Articles tagués : Judith Bannon

Une déception finale.

Les 7 secrets, tome 3, 7 secrets à faire frissonner

Par Judith Bannon

Résumé en quatrième de couverture :

Laurie, qui poursuit sa brillante carrière au complexe de plein air Black Snow, n’a pas le coeur à la fête à l’approche de Noël. Non seulement Alex se montre distant et insensible à son endroit, mais elle est aussi confrontée à d’étonnantes sculptures de glace qui apparaissent quotidiennement sur la montagne.
Qui en est l’auteur, et quel message portent-elles? Habituée des énigmes obscures de la sorte, la femme d’affaires n’en a pourtant pas la moindre idée.
Majestueuses, les sculptures arrivent bientôt assorties de blocs de glace qui se veulent menaçants. Seul un message, publié chaque jour sur les réseaux sociaux et signé d’un pseudonyme, complète ces cadeaux qui font frissonner. Aucun doute, Laurie est directement visée par la manoeuvre.
Avec le soutien de ses meilleures amies et de sa famille, Laurie tentera de comprendre la signification du troublant phénomène qui la tourmente. Peut-être pourra-t-elle du même coup décoder les comportements contradictoires d’Alex… Résister au désir et à ses pulsions envers son ex sera-t-il plus facile que résoudre le mystère? Sa relation avec Alex s’en trouvera-t-elle refroidie une fois pour toutes?

Mon appréciation :

Encore un tome qui ne me fascine pas. Ayant acheté la série complète d’un seul coup, je me suis dit qu’il fallait bien que je les lise. Je n’ai pas détesté ma lecture de ce tome final, mais plusieurs éléments m’ont fait tiquer.
Tout d’abord, j’ai aimé l’idée qu’une petite enquête soit mêlée à l’histoire. Au départ, les géantes sculptures de glace étaient un peu intrigantes, mais ce sont ajoutées celles qui représentaient réellement une menace. Ces secondes sculptures, beaucoup plus petites, étaient les plus fascinantes. La conclusion de cette machination n’était pas mauvaise non plus. Par contre, celle des grandes sculptures n’était pas du tout à la hauteur. Ce mystère meuble essentiellement tout le roman, et le dévoilement du «  coupable » est décevant dans la mesure où il donne l’impression d’être faux, superficiel. Il faut dire aussi que l’identité de ce coupable devient très évidente à partir d’un certain moment du livre. La surprise n’est donc pas au rendez-vous.
Sur le plan des personnages, c’est surtout celui d’Alex qui m’a déçue. Fâché contre Laurie, mais toujours amoureux (une évidence!), il la repousse très durement. Il est froid et presque méchant envers la femme. Cette dernière, tout de même, va lui pardonner et passer par-dessus ce caractère déplaisant. Bien qu’elle soit, elle aussi, amoureuse, je me demandais vraiment comment elle pouvait pardonner si vite et si facilement à Alex. Si cela avait été de moi, je l’aurais traité en trou de cul. 😛
Le thème de la confiance revient beaucoup dans le roman, comme c’était le cas dans les autres. Sauf qu’il y a des maladresses à ce sujet. Alex demande toujours à Laurie de lui faire confiance, peu importe ce qu’il entreprend. Elle ne doit pas le questionner et doit le croire aveuglément. Par contre, le sens inverse ne fonctionne pas de la même manière. Laurie, quant à elle, doit à peu près toujours tout dire à Alex. Cela donne une supériorité que je n’aime pas au personnage d’Alex.
La lecture de ce troisième tome reste tout aussi facile que pour les autres. Les dialogues restent également la majorité du temps tous aussi faux et vides entre les proches. Ceux-ci n’ont d’ailleurs pas plus de profondeur, puisqu’ils restent essentiellement très stéréotypés. La conclusion du roman, et de la série, reste sur cette lancée. Elle laisse à désirer avec le dévoilement de l’auteur des manigances. Chaque personnage prend part à ce dévoilement comme dans une mauvaise mise en scène.
En bref, si le roman se lit facilement et qu’il permet d’intriguer un peu, son écriture reste peu recherchée et l’ensemble du récit peu travaillé.

Publicités
Catégories : Livres adultes, Romance | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Autant de masculinité, mais plus de psychologie.

Les 7 secrets, tome 2, 7 secrets plus intimes

Par Judith Bannon

*Attention : présence de sexualité.*

Résumé en quatrième de couverture :

Séparés contre leur gré sept longues années, Laurie et Alex sont enfin réunis et profitent de leur dévorante passion amoureuse en goûtant avidement chaque moment passé ensemble.
Démasqué deux mois auparavant, le responsable de l’exil d’Alex a disparu à son tour. La haine que Laurie entretient envers ce criminel qui était si près d’elle est colossale, mais la jeune femme souhaite lâcher prise, jusqu’au jour où une enveloppe mystérieuse vient bouleverser son quotidien. Une enveloppe contenant un message… de lui.
Sept questions troublantes attendent Laurie, traitant toutes d’aspects secrets de la vie des gens de son entourage. À une étape décisive de sa carrière au complexe de plein air Black Snow, la voici replongée à contrecœur dans une quête de vérité qui pourrait ébranler la confiance et l’amour qu’elle voue à ses proches.
Alex, avec qui elle s’abandonne à l’exploration de toutes les dimensions du plaisir, sera-t-il éclaboussé par cette autre série de révélations intimes?

Mon appréciation :

Tout d’abord, comme l’indique le titre de l’article, il y a tout autant de références au sexe masculin dans ce deuxième tome que dans le premier. Je ne me répéterai donc pas trop à ce sujet, puisque j’en ai discuté dans mon avis précédent.
Mis à part cela, je dois dire que je trouvais cela un peu étrange que le père de Laurie décide de jouer lui aussi au jeu des sept secrets. Encore une fois, celui qui mène le jeu (le père, cette fois-ci, Alex dans le premier tome) se sert de matériel concret pour transmettre ses informations. Cela me paraît encore inutile de créer une mise en scène de la sorte pour exprimer une ou deux phrases.
Par contre, dans ce tome, le père de Laurie lui pose des questions par ce jeu. Ce qui est plus intéressant, c’est que ces questions poussent la femme à s’interroger sur Alex et les objectifs des deux hommes de sa vie. Cela cause évidemment quelques problèmes de confiance (heureusement), mais c’est ce qui était plaisant. Alex garde visiblement trop de secrets pour lui.
J’ai donc un peu plus apprécié ce deuxième volume de la trilogie, où j’ai eu l’occasion de découvrir d’autres vérités concernant les différents personnages. Certaines sont un peu étranges, voire peu vraisemblables, mais je m’y fais tranquillement. En fait, j’aime surtout l’effet qu’elles produisent sur les personnages, qu’il soit bon ou dévastateur.
Si je n’aime pas vraiment le style de Judith Bannon, je dois dire que je me suis quand même divertie avec 7 secrets plus intimes. Je me demande même comment toute cette étrange histoire va se terminer.

Catégories : Livres adultes, Romance | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Un peu trop de membres virils, mais une fin intrigante.

Les 7 secrets, tome 1, Les 7 secrets de mon ex

Par Judith Bannon

*Attention : présence de sexualité.*

Résumé en quatrième de couverture :

Directrice événementielle à Black Snow, un impressionnant complexe de plein air niché dans une montagne, Laurie Morano perdait sept ans plus tôt Alex, l’homme de sa vie. Depuis, la jeune femme a été incapable de s’engager sérieusement avec un autre partenaire. Et à présent qu’elle souhaite enfin aller de l’avant en amour, son fameux ex disparu subitement se manifeste.
Alex s’affiche plus séduisant que jamais, résolu à reconquérir celle à qui il cause toujours un fol émoi malgré le temps passé.
Qu’est-il arrivé pour qu’il s’éclipse ainsi sans donner la moindre nouvelle? Ne voulant pas révéler d’un coup la raison de son absence, Alex propose un jeu à Laurie : il lui soumettra sept vérités en sept semaines, soit une pour chaque année de leur séparation.
Rencontres sensuelles intenses et mystère ponctueront ce qui deviendra rapidement une chasse à l’information enlevante. En plus de devoir résoudre l’énigme, Laurie devra décider si cet amant qu’elle a attendu et espéré si longtemps est digne d’une seconde chance…

Mon appréciation :

Mes attentes étaient un peu mitigés lorsque j’ai enfin décidé de me plonger dans cette lecture. À la fin du livre, alors que je l’ai refermé, mon avis est resté tout aussi mitigé. Il va donc falloir que je lise la suite (c’est une trilogie) pour pouvoir mieux évaluer de quel côté penche la balance.
De manière générale, j’ai trouvé qu’il y avait énormément de références au membre masculin. Il n’était pas uniquement question des pensées du personnage principal, Laurie, qui désirait ardemment une relation sexuelle accomplie. Non seulement Laurie rêvait de l’attribut d’Alex, mais ses amies, ses frères, sa mère et sa grand-mère y faisaient référence. Je trouvais que ce sujet de conversation était trop présent. Il y avait vraiment beaucoup de sous-entendus, de références et de propos sexuels dans les conversations entre les protagonistes. Cela ne faisait pas très naturel.
Concernant l’histoire, j’ai trouvé long avant qu’une première vérité qui soit véritablement intrigante soit dévoilée. Les premières révélations ne piquaient pas réellement ma curiosité, ce qui créait une certaine longueur et rendait l’idée du jeu superflue et étrange. À ce moment, j’aurais nettement préféré qu’Alex fasse un long monologue pour expliquer ses actions passées, tout simplement.
Pour continuer sur l’idée du jeu, disons que l’effet de tension qu’il devait créer était plus ou moins présent. En effet, Alex refuse de s’offrir à Laurie tant qu’il ne lui aura pas tout révélé. Par contre, il n’y a pas vraiment de tension sexuelle dans le couple, puisque le jeune homme s’occupe tout de même du plaisir de sa partenaire.
Qui plus est, je n’ai pas senti que ce jeu était une chasse à l’information, puisque aucun indice permet de s’approcher du but. D’ailleurs, tous les éléments sont repris et résumés à la fin du roman pour amener à la dernière vérité. Laurie ne peut donc que s’interroger, mais ne peut pas chercher à résoudre l’énigme.
J’ai bien aimé les doutes de Laurie quant à la fidélité d’Alex, de même que le questionnement à savoir si elle peut lui faire confiance. Je trouvais cela tout de même bien amené, de sorte que je m’interrogeais un peu moi aussi. C’était pertinent.
J’ai trouvé la fin du livre intéressante, dans le sens où les vérité amènent un aspect un peu troublant. D’autant plus que la résolution de ce jeu amène une conclusion qui diffère des autres romans érotiques populaires. S’ajoute à cela l’épilogue, qui donne envie de lire la suite malgré tout, étant donné qu’il pique la curiosité.

Catégories : Contemporain/Réaliste, Livres adultes, Romance | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :