Articles tagués : Alex Flinn

Disney, aujourd’hui

A kiss in time

A kiss in time

Livre en anglais

Par Alex Flinn

Résumé en quatrième de couverture (traduction personnelle) :

Talia est victime d’un mauvais sort… Jack rompt la malédiction.
On m’a prévenue de prendre garde au fuseau maudit, mais il était si enchanteur, si hypnotique…
Le jour où j’ai séché mon groupe touristique, j’étais à la recherche d’un peu d’aventure. Sauf que j’ai trouvé une ville dans le coma, en plus d’une très séduisante fille endormie, ce qui était bien loin de ce que j’avais en tête.
Je me suis réveillée à la même place, mais à un autre temps, par le doux baiser d’un étranger.
Je n’ai pas pu m’empêcher de l’embrasser. Parfois, on a juste besoin d’embrasser quelqu’un. Je ne savais pas que cela arriverait.
Maintenant, je suis dans un trouble immense parce que mon père, le roi, affirme que j’ai amené la ruine sur notre pays. Je n’ai pas d’autre choix que de fuir avec ce roturier!
Maintenant, je suis coincé avec une peste de princesse et un coffre rempli de ses bijoux… La bonne nouvelle : mes parents vont flipper!
Vous pensez que vous avez des problèmes? Essayez d’embrasser une hypnotisante beauté endormie qui se révèle avoir 316 ans. Un baiser peut-il tout transcender, même le temps?

Mon avis :

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette adaptation du conte de la Belle au bois dormant. Comme j’ai en grande partie grandi avec les films de Disney, les contes (dont ceux avec des princesses) captent rapidement mon intérêt et me replongent instamment dans l’enfance.
J’ai trouvé plutôt amusant de lire ce roman moins d’un an après le mouvement #metoo qui a fait fureur un peu partout. Pourquoi? Parce que la princesse, ici Talia, n’est pas consciente lorsqu’elle se fait réveiller par un baiser… et qu’elle n’est donc pas non plus consentante. Si le baiser est nécessaire à l’histoire, parce qu’il fait partie des grands moments du conte que nous connaissons toutes et tous, le héros masculin, ici Jack, ne peut s’empêcher de s’interroger sur son geste. Il ne pouvait pas s’en empêcher, comme l’indique la quatrième de couverture. Toutefois, même s’il trouve Talia très séduisante, il ne fera que la respecter par la suite. Les scènes sont un peu cocasses et permettent, sans en donner vraiment l’impression, de penser au consentement.
La narration du roman se fait en alternance entre Talia et Jack. J’ai trouvé cela très plaisant et amusant d’avoir les points de vue des deux personnages. Pourquoi? Parce que Talia se réveille 300 ans plus tard, dans un monde moderne où les gens s’habillent autrement (exit les grandes robes de bal qui couvrent toute la peau) et où tous les moyens de transport sont plus rapides que des calèches. 😛 La narration devient d’autant plus intéressante qu’elle permet d’expliquer les pensées et les agissements des deux héros. Ils ne réagissent pas de la même manière à leur environnement et aux codes de la société. La double narration permet de comprendre leurs paroles et leurs actions. À l’époque de Jack, l’époque actuelle, la solitude est de mise et tout le monde passe du temps devant son écran. À l’opposé, pour Talia, il n’y a que les rencontres et la parole qui comptent, puisqu’il n’est pas possible de faire autre chose. Les différences entre les protagonistes permettent, l’air de rien, de nous questionner sur notre rapport au monde (si! si!). Ce sont aussi ces oppositions qui leur permettent à tous deux de devenir de meilleures personnes.
Enfin, comme la malédiction est levée à la suite du baiser, le royaume de Talia devient peu à peu visible à la face du monde moderne. Durant ma lecture, je m’étais plu à imaginer ce qui pouvait advenir d’un tel endroit… à la fin du récit, j’ai été amusée de découvrir que j’avais visé juste. (Vous vous demandez de quoi je parle exactement? Eh bien, qu’attendez-vous pour lire le bouquin? 😉 ).
Au final, j’ai bien apprécié ma lecture et j’ai bien envie de plonger dans les autres remakes de contes d’Alex Flinn.

Publicités
Catégories : Contemporain, Contes, Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Book Outlet et mes tablettes pleines

Book outletAujourd’hui, je vous écris pour vous dire que j’ai encore craqué : je me suis rendue sur Book Outlet… et j’ai rempli mon panier de treize livres en anglais. Depuis avril dernier, j’admets toutefois n’avoir pas encore lu la moitié de mes précédents achats.

Je suis comme ça : je ne peux pas m’empêcher de magasiner des livres, autant en ligne qu’en librairie. Sur Book Outlet, ma liste de souhait ne cesse de grandir. Il y a tellement de livres que je veux et que j’ai déjà voulu lire qui s’y trouvent, l’espace d’un moment, que je ne peux pas m’empêcher de tous les noter. Comme les prix sont très bas sur le site Internet, cela m’encourage à opter pour les versions originales des œuvres qui m’intéressent. Et à flancher… et à acheter. 😛

Pourquoi est-ce que j’ai craqué si rapidement?

Malheur à moi, cela faisait un bon moment que je voulais lire la populaire série de Tahereh Mafi, Shatter me (Insaisissable en français). Je ne m’étais pas encore procuré les livres malgré les bons avis que j’avais lus au sujet de ces romans. Il y a quelques semaines, j’ai appris la sortie d’un quatrième tome. Et comme j’avais mis la série dans ma liste de souhait du site de Book Outlet, un courriel m’a averti que des stocks des premiers tomes étaient à nouveau disponible. Je n’ai pas voulu rater ma chance. Au moment de ma commande, le troisième tome est tombé en rupture de stock. Toutefois, j’ai enfin acheté les deux premiers volumes, et j’ai très hâte de les lire.
De plus, avec quelques quiz amusants et mes anciens achats, j’avais atteint un nombre suffisamment élevé de points sur le site pour obtenir un coupon rabais. Selon le prix, cela signifiait un ou deux livres supplémentaires pour le montant que je m’étais fixée. Cela ne se refuse pas! 😉

Ma nouvelle acquisition de livres :

Outre Shatter me  et Unravel me de Tahereh Mafi, j’ai aussi acheté onze autres livres. J’ai opté pour les deux premiers romans d’une nouvelle série de Kerrelyn Sparks, auteure de la série Histoires de vampires. Après plus d’une dizaine de tomes lus en français dans l’univers de Kerrelyn Sparks, je suis curieuse de voir ce que cela va donner dans la version originale. Robot dreams est une petite bande-dessinée pour laquelle j’ai craqué. Quand je l’ai reçue, je l’ai feuilletée et j’ai découvert qu’elle ne contenait aucun texte. Je crois que ce sera une lecture aisée. 😛 Autrement, j’ai voulu essayer Immaculate (Immaculée)  de Katelyn Detweiler; le premier tome de Library Jumpers, Thief of lies (La voleuse de secrets), de Brenda Drake; Two-way street (Double sens) de Lauren Barnholdt; Sleep no more d’Aprilynne Pike, auteure de la série Ailes; et le premier tome d’une autre série de Cate Tiernan, auteure de la série SorcièreBrithright.

Pour le reste, c’est assez simple. Kissed est une intégrale qui contient trois romans qui sont inspirés de contes classiques. Un peu comme les romans d’Alex Flinn. D’ailleurs, j’ai acheté A kiss in time, qui semble reprendre l’histoire de la Belle au bois dormant. Reste donc The bodies we wear, une simple curiosité. 🙂

20180606_212603

Et voilà! 🙂 Pour le moment, je me limite à cela. Je me promets d’en lire au moins la moitié avant de craquer à nouveau… sauf que cela ne m’a pas réussi la dernière fois! 😛 Après tout, ce n’est pas de ma faute si je suis atteinte par une folie livresque. Non? Alors autant en profiter un peu, n’est-ce pas? 😉

Catégories : Événements, Découvertes | Étiquettes : , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Book Outlet et la lecture à petit prix

Book outlet

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur un site vraiment intéressant. Il s’agit de Book Outlet. Sur ce site se retrouvent une très très grande quantité de livres anglais à un prix que le site qualifie de « read-icule ». 😛

Comment ça fonctionne?

Le site, qui a aussi une version américaine, se veut être comme un grand magasin en ligne de livres qui ne se vendront pas dans les librairies. Pourquoi? Parce que les livres qu’il vend avec un prix de 50 à 90% inférieur au prix de vente sont en fait des livres qui ont été retournés par les librairies ou qui se sont trouvés suffisamment abîmés pour ne pas être mis en vente comme neufs. En simple, les livres qui se retrouvent sur le site (ou dans leur magasin en Ontario) sont des livres qui sont soit un peu jaunis par le soleil s’ils étaient dans des vitrines de magasins, soit des livres abîmés dans un transport X, soit tout simplement des écoulements de stocks.
Il y a deux types d’états pour les livres. Les « Bargain books » et les « Scratch & dent ». Les premiers sont des livres en assez bon état : un peu d’encre sur les tranches, des coins légèrement abîmés,… Les seconds sont ceux qui sont réellement abîmés. Cela peut aller jusqu’à une couverture manquante, mais le contenu du livre est toujours certifié complet pour la lecture. Les prix de ces livres sont encore plus bas que ceux des « Bargain books ».

Les + du site :

Il est possible de se faire des listes de souhait personnalisées où vous classez les livres qui vous intéressent. Par exemple, moi, j’ai fait une liste pour les tomes uniques et une autre pour les séries. De plus, si le livre sur votre liste vient à ne plus être en stock, vous recevez un courriel dès qu’il revient.
Le site contient une multitude de livres pour tous les goûts à des prix vraiment bas. Il y a des soldes lorsqu’ils ont des livres en trop grande quantité pour leur inventaire… et les livres coûtent alors moins de deux dollars! 😀
Il y a surtout des livres en anglais, oui. Mais il y en a aussi un tout petit peu en d’autres langues, comme l’espagnol. Il y a même des jouets pour les enfants (c’est relativement nouveau).

Les – du site :

Le choix est immense. Nous n’avons pas assez d’une vie pour lire tout ce qui nous intéresse!
Vous recevez des courriels lorsque des livres manquants de votre liste de souhait reviennent, ce qui est une torture pour le porte-feuille.

Pourquoi je vous parle de ce site?

Parce que, très récemment, j’ai fait le saut et j’ai acheté onze des livres qui peuplaient déjà mes listes de souhaits. Onze livres pour cinquante dollars, avec la livraison gratuite. Et j’ai été très satisfaite du service. J’avais un numéro de colis pour suivre la livraison de ma commande, et mes livres sont arrivés dans un état que je juge très bon. J’ai profité de l’occasion pour me procurer des livres qui m’intéressaient grandement et qui n’avaient pas été traduits en français : les suites de Sortilèges (Beastly en anglais) d’Alex Flinn, The lovely reckless de Kami GarciaZot! de Scott McCloud. Et j’ai craqué pour d’autres au prix ridiculement bas.

Les voici :

20180405_142745

Un petit plus pour vous :

Si cela vous intéresse, je peux vous offrir un coupon de dix dollars de rabais sur votre première commande sur le site. Pour cela, il ne suffit que de m’écrire dans la section « Me contacter » du blogue, et je vous enverrai le code du coupon avec plaisir. Je ne vous cache rien, cela me donnera aussi des points que je pourrai échanger contre de futurs achats. Toutefois, vous pourrez faire la même chose avec vos connaissances lorsque vous aurez créé votre compte sur Book Outlet. 😉
Imaginez tous les livres que vous pourrez vous offrir… Miam! Moi, j’en salive déjà!

 

Si vous avez des questions à propos du site, peu importe lesquelles, posez-les dans les commentaires et je tenterai de vous répondre au mieux de mes connaissances. 🙂

Catégories : Événements, Découvertes | Étiquettes : , , , , , , , | 6 Commentaires

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :