Articles tagués : Mathias Malzieu

Un excellent livre empreint de douce poésie!

Journal d’un vampire en pyjama

Par Mathias Malzieu

Résumé en quatrième de couverture :

« Ce livre est le vaisseau spécial que j’ai dû me confectionner pour survivre à ma propre guerre des étoiles. Panne sèche de moelle osseuse. Bug biologique, risque de crash imminent.
Quand la réalité dépasse la (science-) fiction, cela donne des rencontres fantastiques, des déceptions intersidérales et des révélations éblouissantes. Une histoire d’amour aussi.
Ce journal est un duel de western avec moi-même où je n’ai rien eu à inventer. Si ce n’est le moyen de plonger en apnée dans les profondeurs de mon cœur. »
Mathias Malzieu

Mon appréciation :

Après avoir lu et vu La mécanique du cœur et écouté l’album Vampire en pyjama, j’ai pris grand plaisir à lire le Journal d’un vampire en pyjama. Le récit prend place peu de temps avant la grande première du film Jack et la mécanique du cœur. Mathias Malzieu, l’auteur, apprend qu’il souffre d’une aplasie médullaire : ses propres anticorps se retournent contre lui et détruisent ses globules blancs et ses plaquettes, le laissant affaibli et à risque élevé de développer des infections et virus.
Malgré ce que représente la maladie évoquée dans le livre, la lecture n’est jamais difficile. Le contenu n’est pas toujours joyeux, mais sa lecture reste toujours légère et agréable. Mathias Malzieu sait jouer avec les mots pour faire couler ses propos et les rendre colorés. Le livre fourmille de belles paroles et de références amusantes (dont certaines à Star Wars).
J’ai bien apprécié les rapprochements de l’auteur avec ses autres œuvres. Pour bien apprécier le livre, je crois qu’il est bon d’avoir au moins vu le film qu’il a réalisé. Cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir lu ses autres livres pour plonger dans celui-ci et l’apprécier. D’ailleurs, n’en ayant lu qu’un autre, cela m’a donné très envie de savourer ceux que je ne possède pas. Métamorphose en bord de ciel est le roman le plus évoqué pour des raisons de thématique. On nous en dévoile les grandes lignes, et un peu la finale, mais cela donne vraiment le goût de le lire.
J’ai dévoré cette lecture en peu de temps. J’ai adoré toutes les références (littéraires, musicales et cinématographiques). Cela me permettait de bien plonger dans la personnalité de Mathias Malzieu. L’homme est énergique, déterminé et persévérant, autant dans son métier que dans les dures épreuves provoquées par la maladie. Sa joie de vivre est immense et contagieuse.
Journal d’un vampire en pyjama est un livre qui parle de courage, d’amour, d’amitié, de création et de passion. L’auteur donne l’impression de vivre sa vie à 100 à l’heure, et cela dans la santé comme dans la maladie. Ce livre, c’est aussi l’histoire d’une deuxième naissance, comme l’écrivain le dit lui-même. C’est une histoire de bonheur.

Publicités
Catégories : Autofiction, Livres adultes | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Émouvant, captivant, merveilleux,…!

La mécanique du cœur
Par Mathias Malzieu

Résumé en quatrième de couverture :

Édimbourg, 1874, le jour le plus froid du monde. À la naissance de Jack, son cœur gelé se brise immédiatement. Pour le sauver, la sage-femme qui l’a mis au monde a remplacé son cœur par une horloge. Depuis, il prend soin d’en remonter chaque matin le mécanisme afin qu’il ne s’enraye. Le garçon doit également éviter toute émotion, que ce soit la colère ou l’amour.
Mais sa rencontre avec une chanteuse de rue va bouleverser son existence…

Mon appréciation :

Dès le tout début de ma lecture, j’ai été charmée par la plume de Mathias Malzieu. Je n’avais lu aucun autre livre de cet auteur avant de découvrir La mécanique du cœur en librairie, peu de temps après avoir découvert qu’un film avait été fraîchement réalisé à partir de cette histoire. Vraiment, j’ai adoré ce style d’écriture à caractère parfois poétique. Chaque tournure de phrase avait un petit quelque chose de magnifique, parfois plus pour certaines. Chacune véhiculait aussi une très jolie image, parfois douce, parfois dure. Le livre en soit paraissait presque être une métaphore filée du début à la fin. Les images crées par l’ensemble des mots étaient splendides et parfois émouvantes.
L’histoire de « little Jack », comme on l’appelle à quelques reprises dans le livre, est vraiment intéressante. La sage-femme qui lui a installé son horloge-cœur l’a prévenu qu’il ne devrait jamais toucher ses aiguilles, ne jamais être en colère et, surtout, ne jamais tomber amoureux, au risque d’endommager tout le système qui sert son cœur. Seulement, Jack tombe amoureux de la petite chanteuse… et, aussi, il en viendra à se faire un ennemi, Joe, qui le rendra quelques fois colérique. Les choses s’annoncent mal pour son horloge-cœur. Cependant, Jack est amoureux et son cœur est joyeux! On s’attache très rapidement au personnage et on désire ardemment que tout aille pour le mieux pour lui et qu’il ne souffre pas trop de l’amour et des sentiments néfastes que cela peut apporter, telle la jalousie, qui seraient probablement trop douloureux pour son cœur de fortune.
Chaque personnage est formidable. Jack et son horloge qui fait coucou viennent chercher le lecteur et le touchent. La petite chanteuse, qui se cogne partout parce qu’elle refuse de porter ses lunettes, est très charmante. Joe, même s’il n’est pas toujours gentil avec le personnage principal, dégage à certains moments quelque chose d’intéressant. Arthur, un client régulier de la sage-femme, est bien amusant, surtout avec sa colonne de métal qui rouille et nécessite un parapluie comme prescription. Les deux prostituées qui vont accoucher une fois par année chez la sage-femme sont bien divertissantes avec leurs conseils amoureux très discrets et peu présents. La sage-femme elle-même est un sacré personnage. Tout cela est sans compter George Méliès, qui devient le meilleur ami de Jack et tente de reconquérir sa femme avec ses idées de voyage sur la lune (référence au premier court métrage de science-fiction Voyage dans la Lune) en bricolant des décors en carton. Il est aussi le grand conseiller de Jack, ainsi que son horloger personnel. Un peu comme un docteur, il répare son horloge lorsque l’adolescent éprouve trop d’émotions et l’endommage.
J’ai vraiment aimé ma lecture et, dès que j’ai eu terminé de lire ce bouquin, j’ai eu envie de lire tous les autres de l’auteur. L’histoire narrée ici est touchante… et sa finale l’est encore plus! Le tout est très émouvant et donne très envie d’entrer dans le récit et d’aller voir les personnages pour leur dire de faire d’autres choix. Il est dur de supporter de voir les personnages s’en aller ainsi. On voudrait continuer l’histoire, la modifier à notre goût pour que tout aille pour le mieux par la suite. Décidemment, ce fut un bien bon achat!

Voici la bande-annonce du film :

Catégories : Adaptations, Aventure, Livres adultes, Science-Fiction | Étiquettes : , , | 2 Commentaires

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :