Articles tagués : Emily Dickinson

Une petite découverte poétique

Car l’adieu, c’est la nuit

Emily Dickinson

Nous nous présentons
Aux Fleurs, aux Planètes
Mais entre nous
Nous avons des étiquettes
Des gênes
Des effrois

Poème #1184 (p.285)

Je lis rarement de la poésie. Car l’adieu, c’est la nuit est une lecture que j’ai eu à faire dans le cadre de l’un de mes cours universitaires. Je ne connaissais rien d’Emily Dickinson et j’ai donc eu l’occasion d’en apprendre sur sa biographie, sur son influence dans le genre et de découvrir ses écrits.

Pour boucher un Trou
Insère l’Objet qui l’a causé —
Colmate-le
Avec Autre chose — et il n’en bâillera que plus —
On ne peut souder un Abîme
Avec de l’Air —

Poème #647 (p.187)

Dans cette édition de Gallimard, il est possible de lire les poèmes dans leur langue originale, l’anglais, mais aussi de lire leur traduction française. Avoir été plus à l’aise avec l’anglais, je m’y serais risquée, mais j’ai plutôt emprunté la voie facile, tout en jetant parfois quelques coups d’œil au texte original.

Du Cœur, l’Esprit se nourrit
Comme tout Parasite —
Si le cœur est Riche
L’Esprit profite —

Mais si le Cœur faillit —
L’Esprit s’émacie —
Si absolu Ce qu’il
Y puise.

Poème #1384 (p.309)

Comme je ne lis que très peu de poésie, j’ai un peu plus de mal à vous donner mon avis. Cependant, je peux affirmer que plusieurs petits poèmes m’ont touchée. Dès lors que j’avais de la facilité à m’en faire une représentation, je prenais la peine de les relire une deuxième fois afin d’en favoriser ma compréhension. Ce sont ces relectures qui m’ont amenée à avoir quelques petits coups de cœur, dont ceux que je vous cite ici.

Hormis la Mort, tout s’adapte
Ressoudées les Dynasties —
Réenclenchés — les Mécanismes —
Dissoutes — les Citadelles —

Reverdis — les Déserts des Vies
Par le Triomphe des Printemps —
La Mort — en soi — fait Exception —
Car exempte de Changement —

Poème #789 (p.219)

Dans l’ensemble, j’ai passé un agréable moment de lecture. Cela m’a donné envie de lie davantage de poésie, puisque Emily Dickinson a su me charmer à quelques moments.
Et vous, lisez-vous de la poésie? Que lisez-vous?

Catégories : Livres adultes, Poésie | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :