Articles tagués : Scott McCloud

Book Outlet et la lecture à petit prix

Book outlet

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur un site vraiment intéressant. Il s’agit de Book Outlet. Sur ce site se retrouvent une très très grande quantité de livres anglais à un prix que le site qualifie de « read-icule ». 😛

Comment ça fonctionne?

Le site, qui a aussi une version américaine, se veut être comme un grand magasin en ligne de livres qui ne se vendront pas dans les librairies. Pourquoi? Parce que les livres qu’il vend avec un prix de 50 à 90% inférieur au prix de vente sont en fait des livres qui ont été retournés par les librairies ou qui se sont trouvés suffisamment abîmés pour ne pas être mis en vente comme neufs. En simple, les livres qui se retrouvent sur le site (ou dans leur magasin en Ontario) sont des livres qui sont soit un peu jaunis par le soleil s’ils étaient dans des vitrines de magasins, soit des livres abîmés dans un transport X, soit tout simplement des écoulements de stocks.
Il y a deux types d’états pour les livres. Les « Bargain books » et les « Scratch & dent ». Les premiers sont des livres en assez bon état : un peu d’encre sur les tranches, des coins légèrement abîmés,… Les seconds sont ceux qui sont réellement abîmés. Cela peut aller jusqu’à une couverture manquante, mais le contenu du livre est toujours certifié complet pour la lecture. Les prix de ces livres sont encore plus bas que ceux des « Bargain books ».

Les + du site :

Il est possible de se faire des listes de souhait personnalisées où vous classez les livres qui vous intéressent. Par exemple, moi, j’ai fait une liste pour les tomes uniques et une autre pour les séries. De plus, si le livre sur votre liste vient à ne plus être en stock, vous recevez un courriel dès qu’il revient.
Le site contient une multitude de livres pour tous les goûts à des prix vraiment bas. Il y a des soldes lorsqu’ils ont des livres en trop grande quantité pour leur inventaire… et les livres coûtent alors moins de deux dollars! 😀
Il y a surtout des livres en anglais, oui. Mais il y en a aussi un tout petit peu en d’autres langues, comme l’espagnol. Il y a même des jouets pour les enfants (c’est relativement nouveau).

Les – du site :

Le choix est immense. Nous n’avons pas assez d’une vie pour lire tout ce qui nous intéresse!
Vous recevez des courriels lorsque des livres manquants de votre liste de souhait reviennent, ce qui est une torture pour le porte-feuille.

Pourquoi je vous parle de ce site?

Parce que, très récemment, j’ai fait le saut et j’ai acheté onze des livres qui peuplaient déjà mes listes de souhaits. Onze livres pour cinquante dollars, avec la livraison gratuite. Et j’ai été très satisfaite du service. J’avais un numéro de colis pour suivre la livraison de ma commande, et mes livres sont arrivés dans un état que je juge très bon. J’ai profité de l’occasion pour me procurer des livres qui m’intéressaient grandement et qui n’avaient pas été traduits en français : les suites de Sortilèges (Beastly en anglais) d’Alex Flinn, The lovely reckless de Kami GarciaZot! de Scott McCloud. Et j’ai craqué pour d’autres au prix ridiculement bas.

Les voici :

20180405_142745

Un petit plus pour vous :

Si cela vous intéresse, je peux vous offrir un coupon de dix dollars de rabais sur votre première commande sur le site. Pour cela, il ne suffit que de m’écrire dans la section « Me contacter » du blogue, et je vous enverrai le code du coupon avec plaisir. Je ne vous cache rien, cela me donnera aussi des points que je pourrai échanger contre de futurs achats. Toutefois, vous pourrez faire la même chose avec vos connaissances lorsque vous aurez créé votre compte sur Book Outlet. 😉
Imaginez tous les livres que vous pourrez vous offrir… Miam! Moi, j’en salive déjà!

 

Si vous avez des questions à propos du site, peu importe lesquelles, posez-les dans les commentaires et je tenterai de vous répondre au mieux de mes connaissances. 🙂

Publicités
Catégories : Événements, Découvertes | Étiquettes : , , , , , , , | 6 Commentaires

Une lecture théorique à mettre en pratique

L’art invisible

Par Scott McCloud

Résumé en quatrième de couverture :

Reconnu par les plus grands noms de la profession comme le spécialiste ès bandes dessinées, Scott McCloud analyse et développe l’ensemble des techniques propres au 9e Art.
Scott McCloud établit avec L’Art invisible une définition exhaustive du concept de bande dessinée. De ses origines à ses formes les plus contemporaines, il commente l’évolution de ce mode d’expression unique élevé au rang d’art populaire. Le développement d’un langage propre, l’ellipse, les interactions entre le texte, les images et la narration, le processus créatif… L’exposé ludique de chacun de ces éléments permet à l’amateur comme au spécialiste de porter un nouveau regard sur la bande dessinée.

Mon appréciation :

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette bande dessinée sur la bande dessinée de Scott McCloud. Ayant lu Le sculpteur auparavant, je visualisais les concepts abordés par l’auteur en superposition avec mon souvenir de ma première lecture.
Dans cet ouvrage, le bédéiste explore et décortique le monde de la bande dessinée pour tenter de la définir au mieux de ses connaissances. Le lecteur peut alors remonter aussi loin que les dessins rupestres pour comprendre ce qui se cache derrière ce médium si souvent rabaissé au rang de littérature jeunesse. Pourtant, à la lecture de L’Art invisible, il ne peut que s’étonner devant les possibilités infinies et recherchées de la bande dessinée.
L’auteur aborde différents concepts et théories durant l’ouvrage. Cependant, cela n’est en aucun cas lourd à lire. Cela peut s’expliquer par la présence des images comme par l’accessibilité du texte. Cette bande dessinée peut donc être lue par à peu près tout le monde.
À la fin de la lecture, j’ai eu très envie de lire davantage de bandes dessinées et j’ai aussi eu envie de me mettre à en créer moi-même. Bon, cela reste un petit désir, et je ne le comblerai probablement pas. Néanmoins, ce sont toutes les possibilités du médium qui m’ont intéressée. Avec la bande dessinée, la combinaison du texte et de l’image permet la création d’une multitude de nouveaux sens. Lire L’art invisible m’a donné conscience que c’était ce qui m’intéressait, entre autres, dans la bande dessinée.
Enfin, j’ai aimé ma lecture, bien qu’elle était théorique. Cela m’a donné envie de me mettre à décortiquer plusieurs ouvrages afin de davantage comprendre les dessous de ce médium qui n’a pas encore tout dit.

Catégories : Bande-dessinée, Documents, Livres adultes | Étiquettes : , , , | Un commentaire

Une bande-dessinée à lire absolument!

Le sculpteur

Par Scott McCloud

Résumé en quatrième de couverture :

En mal d’inspiration, David Smith, jeune sculpteur torturé se voit proposer un pacte qui lui permettra de réaliser son rêve d’enfance : sculpter ce qu’il souhaite à mains nues.
Mais rien n’est éternel et tout a un prix. En échange de sa vie, il aura deux cents jours pour créer son Œuvre. Et il va le payer encore plus cher : au lancement du compte à rebours, il rencontre le grand amour… De quoi ébranler toutes ses certitudes.
Une interprétation moderne, implacable et poétique du mythe de Faust.

Mon appréciation :

Le sculpteur est un véritable coup de cœur! ❤
La bande-dessinée me faisait de l’œil sur les tablettes de la librairie. Je l’ai feuilletée. Une fois. Deux fois. Et je l’ai prise.
Malgré le fait que j’étais en période de cours à l’université lorsque j’ai craqué pour ce livre, je n’ai pas pu m’empêcher de dévorer immédiatement cette brique de 486 pages. Dès les toutes premières planches, je suis plongée dans l’univers du personnage principal, David Smith (un nom très commun pour un personnage loin de l’être).
J’ai d’abord su apprécier la qualité des illustrations. Bien que monochromes, les pages resplendissent de couleurs. Les teintes ajoutent un cachet au récit, qui resplendit dans cette belle adéquation entre l’écriture et l’illustration. Le bédéiste a su jouer avec la disposition des éléments et des cases de son oeuvre pour créer une belle gradation et une douce ambiance à l’ensemble. Selon les planches, certains effets de ralenti ou d’accélération étaient même utilisés. J’ai vraiment eu l’impression que cela approfondissait le récit. Cela suivait très bien l’intensité de l’histoire que vivait le personnage.
La structure de l’histoire, divisée en chapitres, m’a bien plu. J’ai trouvé que les émotions graduaient peu à peu avec l’attachement aux différents personnages. Et je dois dire que rares sont ceux auxquels on ne s’attache pas.
J’ai adoré cette bande-dessinée, du début à la fin, même si cette dernière m’a beaucoup secouée. Les pages ont défilé de plus en plus rapidement entre mes mains — même si je me plaisais à m’attarder sur les belles illustrations pour en capter chaque détail — jusqu’à la toute fin, où j’affrontais l’évidence de la dernière page. Je ne veux pas vous dévoiler l’explication de mon ressenti, puisque cela pourrait vous en dévoiler trop à mon goût sur l’histoire.
Le sculpteur, c’est une bande-dessinée que je vous conseille sans vous parler plus de son histoire, qui est vraiment bien. Je vous suggère de lire ce livre pour la très bonne qualité de son récit et de ses illustrations qui en fait la meilleure bande-dessinée que j’ai lue à ce jour. Elle en vaut la peine.
La semaine suivante, je l’ai prêtée à une collègue de travail, qui me l’a remise, toute aussi secouée par sa lecture que je l’ai été. Elle aussi, elle a eu un coup de cœur! ❤

Catégories : Bande-dessinée, Livres adultes | Étiquettes : , , | 3 Commentaires

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :