Articles tagués : Essai

Première courte expérience

Éloge du génie créateur de la société civile

Par Pierre Rabhi

Résumé en quatrième de couverture :

Dans ce texte, Pierre Rabhi expose les motivations profondes qui l’ont poussé, lui et ses proches collaborateurs, à lancer une campagne parallèle lors des élections présidentielles et législatives de 2012 en France. Cette décision ne relevait pas d’un acte de politique politicienne; bien au contraire, elle devait permettre à tous ceux qui œuvraient concrètement pour un changement bénéfique de la société d’être enfin entendus.
Dans des domaines aussi variés que l’éducation, l’énergie, l’agriculture, l’économie ou l’aménagement du territoire, des hommes et des femmes trouvent des solutions pour faire face, chacun à son échelle, aux différents défis de notre temps. Peu à peu, à condition d’être suffisamment connues et relayées, ces initiatives créatrices sont capables d’inspirer à la gouvernance politique des options et des décisions résolument novatrices.
Ainsi, tous, chaque jour, dans chacun de nos choix les plus quotidiens, nous sommes les meilleurs candidats à la construction d’une société respectueuse des êtres humains et de la nature.

Mon avis :

Je ne m’intéresse pas à la politique. Depuis toujours.
Mais avec le défi de l’été des Libraires, j’ai fait une exception et me suis « intéressée » à la politique. Comme je travaille en librairie, j’ai l’occasion de fouiner parmi la pile de livres que nous offrons lors de promotions (à l’achat de deux livres d’un éditeur, un troisième parmi une sélection est gratuit). Comme je n’aime pas la politique, je cherchais un tout petit livre qui ne ferait pas de mal à mon budget. J’ai trouvé celui-ci, bien qu’un peu vieux maintenant, qui traînait parmi les primes qui n’ont pas trouvé leur famille d’adoption.
Je ne connais pas Pierre Rabhi. J’ai donc appris, en cinquante pages, ce qu’il faisait grosso modo dans la vie. C’était, je l’admets, tout de même intéressant (peut-être est-ce parce que je me soucie de l’environnement). J’aimais tout particulièrement que ce petit bouquin mentionne les succès qu’a eu Pierre Rabhi dans ses projets écologies et éducatifs. La lecture du livre montre donc qu’il est possible d’agir pour le bien de la planète, peu importe l’échelle sur laquelle nous influons.
Toutefois, comme le livre est riquiqui (critère personnel de goût oblige), le lecteur qui ne connaît pas Pierre Rabhi et qui n’a pas lu ses autres ouvrages (moi, en l’occurrence), est un peu déstabilisé et perdu. Les projets sont à peine survolés ou décrits, de sorte que les succès prennent un peu moins d’ampleur. Par exemple, l’auteur mentionne une technique agricole écologique qu’il met à exécution sur sa propre terre. Sauf qu’il ne la résume pas. Je n’ai donc pas su en quoi elle consistait (même si des liens internet sont disséminés ici et là pour le lecteur intrigué, j’admets que je n’ai pas osé faire la recherche).
Au final, par contre, j’ai survécu à ma lecture et j’ai eu envie de réfléchir aux gestes que je pouvais poser par chez moi pour aider notre planète.

Publicités
Catégories : Documents, Livres adultes | Étiquettes : , , , | Un commentaire

Une bonne variété!

J’ai des p’tites nouvelles pour vous!J'ai des p'tites nouvelles pour vous!
Collectif

Résumé en quatrième de couverture :

Initiative de l’Unesco, la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur (JMLDA) célèbre cette année ses 20 ans.
Pour marquer cet anniversaire, nous avons tenu à vous faire découvrir la richesse et la beauté de notre littérature en réunissant 20 créateurs québécois et franco-canadien. Bédéistes, essayistes, poètes, auteurs de fiction adulte et jeunesse se côtoient dans ce recueil de textes inédits.

Les auteurs :

Samuel Archibald, Jimmy Beaulieu, Sophie Bienvenu, Fanny Britt, Katia Canciani, Normand de Bellefeuille, Angèle Delaunois, Marie Desjardins, François Gravel, Iris, Dany Laferrière, Mireille Levert, Daniel Marchildon, Catherine Mavrikakis, Andrée A. Michaud, Maxime Olivier Moutier, Mikella Nicol, Steph Rivard, Louise Tremblay d’Essiambre, Thomas Wharton, ainsi qu’une préface de Jean Fugère et un mot de Bryan Perro.

Mon appréciation :

Le 23 avril 2015 avait lieu la vingtième journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Pour l’occasion, le recueil de textes J’ai des p’tites nouvelles pour vous! était donné gratuitement dans les librairies. Ce livre contient vingt textes d’auteurs différents. Que ce soit de la fiction, de la poésie, de la bande-dessinée ou l’essai, c’est un petit bouquin qui peut facilement plaire. Il serait difficile de ne pas aimer un seul des textes de ce recueil. Pour ma part, j’en ai aimé la majorité. Mais j’ai aussi apprécié le fait de pouvoir mêler plusieurs genres littéraires en même temps. D’autant plus que chacun mets le thème des livres et de la lecture au premier plan. En simple, J’ai des p’tites nouvelles pour vous! parle de littérature sous plusieurs angles.
Le sac en papier, de Katia Canciani, ouvre le bal de la catégorie Fiction du livre. Et c’est une excellente histoire pour bien commencer cette aventure qu’est celle de découvrir ou de redécouvrir vingt auteurs. En effet, l’histoire de Canciani est celle d’un jeune garçon qui doit remettre un livre à sa grand-mère. Entre-temps, il décide de l’ouvrir et de le lire. Il se trouve que ce roman est un livre dont vous êtes le héros et qu’il s’entremêle à la réalité, puisque les endroits et les actions du livre sont accessibles dans la réalité. Le petit garçon, un peu malgré lui, tente le coup et s’amuse bien. C’est aussi le cas avec la lecture du recueil : on y plonge et on y prend goût.
La bande-dessinée d’Iris, Le pâtissier, l’andouillette, le psy et sa perruque était aussi bien amusante. Dans ce texte, un personnage se plaint de toujours dire « andouillette » à la fin de chacune de ses paroles. Son psy, armé d’une grosse perruque, tente de lui faire accepter ce fait, en mentionnant que d’autres ont des problèmes pires  que cela. C’est à la fois bien drôle et tout à fait intéressant sur le plan imaginatif, puisque les actions qui guident les personnages seraient dictées par leur livre personnel. Cela donne envie de découvrir les autres créations de la bédéiste.
Les essais du recueil sont bien intéressants également. L’un fait un bref résumé des étapes de la production et de la diffusion d’un livre, ce qui permet de considérer l’importance de chacune de ces étapes lorsque l’on tient un ouvrage en main. Un autre parle d’une lectrice qui aime un homme non-lecteur. Le dernier évoque le livre avec un certain rapport au temps.
Viennent ensuite d’autres œuvres de fictions bien divertissantes, dont celles de Daniel Marchildon et de Samuel Archibald. La première parle d’un auteur qui a écrit un livre à lire aux toilettes, et la seconde, d’une vieille dame dans un monde où les hologrammes sont omniprésents dans le quotidien. Ces deux lectures sont fort amusantes et donnent réellement envie de découvrir les autres textes de ces deux auteurs.
En somme, il y a bien quelques textes que j’ai moins appréciés. Cependant, la majorité m’ont donné envie de lire les autres œuvres des différents auteurs. Ce petit livre gratuit promet de me faire dépenser!

Catégories : Aventure, Événements, Contemporain/Réaliste, Historique, Journée mondiale du livre et du droit d'auteur, Livres adultes, Nouvelles, Poésie, Théâtre/Poésie | Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :