Articles tagués : Kami Garcia

En attendant un troisième tome qui s’annonce bien!

La Légion de la colombe noire, tome 2

Par Kami Garcia

Résumé en quatrième de couverture :

La Légion de la colombe noire a échoué. Elle n’a pas pu empêcher la libération d’Andras, un démon emprisonné depuis plus d’un siècle. Pire : c’est moi, Kennedy Waters, qui suis responsable.
À présent, il tue. Il tue des jeunes femmes qui me ressemblent. Et il nous traque, Jared, Lukas, Alara, Priest et moi.
Mais est-ce bien moi qu’il recherche? Certains jours, je me demande si je suis vraiment le cinquième membre de la Légion. S’il n’y a pas erreur.
Mes doutes s’accroissent encore quand je fais la connaissance de Faith. Faith qui serait la sœur de mon père? Faith, d’après qui le salut de l’humanité dépendrait d’une colombe blanche?

Mon appréciation :

J’ai bien aimé cette suite, mais je dois admettre que j’ai eu un peu de mal avec les personnages au départ. En effet, cela faisait plus d’un an et demi que j’avais lu le premier tome de la série. De ce fait, et considérant mes nombreuses lectures entre temps, j’ai dû prendre le temps de me familiariser à nouveau avec les quatre membres de la Légion, soit les quatre noms mentionnés dans le résumé du tome.
Une fois cette étape passée, j’ai dévoré le bouquin. Les péripéties des personnages étaient intéressantes. Enfin, Kennedy sait si elle fait partie ou non de la Légion (je ne vous le dévoile pas, bien entendu). La manière dont les choses se passe est pertinente. Chaque étape de transition est bien présentée, de sorte que l’on comprend bien que les membres de la Légion ne sont pas choisis à la légère par un heureux hasard.
De nouveaux personnages entrent en jeu dans ce deuxième tome. En fait, ils ne sont pas totalement nouveaux, mais ils apportent une nouvelle ouverture au récit. Pour faire court et vous laisser une part de mystère, je dirais que ces personnages ont un lien avec la jeune femme, Kennedy. En même temps, certains personnages ajoutent un nouveau groupe de combattants des démons et des entités maléfiques. Pour ceux qui se plaisent à lire quelque chose qui s’inspire des Illuminatis, vous serez heureux d’apprendre que c’est de ceux-ci dont il est question. Cependant, et c’est ce qui est bien, on ne désire pas trop leur faire confiance, puisque Kennedy Waters nous donne des soupçons, étant donné que c’est elle qui fait la narration.
Finalement, je dois avouer que j’ai tout de même trouvé que quelques passages traînaient en longueur. Les actions des personnages ne venaient pas toujours assez rapidement à mon goût. Par contre, vu comme le tome se termine, j’ai l’impression que cette « douceur » est un présage d’une suite très mouvementée!

Publicités
Catégories : Fantastique, Fantastique, Livres adultes, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

De la paranormalité intéressante!

La Légion de la colombe noire, tome 1
Par Kami Garcia

Résumé en quatrième de couverture :

Je ne croyais pas aux démons. Jusqu’à aujourd’hui…
La Légion de la colombe noire est une société secrète. Très secrète. Sa raison d’être : lutter contre les forces du Mal.
Chacun des membres a sa spécialité : protection, combat, fabrication d’armes, détection des activités paranormales.
Moi, Kennedy Waters, je n’ai aucun talent. Éliminer les esprits vengeurs, chasser les revenants? Je ne sais rien faire de tout cela.
Pourtant, mes nouveaux amis, Alara, Priest, et les jumeaux, Lukas et Jared, sont persuadés du contraire. Ils en sont sûrs : je suis le cinquième membre de la Légion. Et Andras, le démon qui a tué ma mère et tenté de me supprimer, le pense également. La preuve : il est à mes trousses.
Alors, je vais les aider. Je n’ai pas le choix.

Mon appréciation :

Les seuls livres que j’avais lu de Kami Garcia étaient ceux qu’elle avait écrits avec Margareth Stohl. Ainsi, en lisant ce premier tome de sa série, je ne lisais que son style d’écriture à elle, ce qui faisait différent. J’y ai trouvé quelques petites ressemblances avec sa série écrite à deux, alors je me demandais si ces ressemblances pouvaient signifier que ces idées étaient celles de Kami Garcia.
Mis à part cela, j’ai aussi eu beaucoup de plaisir à lire le livre en général. Au départ, j’étais un tout petit peu réticente. Je découvrais un nouvel univers et les évènements semblaient s’enchainer un peu trop rapidement. Présentation du personnage principal, sa mémoire photographique, présentation de son amie Ella, mort de sa mère, tentative de meurtre du démon Andras, sauvetage par les jumeaux, fuite avec les jumeaux pour rejoindre les deux autres membres de la Légion. J’ai trouvé que cela déboulait trop vite. Au moins, par la suite, cela s’est un peu calmé. Il n’empêche que d’autres éléments se sont passés vite aussi, comme son attirance envers l’un des jumeaux (je ne vous dis pas lequel) et la recherche des morceaux permettant d’assembler un certain Transformateur.
Mais je dois tout de même dire que le livre était bien intéressant, de sorte que je n’ai pu le refermer qu’une fois ma lecture terminée. J’étais ancrée dans l’histoire.
J’ai trouvé bien amusant le triangle amoureux entre les jumeaux et Kennedy. L’adolescente de dix-sept ans s’entend bien avec tous les deux, et ces derniers semblent aussi attirés par elle. Lorsqu’ils font des fouilles dans des bâtiments, les cinq jeunes doivent se séparer. Les jumeaux, qui ont un certain différent entre eux, veulent chacun être celui qui se retrouve avec Kennedy. Comme si elle était une poupée, ils se disputent un peu sa protection. Et, bien sûr, une histoire d’amour est toujours plaisante à lire. Ce qui était le plus comique, c’était que la jeune fille devait choisir entre deux frères identiques physiquement! Si l’un était beau torse nu, l’autre l’était forcément! Il ne restait plus qu’à choisir celui dont le côté psychologique lui plaisait le plus.
J’ai aussi apprécié les personnages d’Alara et de Priest. Je les ai trouvé intéressants. L’accent était moins mis sur Alara, mais j’imagine qu’on la connaîtra plus dans le tome deux.
Parlant de suite, je me dois de vous prévenir : la fin du premier laisse sur un suspense et l’envie de lire la suite est plus que présente! Seulement, à ce jour, la suite n’est malheureusement pas sortie en version française.

Catégories : Fantastique, Fantastique, Livres adultes, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Une aventure captivante.

Les chroniques des Enchanteurs, tome 4, 19 lunes
Par Kami Garcia et Margaret Stohl

Résumé en quatrième de couverture :

Je n’aurais jamais cru que tout finirait comme ça. Que je mourrais si jeune. Et pourtant…
Depuis que je me suis jeté du haut du château d’eau, j’ai tout perdu. Ma vie, ma famille, mes amis. Et surtout Lena.
Je suis mort pour sauver Gatlin. Je pensais que c’était mon destin. Maintenant, je n’en suis plus si sûr. Dans l’au-delà, certaines choses s’éclaircissent : je n’aurais peut-être pas dû mourir.
Mais qui a voulu ma disparition dans ce cas? Et pourquoi?
Je dois rejoindre l’Enchanteresse que j’aime plus que tout au monde… quel que soit ce monde. Je dois retrouver Lena et le monde des Mortels. Quel qu’en soit le prix.

Mon appréciation :

Enfin, le tout dernier tome de cette belle série.
Je crois que je l’ai un peu moins aimé que les précédents (ma lecture de ceux-ci ne date pas d’hier, mais je me souviens plutôt bien des histoires de ces tomes), mais il reste que je l’ai bien apprécié. Si je l’ai moins apprécié, c’est sans doute parce que je m’attendais à un peu plus de la part des deux auteurs pour cette finale. Malgré cela, divers éléments, tout au long de ma lecture, m’ont assez bien plu pour que je puisse affirmer que j’ai aimé lire 19 lunes.
Tout d’abord, il y a cette façon dont le roman est divisé en trois parties. Chaque partie possède un narrateur. En premier, il y a Ethan, le personnage principal. Celui-ci commence donc l’aventure avec nous, nous narrant son expérience dans l’au-delà. Un endroit où, dans l’univers du livre, les personnes décédées se retrouvent. Ethan y verra certaines personnes qu’il connaît et, en ces lieux, découvrira qu’il n’aurait pas dû mourir. Il devra donc traverser un chemin constamment semé d’embuches de toutes sortes afin d’avoir une chance de retrouver la fille qu’il aime. Puis viendra un moment où Ethan sera en attente d’une aide. D’une aide de Lena. Ainsi, comme le rôle de Lena occupe une plus grande importance à ce moment et est aussi l’action la plus forte, c’est elle qui prend le rôle de la narration. La dernière partie est à nouveau racontée par Ethan.
Sinon que j’ai aimé ce changement, qui permettait pour la première (et dernière) fois d’entrer dans l’esprit de Lena, il y a d’autres éléments qui m’ont plu. J’ai bien aimé les petites douceurs que l’on est habitués de retrouver tout au long de la série. Que ce soit la pensée d’un philosophe citée par tante Marian, la tante du garçon, ou des apprentissages de la vie un peu camouflés dans les phrases d’Amma, la gouvernante.
Autre chose : le personnage d’Amma, tout simplement. J’ai toujours apprécié Amma. Elle a beau encadrer intensément ceux qui l’entourent et qui lui sont chers, sembler sévère ou quoi que ce soit d’autre, toute la bonté et l’amour qui se fait sentir en lisant ses gestes et ses façons d’agir et de parler me plait beaucoup.
Enfin, une dernière chose que j’ai bien appréciée était l’exploration de l’autre monde dans lequel se retrouve Ethan après sa mort. La façon dont ce monde a été construit par Kami et Margaret est plaisante. Par exemple, les portes des maisons des défunts se trouvent à être leur pierre tombale en grand format. D’autres éléments du genre meublent aussi cet endroit. Un peu de fantastique bienvenu. 🙂

Catégories : Fantasy ou merveilleux, Fantasy ou merveilleux, Livres adultes, Livres jeunesses, Romance, Science-Fiction, Science-Fiction | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Magique.

Les chroniques Enchanteurs, tome 3, 18 lunes
Par Kami Garcia et Margaret Stohl

Résumé en quatrième de couverture :

Je pensais que rien ne me surprendrait plus. Jamais.
Que Lena et moi avions connu le pire, survécu à l’impossible. Mais ces derniers temps, notre bonne vieille bourgade de Gatlin est en proie à une série de fléaux dignes de l’Apocalypse.
Il y a aussi ces cauchemars et ces visions étranges qui ne cessent de me hanter. Et toutes ces choses que j’oublie, ces moments où je ne me reconnais plus moi-même.
La malédiction de la lune, les Enchanteurs des Ténèbres, la Garde Suprême : quelle est ma place, à moi, dans tout cela?
Aimer envers et contre tout. Même son propre destin?

Mon appréciation :

18 lunes est le troisième tome d’une bien bonne saga. Pour ceux et celles qui aiment bien la romance fantastique, ils en seront comblés.
L’une des choses que j’aime bien de ces livres, c’est que le personnage principal, le narrateur de l’histoire, est un jeune homme. Ainsi, contrairement à plusieurs romans d’histoires d’amour, nous découvrons chaque action avec le point de vue d’Ethan.
Il semble si facile de se plonger dans le récit de l’adolescent, là où il jongle avec le monde des Mortels et celui des Enchanteurs. Alternant ses relations entre les deux, fréquentant des personnages plutôt farfelus qui font sourire et d’autres qui sont l’opposé, sérieux. Ces derniers sont ceux auxquels il faut se raccrocher, ceux qu’on n’a pas le choix de vouloir suivre, puisqu’ils mènent l’histoire. Et donc, entre les petites phases de rigolades, surtout avec les tantes d’Ethan, on voit de ses yeux tous les problèmes qui touchent Gatlin.
Une nouvelle « énigme » entoure la dix-huitième lune. Je me suis donc surprise à tenter, de mon côté, de percer les mystères entourant cette fameuse date où elle aura lieu. Je plaçais les élément trouvés de façon à me retrouver, à les démêler, en même temps que le jeune homme. Je me suis doutée un moment de ce que serait le dernier élément, mais tout en poursuivant ma lecture, mes doutes ont fuis et je me suis mise à chercher une nouvelle possibilité.
18 lunes m’a donc surprise pour sa finale, qui est remplie d’émotions. Si vous êtes ancrés dans le récit, sans aucun doute, votre coeur aura quelques palpitations en parcourant les dernières pages.
J’ai donc bien hâte de lire le tome final, et j’attends patiemment sa sortie, qui devrait être, si je ne me trompe pas, d’ici la fin de l’année. Il ne reste pas beaucoup de temps à attendre, heureusement! 😛

Catégories : Fantasy ou merveilleux, Fantasy ou merveilleux, Livres adultes, Livres jeunesses, Romance, Science-Fiction, Science-Fiction | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :