Science-Fiction

Des romans prenant place dans un futur, ou un présent, modifié et inventé souvent par rapport aux technologies, à la science et à l’ethnologie. De quoi passer un bon moment chez l’imaginaire et la pensée progetée!

Une fin qui arrive très vite

La Sélection, tome 5, La couronne

Par Kiera Cass

Résumé en quatrième de couverture :

Sa mère à l’article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l’amour et du pouvoir, détestée par une partie de l’opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.
Devenir femme, épouse et reine en l’espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l’écouter…

Mon avis :

J’ai vite plongé dans ce cinquième livre de la série La Sélection. J’avais une bonne idée d’avec qui l’héroïne voudrait terminer l’aventure dès les premiers chapitres, et j’étais bien intriguée de voir comment les choses allaient se conclure. Car même si je me doutais bien de qui l’héroïne était devenue amoureuse, je me demandais si elle suivrait son cœur ou opterait plutôt pour un choix stratégique.
Dans cette conclusion, il est intéressant de voir comment la princesse doit prendre de complexes décisions, et ce, rapidement. J’ai trouvé très intéressant cette percée au cœur des différentes tâches d’une reine, des choix et des sacrifices quelle doit faire pour le bien de son peuple.
Ce que j’ai moins aimé, c’est ce qui a fait en sorte qu’Eadlyn a précipité la fin de la Sélection. C’était très rapide, voire étrange. Même si je soupçonnais le personnage problématique de n’être pas totalement correct dès la première rencontre, le tout m’a semblé pratiquement sorti de nulle part. Enfin… peut-être que c’est moi qui ai mal perçu ce qui le concernait. (Je m’excuse si c’est un peu flou, j’essaie de ne pas trop dévoiler d’éléments.)
Grâce à ce même protagoniste, nous avons un bref aperçu de la population d’Illeá. Mais très bref!
J’aurais aimé en apprendre beaucoup plus sur ces gens, leurs désirs et leurs difficultés, comme je le mentionnais dans mon avis du tome précédant. J’ai été un peu déçue sur ce point. L’histoire est très centrée sur ce qu’il se passe dans la résidence de ceux qui gouvernent, tandis que le reste n’a que peu d’importance. Et pourtant! La jeune femme doit prendre des décisions qui concernent directement le peuple et qui peuvent changer la manière dont ce dernier vit. La société d’Illeá était, à mon avis, un sujet important du récit. Trop peu représenté…
Dans l’ensemble, toutefois, je me suis bien divertie. J’aimais découvrir comment l’héroïne tissait des liens avec ses prétendants. Plusieurs m’ont semblé agréables… j’aurais presque accepté que l’aventure se conclue avec un harem! Haha! 😛
Il ne me reste plus qu’un dernier hors-série à lire et je suis prête pour l’adaptation! 🙂

Catégories : Livres jeunesses, Romance, Science-Fiction | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Des candidats masculins? Pourquoi pas!

La Sélection, tome 4, L’héritière

Par Kiera Cass

Résumé en quatrième de couverture :

Vingt ans après la Sélection d’America Singer, et malgré l’abolition des castes, la famille royale d’Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l’heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.
À dix-huit ans, la princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l’est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l’a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l’arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l’accompagne. Mais entre les raisons du cœur et la raison d’État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l’avenir d’Illeá.

Mon avis :

Ce fut d’abord amusant de plonger dans cette suite de La Sélection, car nous y retrouvons de nombreux personnages qui étaient présents dans les trois premiers tomes et qui ont vieilli. Parmi ceux-ci se retrouvent bien entendu le couple royal formé de Maxon et d’America, qui sont alors parents de quatre enfants. C’est assez drôle de voir comment ces protagonistes ont pu évoluer en vingt ans et comment ils sont devenus des adultes, des parents et des dirigeants accomplis. J’ai beaucoup aimé cet aperçu de leur transformation, ce qu’on voit peu avec les héros d’une série de romans jeunesses.
Concernant le nouveau personnage d’Eadlyn, j’ai encore un peu de mal à m’en faire une opinion. Outre le fait que je lis toujours mal son nom (va savoir pourquoi, mes yeux voient Edalyn!? :P), c’est sont caractère qui me laisse perplexe. Elle est renfermée, un peu autoritaire, orgueilleuse et surtout très solitaire. Si une partie de ces caractéristiques peuvent s’expliquer par son statut de futur reine, il n’en reste pas moins qu’elle tarde à devenir agréable. J’ai hâte de voir comment cela va se transposer dans la conclusion de la série.
Quant aux candidats masculins, je dois admettre que je reste toujours curieuse de les découvrir (sans doute plus que  héroïne!). Si certains ont visiblement trop de testostérone, les autres sont plutôt agréables et gagnent à être connus. Et ce tout particulièrement celui qui ne fait pas partie directement du groupe de Sélectionnés, mais qui se trouve à être plutôt le traducteur de l’un d’eux! J’ai tout ce suite pressenti que ce jeune homme serait important et je suis heureuse de ne pas mettre trompée. Néanmoins, puisqu’il ne fait pas véritablement partie des prétendants, je me demande sincèrement ce qu’il adviendra de lui dans la suite.
Enfin, en ce qui concerne l’ambiance qui règne au sein du peuple, j’ai surtout hâte d’en savoir davantage. Les aperçus présentés dans ce roman sont brefs et laissent pourtant présager qu’il se passe de nombreuses choses en dehors du château. J’aurais apprécié avoir un plus grand accès à ces événements extérieurs.
Dans l’ensemble, donc, j’ai passé un agréable moment de lecture. Je crois bien que je ne tarderai pas trop avant de lire la suite et la fin de cette histoire!

Catégories : Livres jeunesses, Romance, Science-Fiction | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Retour dans l’univers de La Sélection

La Sélection : histoires secrètes, Le prince & Le garde

Par Kiera Cass

Résumé en quatrième de couverture :

Ce hors-série exceptionnel vous propose une plongée fascinante dans le cœur et l’esprit de Maxon et d’Aspen, les deux jeunes hommes qui se livrent bataille pour conquérir America Singer.
Avant qu’America n’arrive au Palais pour la Sélection, il y avait déjà une fille dans la vie de Maxon. La nouvelle « Le prince » s’ouvre sur la semaine précédent l’arrivée des trente-cinq candidates et suit Maxon lors de la première journée de compétition.
Élevé en tant que Six, Aspen Leger n’aurait jamais imaginé intégrer un jour la très réputée Garde royale affectée au Palais. À travers le quotidien d’Aspen, la nouvelle « Le Garde » lève le voile sur cet univers très ferme auquel America n’aura jamais accès…
Ce recueil regorge de bonus : une scène coupée, les play-list des deux premiers tomes, et des révélations en cascade!

Mon avis :

Cela fait déjà un bon moment que j’ai terminé la première trilogie de La Sélection et j’ai pris plaisir à replonger délicatement dans cet univers grâce aux nouvelles de ce petit roman. Avec l’annonce d’un film à venir et cette relecture, je ne tarderai pas avant de me plonger dans la suite de La Sélection!
Durant ma lecture, j’ai trouvé bien intéressant de découvrir le point de vue des deux jeunes hommes qui sont amoureux d’America. Il est fort plaisant d’apprendre à les connaître de l’intérieur et sans le regard de l’héroïne. Ils deviennent alors, à mon avis, beaucoup plus humains et vraisemblables. Leurs motivations sont plus évidentes et leur passion et leur caractère, mieux expliqués.
Ce livre se lit très rapidement et laisse un agréable sentiment lorsqu’il est terminé. Ces éclaircissement sur les personnages ne manquent pas de plaire!
Et cela se poursuit dans les précisions de l’auteure sur la généalogie de la famille de chacun des personnages principaux, soit America, Maxon et Aspen. Cela donne également un bel aperçu de comment la monarchie d’Illeá fonctionne et de comment elle s’est construite à travers les années, et ce, avant même le début du récit d’America.
Dans le livre, on retrouve aussi quelques commentaires de l’auteure sur son procédé d’écriture. J’ai trouvé intéressant de découvrir comment elle a fonctionné pour rédiger la trilogie et comment les idées lui venaient (les personnages lui parlent, à ce qu’il paraît!).
Dans l’ensemble, j’ai donc passé un très agréable moment. Je suis curieuse de découvrir la suite des aventures des personnages de Kiera Cass, mais aussi de découvrir les autres surprises du second hors-série, que je ne possède pas encore!

Catégories : Livres jeunesses, Romance, Science-Fiction | Étiquettes : , , , | Un commentaire

Une conclusion qui convient bien

Arcanum, tome 3

Par Erubo Hijihara

 

Résumé en quatrième de couverture :

Un Idra de forme humaine atterrit sur le toit du quartier général, plongeant le C.I.O. dans le chaos le plus total.
Seul Jeff, l’un des scientifiques, semble garder son sang-froid. Sait-il quelque chose qu’Ilya et ses amis ignorent? Anna, quant à elle, perd totalement le contrôle, les cellules Idra prenant le dessus sur son cerveau. Considérée comme une menace pour l’humanité, le commandant Sullivan décide de la placer en quarantaine.
Après la découverte du plus sombre secret concernant les Idra, nos deux héros parviendront-ils à reprendre en main leur destin?

Mon avis :

Lorsque j’ai ouvert ce troisième et dernier tome d’Arcanum, j’étais très intriguée de découvrir comment les choses allaient se terminer pour nos héros, alors que, quelques pages (ou tomes) plus tôt, nous apprenions à peine à les connaître. Je me demandais comment un univers si complexe et dangereux (en raison de la présence des Idra) pouvait avoir une conclusion aussi rapide.
Je dois avouer que je suis satisfaite de cette fin, mais qu’elle me laisse tout de même une petite impression de manque. Je vais tenter de vous expliquer ce sentiment, et ce sans trop vous dévoiler les moments importants du récit.
D’abord, ce troisième volume vient répondre à plusieurs questions que les deux précédents volets avaient apportées. Nous découvrons, entre autres, comment en est venue l’idée de jumeler des cellules extraterrestres à celles d’humains pour en faire des armes. Nous sommes ainsi mis au courant des projets exacts de celui qui dirige l’équipe des Arcanas, ce qui éclaire par la même occasion tous ses comportements précédents. J’ai beaucoup apprécié trouver réponse à ces interrogations.
Ensuite, comme le personnage d’Anna éprouve des problèmes à se contrôler, elle et son petit frère Ilya prennent une grande décision. Car leur désir premier ne s’est pas évaporé malgré toutes les épreuves récentes qu’ils ont rencontrées. Seuls et ensemble, ils veulent découvrir le monde et tentent d’y parvenir à leur façon. Cette partie, je l’ai trouvée intéressante et douce. J’ai aimé comment les choses sont expliquées et comment les protagonistes en arrivent là où ils sont durant les toutes dernières pages. Sur le coup, j’ai trouvé les changements un peu brusques, trop rapides. Puis des analepses ont éclairci quelque peu les choses. J’ai un peu de mal à croire à ce nouvel état des deux personnages (certains petits détails me font tiquer), mais, dans l’ensemble, cela me convient.
Enfin, comme il n’y a que trois tomes, il faut bien entendu se douter que les Idra, ces extraterrestres ennemis, ne sont pas exterminés pour de bon. Ils sont toujours repoussés tant bien que mal. Cependant, le combat est loin d’être terminé. Et tant de choses pourraient encore se produire.
Selon moi, cette fin ouverte était indispensable. Il aurait été impossible et invraisemblable qu’Ilya et sa soeur mettent fin à cette espèce de guerre en quelques centaines de pages seulement. C’est donc une conclusion parfaite pour une trilogie. Néanmoins, j’aurais sincèrement aimé qu’il se passe plus de chose dans ce récit. L’univers était très prometteur, et j’aurais bien apprécié y poursuivre mon exploration. J’y ai trouvé mon passage plutôt court… trois petits tomes qui se dévorent en claquant des doigts. J’en aurais pris plus.
Ainsi, je crois que nos héros auraient encore bien des choses à nous dire et à nous faire vivre. Toutefois, je vais devoir me contenter de les imaginer. N’empêche, j’ai bien aimé mon aventure et je souhaite que l’auteure ait un prochain projet plus consistant et rassasiant! 😛

Catégories : Livres jeunesses, Manga, Science-Fiction | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Un intérêt croissant!

Arcanum, tome 2

Par Erubo Hijihara

Résumé en quatrième de couverture :

Maintenant qu’il a perdu l’un de ses compagnons d’armes, Ilya réalise à quel point la mort les menaces chaque jour.
Après avoir perdu son frère et coéquipier, mortellement blessé en affrontant un Idra, Mendel sombre dans le désespoir. Choqué par les terribles conséquences de ce drame, Ilya va devoir se battre à son tour et empêcher coûte que coûte ce monstre d’atteindre la ville. Parviendra-t-il a surmonter cette épreuve et à tirer un enseignement de la mort de son compagnon…?

Mon avis :

Ce tome commence dès l’instant où le premier s’est terminé, ce qui, je l’admets, est parfait lorsque nous décidons de lire la série d’un seul coup. En tant que lecteur, nous nous retrouvons donc immédiatement plongés dans l’action (à notre plus grand plaisir!). Et même si les événements paraissent risqués et terriblement dangereux, ils se lisent avec un certain empressement.
Cette suite « en jette » pour plusieurs raisons. D’abord, bien entendu, l’action. Il y a des créatures horrifiques et très puissantes, il y a du sang et il y a de la pression et de la crainte chez nos personnages. Nous ne nous ennuyons pas en matière d’ambiance. Si la même situation se produisait aujourd’hui (une attaque d’une telle envergure), ce n’est certainement pas moi qui irais au front de la sorte!
Ensuite, il y a une intéressante part de mystère. Les gens qui dirigent l’équipe de pilotes et d’unités d’Arcanum ne disent visiblement pas tout. Nous nous interrogeons alors sur les objectifs de ces dirigeants, sur ce que ces derniers cachent, sur les dangers d’être l’unité d’un Arcanum, mais aussi sur ce que sont réellement les Idra et pourquoi ils sont là. Décidément, il y a beaucoup beaucoup beaucoup de questions qui devront trouver une réponse dans le troisième et dernier tome de la série!
Enfin, il y a une grande part d’humanité dans ce petit livre. Ilya et sa sœur sont de merveilleux personnages, remplis de bonne volonté, de courage, d’amour, de passion et d’empathie. Il est très facile de s’attacher à ce duo de protagonistes, au point où nous aimerions faire partie de leur cercle d’amis! Du moins, c’est le cas pour moi! 😛
Ainsi, j’ai bien apprécié ma lecture. J’ai même très hâte de plonger dans la conclusion de cette histoire!

Catégories : Livres jeunesses, Manga, Science-Fiction | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

La fin d’un diptyque en deux temps

The book of Ivy, tome 2, The revolution of Ivy
Par Amy Engel

Résumé en quatrième de couverture :

Au-delà de la barrière, l’hiver approche. Il va me falloir trouver des vivres, un abri. Et des alliés. Mais je dois aussi faire un choix : oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie… ou mener la révolution?
Je ne suis plus une Westfall ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

Mon avis :

J’ai commencé ma lecture avec beaucoup d’appréhension. À la fin du premier tome, l’avenir d’Ivy est incertain. C’est sûr que, comme c’est l’héroïne, elle va s’en tirer et survivre. Toutefois, ce deuxième tome a bien réussi à me surprendre.
Ivy ne rencontre aucunement la facilité dans les premiers chapitres de cette finale. Là où elle se retrouve, de l’autre côté de la barrière, rien n’est tout rose. Ivy rencontre le danger sous de nombreuses formes et elle doit se battre pour assurer sa survie. J’ai bien aimé que le personnage ne soit pas du tout dans la facilité. Aucune épreuve n’est négligée et Ivy doit affronter chacune d’entre elles avec un courage tout nouveau. Un courage qui m’a même fait m’étonner et me questionner à mon propre sujet. Que ferais-je si je devais lutter seule pour ma survie? Étonnement, je crois que je vaincrais une majeure partie de mes peurs et que, même, j’y arriverais plutôt bien (et sachez que j’ai peur d’un tas de trucs! 😛 ).
Par la suite, le récit s’est un peu gâté à mon avis. Les événements sont devenus plus tranquilles, et les péripéties étaient moins dans l’action et davantage dans la réflexion. Ce n’était pas mauvais, non, mais je trouvais que le récit gagnait en longueur. J’avais hâte de retourner dans l’action!
Et j’ai été servie vers la fin du livre. C’était rapide, précipité, mais il était bien temps que les événements craints par Ivy se chamboulent et mènent à des conclusions difficiles (voyez tous les détours que je prends pour ne pas trop vous en dévoiler!). J’ai aimé cette action qui montrait Ivy en femme forte, courageuse et déterminée par ses convictions. Ivy donne, j’en suis surprise, une excellente leçon d’amour.
Je n’ai donc pas pleinement apprécié ma lecture, car la partie centrale du récit me semblait un peu longue. Néanmoins, j’ai eu de belles surprises, et le début et la fin du roman ont su brillamment capter mon intérêt, et ce, pour plusieurs raisons. Ce fut donc une agréable lecture et une belle découverte!

Catégories : Livres jeunesses, Science-Fiction | Étiquettes : , , , , | 2 Commentaires

Une dystopie agréable!

The book of Ivy, tome 1

Par Amy Engel

Résumé en quatrième de couverture :

Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule mission : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Je me prépare pour ce moment depuis toujours. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes, car les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…

Mon avis :

J’ai régulièrement vu des avis de ce roman sur internet. Ces avis étaient très bons, ce qui a bien piqué ma curiosité. J’étais donc très tentée de découvrir l’histoire d’Ivy.  Lorsque j’ai vu que les deux tomes étaient parus en format de poche, je n’ai pas hésité et me les suis procurés d’un seul coup.
Ce premier tome était une lecture plutôt intéressante. Je dois avouer, par contre, que les premiers chapitres ne m’ont pas totalement captivée. Il était bien trop facile de deviner le déroulement des événements. Ivy marie un homme qu’elle ne connaît que de nom et a pour objectif prochain de le tuer. Facile de se douter de ce qu’il va se passer entre eux au fil des jours qu’ils auront à passer dans la même demeure.
Si j’ai trouvé la trame narrative trop prévisible, j’ai toutefois eu quelques belles surprises. Bishop n’est pas un jeune homme stupide. Bien entendu, je ne pensais pas que ce serait le contraire! 😛 Néanmoins, je ne croyais pas non plus que ce personnage questionnerait des sujets aussi profonds avec sa nouvelle épouse, dont celui du mariage lui-même. Le roman ayant été écrit il y a quelques années à peine, il traite de la vision actuelle des mariages, mais aussi des mariages forcés qui sont la norme de l’univers de Engel. Une norme qui, par le passé, fût également vraie… bien bien avant que je ne sois née. Ce jeu entre les générations, les traditions et le temps, je l’ai bien aimé. Ainsi que les autres questions importantes soulevées par le couple principal, comme la gestion des prisonniers, des violeurs, des assassins, etc. Cette question sera toujours d’actualité, peu importe l’époque à laquelle nous vivons. Et elle soulèvera toujours autant de débats.
Enfin, les derniers chapitres du roman m’ont particulièrement plu. C’est à ce moment que j’ai pu avoir quelques surprises, notamment sur le passé de la mère d’Ivy, mais aussi sur son choix pour « se sortir » de la situation dans laquelle elle se trouve. Ça m’a vraiment donné envie de lire la suite. Et je vais m’y mettre vraiment bientôt!
On se retrouve après! 😉

Catégories : Livres jeunesses, Science-Fiction | Étiquettes : , , , , | 3 Commentaires

Heureuse de ne pas en avoir fini avec cet univers

La Sélection, tome 3, L’élue

Par Kiera Cass

Résumé en quatrième de couverture :

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles. Déchirées entre amitié et rivalité, les quatre candidates encore en lice resteront liées par les épreuves qu’elles ont dû surmonter ensemble. Entre les intrigues amoureuses et celles de la cour, c’est une lutte de tous les instants pour demeurer fidèles à leurs idéaux.
America n’aurait jamais pensé être si près de la couronne, ni du cœur du Prince Maxon. À quelques jours du terme de la compétition, tandis que l’insurrection fait rage aux portes du Palais, l’heure du choix a sonné. Car il ne doit en rester qu’une…

Mon avis :

Dès l’instant où j’ai ouvert le livre, je me suis retrouvée plongée dans l’univers de la Sélection. C’était très agréable de replonger si facilement dans l’histoire.
Le récit était intéressant, mais ne m’a pas énormément scotchée au livre. En fait, c’est la fluidité du texte qui m’a fait le dévorer rapidement (et j’ai réussi à ne pas négliger trop mon sommeil cette fois 😛 ).
J’ai trouvé un peu dommage de deviner quelques éléments du récit assez facilement. Tout particulièrement concernant les relations entre America, Maxon et Aspen. Je me gâchais quelques surprises. Si je me suis tout de même amusée à lire le tout, cela me faisait moins apprécier certains passages. Disons que j’avais parfois un peu de mal à croire aux sentiments des protagonistes.
Néanmoins, j’ai eu droit à quelques surprises. Si celle qui concerne la famille d’America s’est terminée sur une note un peu quétaine (ça n’est pas nécessairement négatif), j’ai apprécié (ne me tapez pas sur les doigts!) lire les « péripéties » lors de la cérémonie où Maxon a le devoir de choisir sa future épouse. J’ai moins aimé la mise à l’écart d’America, mais j’ai apprécié tout ce mouvement, que j’ai même trouvé un peu court.
J’ai du mal à faire mon avis sur la finale de la trilogie, puisque j’ai trouvé ça un peu simple, et ce malgré la promesse d’un avenir qui ne soit pas nécessairement toujours facile pour le couple final. Je me console en songeant que l’histoire de la Sélection ne se termine pas ici et que ma lecture peut se poursuivre encore pour deux tomes et quelques textes supplémentaires.

Catégories : Livres jeunesses, Romance, Science-Fiction | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Des personnages attachants qui agissent comme un aimant

La Sélection, tome 2, L’Élite

Par Kiera Cass

Résumé en quatrième de couverture :

La Sélection de trente-cinq candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de six prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illeá, alors que deux factions de rebelles veulent faire tomber la monarchie.
Pour America Singer, demeurer au palais est encore plus compliqué : ses sentiments envers Maxon viennent se heurter à l’amour qu’elle éprouve depuis l’enfance pour Aspen, garde royal qu’elle croise tous les jours dans les galeries, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales…
Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête du déclic qui changera à jamais le cours de sa vie…

Mon avis :

Après avoir lu le premier tome, je n’ai pas pu m’empêcher de plonger dans le suivant. Tout comme le précédent, ce roman se lit très facilement et se dévore en l’espace de peu de temps. Malheur à moi, je n’ai pas su résister et j’ai encore réduit une nuit de sommeil pour terminer ce livre. J’espère que ça ne paraît pas trop quand je suis au travail! 😛
Comme d’autres critiques de blogues l’ont mentionné, l’ambiance du livre est très près de celle de Royales. Cela ne me dérange pas du tout, puisque ce que je veux en ouvrant La Sélection, c’est trouver un peu d’amour et d’amitié.
Dans ce deuxième volume, il y a enfin moins de personnages inconnus. Comme les candidates sont moins nombreuses, nous apprenons à mieux connaître chaque protagoniste. J’ai trouvé ça plus agréable et cela m’a permis de mieux me familiariser avec chacun des personnages.
Parlant de personnages, je dirais que c’est ce qu’il y a de mieux dans le roman. Ce sont eux qui importent, que ce soient le Roi, le Prince, America ou les autres. Très vite, nous nous lions de sympathie avec la Reine, qui a vécu une histoire semblable à celle d’America et qui est à même de pouvoir comprendre son parcours. (Je dis nous, mais je parle surtout de moi, vous l’aurez compris.) Le Roi, lui, nous nous mettons rapidement à ne pas l’aimer. Il est sévère et cache de nombreuses choses. J’ai hâte de voir comment il agira avec America dans le troisième tome.
Concernant le Prince Maxon, mon avis ne cesse de diverger. Tantôt, son romantisme me fait fondre; tantôt, ses écarts de conduite me rendent jalouse pour America. Aspen, l’amant d’America, me rend encore plus mêlée. S’il est attentionné, ses décisions hâtives me font douter de ses réels sentiments. Enfin, je m’attache beaucoup à America, entre autres parce qu’elle est la narratrice, mais aussi parce que sa personnalité me rejoint par moments.
Je vous laisse ici, car je vais désormais plonger dans le troisième tome afin de découvrir tout ce qui va arriver à ces personnages que j’aime et que je déteste en alternance. 😉

Catégories : Livres jeunesses, Romance, Science-Fiction | Étiquettes : , , , | Un commentaire

De beaux rêves d’amour

La Sélection, tome 1

Par Kiera Cass

Résumé en quatrième de couverture 

Trois cents ans ont passé et les États-Unis ont sombré dans l’oubli. De leurs ruines est née Illeá, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.
Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du prince Maxon, l’héritier du trône.
Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’œil des caméras…
Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

Mon avis :

Je vous avoue, cela doit faire bientôt deux ans que les livres de la série complète (oui oui!) reposent sur mes tablettes. J’ai enfin fait le saut et j’ai plongé dans le premier tome, qui a très bien su me captiver jusqu’aux petites heures!
Au départ de ma lecture, j’étais incertaine. Le début à la Hunger Games ne me plaisait pas beaucoup. Les castes, le concept de sélection, etc. Mais comme le texte se lit très bien, je n’ai pas pu résister et j’ai poursuivi ma lecture.
Et je me suis sacrément bien divertie!
L’histoire n’est ni extraordinaire ni époustouflante, mais elle est intéressante. Je n’aimais pas toujours ce que faisaient les personnages d’America et de Maxon, mais cela ne m’a pas empêché de m’amuser. C’est quasi toujours du bonbon de lire des histoires d’amour et d’amitié. Et c’est pour ça que je n’ai pas reposé le livre. J’aurais très bien pu le poser, puisque je n’étais pas magnétisée avec le roman. Toutefois, je me plaisais tant dans ma lecture que j’ai préféré me coucher passé une heure du matin. Même si je travaillais le lendemain! 😛
Il y a plusieurs personnages au départ, puisqu’il y a trente-cinq candidates. C’est un peu déstabilisant. Par contre, on sent bien vite que plusieurs des filles ne sont pas pertinentes, car elles sont complètement effacées et plutôt vite éliminées.
Certains moment de la lecture sont prévisibles, autant sur les rivalités que sur le développement de la relation entre America et Maxon. Sauf que cela fait partie du plaisir de lire un tel roman. Enfin, je pense. C’est comme les films de comédies romantiques, nous savons d’avance comment les plus grandes péripéties vont se produire, et nous les écoutons quand même.
Je vais rapidement plonger dans la suite, mais peut-être moins raccourcir ma prochaine nuit de sommeil. 😛

Catégories : Livres jeunesses, Romance, Science-Fiction | Étiquettes : , , , | 2 Commentaires

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :