Beaudoux. Cette dernière y a emménagé un an après la mort de Madeleine et a eu la surprise de découvrir « toute la vie de Madeleine » dans la cave qui, semble-t-il, avait été oubliée. Des boîtes, des objets variés, des lettres, des photos, des vêtements, etc.
Au grand plaisir de la journaliste, Madeleine était très méthodique dans ses effets. Clara Beaudoux y retrouve des valises pleines de lettres, dont un grand nombre de Loulou, l’amoureux de Madeleine. Il y a aussi tout un tas de cahiers scolaires : Madeleine a été enseignante.
Le lecteur, quel qu’il soit, plonge aisément dans l’univers de Madeleine. Allant de jeunes adolescents aux personnes plus âgées, beaucoup de gens suivent cette quête et sont intrigués quant à la suite. Clara Beaudoux sait comment attirer et maintenir son public virtuel. Au moyen de photographies et de tweets, la journaliste narre ses découvertes sur la vie de Madeleine. Des mystères prennent forment puis se démêlent peu à peu avec le temps et les autres trouvailles de cette cave remplie de trésors.
Madeleine project est désormais un livre contenant les deux premières saisons de la quête d’informations de Clara Beaudoux. Une troisième saison a été tout récemment mise en ligne, où le lecteur en apprend beaucoup plus sur Madeleine, Loulou, d’autres personnages et les lieux visités par ces individus bien réels.
Au plaisir du lecteur, Clara Beaudoux enregistre quelques personnes interrogées, divulgue un film retrouvé dans les affaires de Madeleine, partage de nombreuses photographies anciennes (jusqu’aux négatifs), de même que des extraits de lettres, des liens vers les journaux de l’époque,… Elle se rend également sur les lieux afin d’amener des vues « avant/après » de différents endroits.
Je vous conseille sincèrement d’aller faire un tour sur le site de ce projet afin d’entamer cette lecture captivante. Personnellement, j’aurais aimé faire le même type de découverte, mais je crois que je ne me serais pas rendue où Clara Beaudoux amène tous ses lecteurs. C’est pourquoi j’attends avec impatience la quatrième saison pour en apprendre plus encore sur Madeleine!

Catégories : Événements, Biographie, Découvertes, Livres adultes | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :