Articles tagués : Sorcière

Une autre histoire bien intéressante

Sorcière, tome 13, Braver la tempête

Par Cate Tiernan

Résumé en quatrième de couverture :

Il existe un endroit pour moi, quelque part. Des gens qui me comprennent et qui peuvent m’expliquer les mystères de mon passé.
J’ai parcouru un long chemin à la recherche de ce lieu.
Mais plutôt que d’y trouver le savoir ou la compréhension, je me suis butée au danger, à l’hostilité et à la peur…

Mon appréciation :

Surprise! Le tome tourne entièrement autour du personnage d’Alisa, qui a pris les rênes de la narration. Le volume précédent était donc une sorte de préparation à cette transition.
Fuyant sa belle-mère et le futur enfant qu’elle aura, Alisa décide d’en apprendre davantage sur sa famille maternelle. Son voyage, qui s’étend sur la longueur du livre, lui permet de faire des découvertes, des rencontres et des apprentissages à la fois intéressants et divertissants.
Nous sommes toujours en contact avec Morgan, mais cela est très secondaire. Morgan représente plutôt une figure modèle qui rappelle à Alisa, malgré sa fugue, d’être prudente et de rassurer son père. La thématique familiale est très présente dans le roman. Que ce soient les conflits familiaux ou l’acceptation de nouveaux membres à la famille, beaucoup d’éléments sont abordés par l’entremise des épreuves que rencontre Alisa.
J’ai bien aimé ce tome, qui faisait très différent. Bien que ce soit toujours un peu dommage de s’éloigner du personnage principal, les volumes qui s’écartent de cette ligne du récit amènent de nouvelles perspectives intéressantes à l’histoire. La série Sorcière n’est pas l’histoire d’une seule sorcière, mais bien celle de ce que c’est que d’avoir une identité de sorcière, quel que soit le personnage (Hunter, Morgan ou Alisa, jusqu’à maintenant). La vision d’Alisa sur son statut est bien différente de celle des autres personnages. Ses pouvoirs l’effraient.
Au terme de sa fugue, Alisa en ressort grandie. C’est ce que j’ai préféré. J’aimais voir comment ses pensées évoluaient selon les obstacles et comment la jeune fille prenait de la maturité.
Au final, j’ai sincèrement apprécié ce plongeon dans la famille maternelle d’Alisa. Plusieurs jeunes peuvent s’identifier au personnage, ce qui la rend encore plus intéressante.

Publicités
Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Un tome prévisible, mais qui reste tout de même intéressant

Sorcière, tome 12, Éclipse

Par Cate Tiernan

Résumé en quatrième de couverture :

Tout est étrange et sombre autour de moi.
Je ne suis pas celle que je croyais.
Le danger est imminent : je le sais maintenant.
Toutes mes croyances au sujet de ma famille sont un mensonge.
Je peux y mettre un frein, mais impossible d’y arriver seule.
Comment vivre avec ce nouveau savoir?
J’ai besoin d’aide…
J’ai besoin d’aide…

Mon appréciation :

Dans ce douzième tome de la série, nous retrouvons le personnage de Morgane dans la narration. Cepandant, elle n’est pas seule. Le récit alterne en effet entre le personnage d’Alisa, qui a été découverte quelques tomes plus tôt, et celui de l’héroïne. Cette mise en opposition des deux jeunes filles permet, tout au long de la lecture, de faire ressortir leurs ressemblances.
Dans le même ordre d’idées, nous prenons beaucoup de plaisir à découvrir les racines d’Alisa et ce qui la distingue des autres protagonistes. Morgan ne devient alors plus le centre de l’attention. Alisa, qui restait auparavant en second plan, devient plus importante. J’ai trouvé intéressant la manière dont cela était amené.
Dans l’ensemble, cependant, j’ai trouvé que le récit était plutôt prévisible. La montée des événements était évidente jusqu’à la toute fin. Je n’avais donc pas de surprises quant aux dangers qui guettaient les personnages. Tout de même, je n’en aurais pas attendu moins de cette histoire, puisqu’elle serait devenue trop simple si les péripéties ne se seraient pas rendues jusqu’au bout. En gros, en tant que lecteur, nous savons qu’il faut que les personnages affrontent réellement le danger qui les guette.
Enfin, ce tome-ci accentue le fait qu’Hunter ait des différends avec le Conseil pour lequel il travaille. Les deux tomes précédents de la série commençaient déjà à montrer que les opinions d’Hunter divergeaient de celles de l’institution. Dans celui-ci, la confiance du jeune homme envers le Conseil s’effrite encore plus. Ces changements sont intrigants. Nous en venons à nous demander de qu’il va advenir de cette institution et comment les choses vont évoluer par la suite.
Dans l’ensemble, donc, j’ai apprécié ma lecture. Je n’ai pas été surprise, mais j’ai aimé apprendre à connaître le personnage d’Alisa. Je me demande d’ailleurs quel rôle elle aura dans les derniers tomes… ou si elle va retourner au peu d’importance qu’elle avait auparavant.

Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Une lecture dans une lecture.

Sorcière, tome 11, Origines

Par Cate Tiernan

Résumé en quatrième de couverture :

Mon nom est Rose MacEwan.
Nous sommes en l’an 1682.
Ce n’est pas une bonne époque pour les sorcières.
Et encore moins pour les Wodebayne.
À présent que j’ai trouvé mon âme sœur, je me sens presque en sécurité.
Je ferai tout en mon pouvoir pour le garder.
Je plains la sorcière qui essaiera de se dresser entre moi et mon grand amour.

Mon appréciation :

Comme pour le dernier tomeOrigines est bien différent de la trame narrative habituelle. Dans ce volume, ce ne sont que le prologue et l’épilogue qui mettent en scène les personnages de Morgan et d’Hunter. Le reste ou plutôt l’entièreté du roman se déroule dans le passé, avec Rose MacEwan, une ancêtre de Morgan. Cette histoire se présente sous la forme d’une lecture d’un journal pour les personnages principaux habituels.
Je dois admettre que j’avais un peu de mal, au départ, à me plonger dans ce récit bien différent. L’époque et tous les personnages sont nouveaux. Cependant, au fil de la lecture, j’en suis venu à apprécier davantage ce que j’avais sous les yeux.
Rose est un personnage de 17 ans qui désire trouver l’amour dans une société où les clans de sorcière se haïssent de plus en plus chaque jour. Nous le savons dès le départ, Rose va pencher peu à peu vers la magye noire. Ainsi, nous sommes intrigués, tout au long du livre, de découvrir comment Rose MacEwan va développer ce pouvoir et qu’est-ce qui va l’en motiver. Son innocence et sa bonne volonté, tout au long des épreuves, m’ont semblé une excellente façon de montrer l’attrait du pouvoir généré par la magye noire. J’ai donc assez apprécié le développement du personnage.
Ce que j’ai moins aimé, c’était que Morgan et Hunter soient complètement délaissés du tome. Ceux-ci lisent le journal de Rose, et ce, de façon continue. J’aurais apprécié une ou deux interventions, probablement. En même temps, je ne sais pas non plus ce que cela aurait pu amener à l’histoire.
Ainsi, j’ai bien aimé ma lecture. Mais j’ai surtout hâte de retrouver pour de bon les véritables personnages principaux de cette série. Si Morgan découvre davantage ses origines dans ce tome, c’est la manière dont elle va gérer cet apprentissage qui m’intéresse. À suivre dans le prochain tome, j’imagine! 🙂

Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Changement de voix!

Sorcière, tome 10, Investigateur

Par Cate Tiernan

Résumé en quatrième de couverture :

J’aime Morgan.
Elle est mon âme sœur.
Mais je dois retrouver mes parents.
À présent, je détiens des renseignements.
Des pistes qui semblent prometteuses.
J’ai l’impression de m’approcher du but.
Mais suis-je assez fort pour supporter ce que je pourrais découvrir?

Mon appréciation :

Cela fait déjà quelques mois que j’ai lu le neuvième tome de cette série. Mais je dois admettre que je n’ai eu aucune difficulté à me replonger dans l’histoire.
D’abord, Investigateur est en quelque sorte en rupture avec les tous les précédents tomes de la série. Contrairement aux neuf autres volumes, celui-ci est raconté du point de vue de Hunter, le copain de Morgan. Pour la première fois, nous avons un accès complet à l’intériorité du jeune homme (nous l’avons déjà eu par intermittences avec des extraits de son livre des ombres). C’est très intéressant de découvrir l’entièreté de ses sentiments pour celle qu’il aime, mais aussi toutes les autres pensées qui le travaillent. J’ai, ainsi, bien aimé ce changement de voix qui permettait d’approfondir le protagoniste.
De plus, le roman ne se déroule pas au même endroit qu’à l’habitude. Hunter a l’occasion de partir à la recherche de ses parents et quitte donc Window’s Vale, mais aussi les États-Unis. Coup de chance, le personnage traverse la frontière et se retrouve au Québec, dans un type d’environnement qui est donc connu du lecteur Québécois. Si les passages où des personnages ont un dialogue en français laissent à désirer, le reste du voyage est divertissant. Allant du climat aux routes tortueuses, le lecteur retrouve des petits clins d’œils amusants.
Enfin, le récit en soi du roman est aussi intéressant. La relation qu’a Hunter avec son père est très complexe. Elle est aussi très peu aisée, et nous sentons combien cela affecte le jeune homme. Outre cela, Hunter a un travail d’investigateur à faire. Ce travail, le lecteur va s’en rendre compte, a un effet particulier sur la pensée de Hunter. Il suscite chez le héros des questions qui reviendront nécessairement dans les prochains tomes.
Ce dixième tome est bien différent des autres et donne bien envie de poursuivre la série pour en découvrir la conclusion, qui approche à grands pas.

Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Un tome rempli de questions!

Sorcière, tome 9, Conflit

Par Cate Tiernan

Résumé en quatrième de couverture :

Des événements effrayants ont lieu autour de moi.
Quelqu’un utilise sa magye à des fins violentes.
Mes amis pensent que je suis responsable.
Ils ont tort.
Ce n’est pas moi qui suis hors de contrôle.
Mais comment le prouver…
avant qu’il ne soit trop tard?

Mon appréciation :

Après avoir relu les huit premiers tomes de la série, j’en suis rendue à découvrir les tomes suivants. Ce neuvième volume contenait une moins grande part d’action que certains des tomes précédents. En effet, cet élément est un peu mis de côté afin d’amener davantage de questionnements chez Morgan et les autres personnages de la série. Une grande partie de ces interrogations ne sont cependant pas résolues à la fin du livre. Cela augmente l’empressement à lire la suite.
Le lecteur s’interroge donc sur plusieurs éléments. Alice, la jeune protagoniste et amie de la sœur de Morgan, est la source de plusieurs questionnements. L’adolescente a des réactions particulières envers Morgan, ce qui nous amène à nous demander exactement ce qui les génère.
Mis à part cela, comme Morgan est victime de télékinésie, le lecteur attend impatiemment de découvrir l’auteur de ces actions. À mon avis, la véritable raison de ces preuves de pouvoir n’a pas été trouvée dans Conflit.
Dans ce tome, même si Ciaran est éloigné géographiquement de sa fille, sa présence reste bien marquée. Le personnage étant plutôt important dans la série, il est bien de savoir qu’il en fait toujours autant partie.
Finalement, j’ai bien aimé ma lecture, qui s’est faite très rapidement. S’il n’y a pas eu énormément d’action, j’espère que c’est parce que ce tome était une sorte d’intermède avant une suite plus mouvementée!

Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Entre le bien et le mal.

Sorcière, tome 8, Métamorphose
Par Cate Tiernan

Résumé en quatrième de couverture :

La terre remue constamment sous mes pieds.
Je pensais avoir découvert la vérité sur qui je suis.
Mais tout ce que j’ai appris n’était en fait
qu’un mensonge.
Je ferai tout ce qu’il fat pour découvrir
ce que je dois savoir.
Je sacrifierai pratiquement tout.
Je dois savoir qui — ou ce que — je suis.

Mon appréciation :

Morgan se pose de grandes questions sur le bien et le mal. Et à ce niveau, je dirais que ce tome tangue parfois entre le bon et le moins bon. Il est intéressant de prendre en considération les questionnements de l’adolescente, mais cela devient presque répétitif. Au moins le roman se lit-il toujours aussi bien, nous permettant de rester accrochés. Par contre, comparativement aux autres volumes, il y avait peu d’action et peu de mouvement.
Morgan se terrait plus de son côté… Oui, bien sûr, puisqu’il était question de scolarité, on la sentait un peu plus « normale ». Mais ça n’était pas autant intéressant, attirant. Cela a quelque chose de pertinent, mais cela donne aussi l’impression de retarder le plus important.
Puis la protagoniste est embarquée dans une quête qui la surpasse. Un peu d’action, enfin. Mais décevante. C’était plus tranquille. Très axé sur l’adolescente elle-même, sur son passé et sur son père biologique. Il était beaucoup question d’aspects psychologiques.
Je ne dis pas que c’était mauvais, mais plutôt que ce tome est sans doute l’un des plus faibles de la série.
Aussi la fin m’a-t-elle déçue. Un peu courte, pas assez détaillée. J’aurais préféré en savoir plus sur les conséquences positives des actes de Morgan, sentir la joie et l’amour de ce dénouement heureux. On aurait dit que l’auteur ne savait pas trop exactement comment conclure et qu’elle a préféré y aller en laissant supposer au lecteur les détails. Mais au contraire, on désire vraiment tout voir.
D’autre part, d’un niveau plus positif, il y avait les extraits en début de chapitre. On ne sait aucunement qui est la personne qui les rédige (excluant que l’on connaît son nom), sauf qu’elle écrit des lettres à quelqu’un, ce qui change un peu. Puis, à un moment dans la lecture, on découvre d’où proviennent ces lettres, pourquoi elles sont là. C’est ce que j’ai trouvé intéressant, ce petit mystère qui ne pouvait être résolu sans explication. De ce fait, on se demandait toujours qui était cet homme, quel était son rôle, et tout autres questions reliées.
En espérant que le tome 9 remontera la pente!

Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Sans jeu de mots, ce livre nous appelle.

Sorcière, tome 7, L’appel
Par Cate Tiernan

Rémusé en quatrième de couverture :

Enfin, je retrouve la lumière.
Les dangers auxquels je faisais face ont disparu.
Et je suis amoureuse; profondément amoureuse.
Mais dernièrement, j’ai commencé à faire des rêves.
Ils contiennent des visions d’une personne
ayant de graves ennuis.
D’une personne qui mourra
si je ne viens pas à son secours.
Qui m’appelle de cette façon?
Et que devrai-je sacrifier pour l’aider?

Mon appréciation :

En lisant le résumé de ce tome-ci, je m’étais dit qu’il serait un peu plus tranquille, mais plus je lisais, plus je me rendais compte qu’il y avait quelque chose derrière tout ça. Morgan n’avait visiblement pas terminé d’en apprendre sur son passé et sur celui de ses parents.
Je vais un peu revenir sur ce que j’ai écrit pour mon appréciation du tome précédent… Je mentionnais qu’il était fort agréable d’avoir des précisions, comme un retour sur les derniers événements s’étant produit avant, pour se remettre dans la série. Cependant, encore une fois, je me suis rendue compte que ces précisions n’étaient que bienvenues lorsque nous avions passé un certain temps sans lire la suite. Cela ajoute, si la lecture du tome précédent est fraîche dans notre mémoire, une certaine lourdeur au texte.
Ensuite, autre que les répétitions habituelles de mots (il faudrait un dictionnaire de synonymes lors de la rédaction), j’ai bien aimé les extraits du livre d’un certain homme, qui étaient donnés en début de chapitre. Je ne vous dévoile pas qui, car on le découvre au fil de ces extraits, mais aussi pouvons-nous faire des liens entre ce personnage et Morgan. Ce personnage vient donc à prendre une toute autre place dans l’histoire, et nous mène à une finale semi-attendue (enfin, si vous avez découvert le lien qui unis notre personnage principal et cet homme, parce que cela devient vite évident).
Sinon, j’ai bien aimé le fait que les personnages sortent de leur ville pour se rendre à New York. Cela amène une plus grande dimension à l’histoire, dans le sens où les protagonistes se mêlent de plus en plus au monde réel. Ils ne font plus partie d’un endroit isolé et le danger est présent sur une plus grande superficie (bien qu’on le voyait dans les différents livres des ombres des personnages).
Oh! Et puis… je suis certaine que vous ne vous attendrez pas à ce que Morgan prendra comme choix à la fin du tome. Choix qui ne plaira sans doute pas aux lecteurs qui… hum… non, je n’en dis pas plus!

Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Ensorcelant.

Sorcière, tome 6, Ensorcelée
Par Cate Tiernan

Résumé en quatrième de couverture :

La fête de Yule approche;
le jour le plus joyeux de l’année.
Ma magye grandit en force chaque jour.
Mes amitiés sont florissantes.
Je devrais être heureuse.
Mais un choix se dresse devant moi,
Une décision qui pourrait changer
mon monde à jamais.
Suis-je assez forte pour suivre la bonne voie?

Mon appréciation :

Un sixième tome d’une série toujours aussi captivante. Cela faisait un bon moment que je n’avais pas poursuivi cette série, et je suis heureuse de ne pas avoir eu trop de difficulté à m’y replonger assez rapidement. Quelques précisions étaient ajoutées pour se souvenir des événements passés, ce qui était bienvenue.
Ainsi à nouveau imbriquée dans le récit de Morgan, j’ai apprécié redécouvrir la magye wiccane. Il y a toujours des petits éléments qui me font un peu tiquer, comme si ces « pratiquants » étaient complètement mis dans un monde à part, mais on s’y habitue quand même facilement.
On en apprend toujours un peu plus sur Morgan et sa lignée, ses parents… tout comme on continue de voir le mauvais de Selene et de douter parfois de Cal.
Je dirais que Sorcière est une histoire où il est assez facile de s’embarquer, simple à apprécier et intéressante à découvrir. Des petits livres se lisant rapidement et présentant toujours, en début de chapitre, un extrait du livre des ombres d’un des personnages (une sorte de journal que les sorcières doivent écrire). Dans ce tome-ci, il est question de la vie de Selene, la mère de Cal, l’ex petit-ami de Morgan. Ainsi, tout en continuant de la craindre, on voit la vie et les pensées qu’elle a eues pour évoluer vers la personne qu’elle est. Enfin, je ne veux pas trop en dévoiler, mais il est question de magye drôlement puissante et de naissances…
Un autre détail qui me chicotte un peu est le nombre de répétitions, ce qui alourdit le texte à certains endroits. Cate Tiernan a tendance à rappeler toujours un ou deux événements bénins du premier tome de la série. Au moins le reste de la lecture se fait aisément, autant narré pour un public adolescent qu’adulte.
Je lirai prochainement le tome sept de cette série qui, je le pressens, sera aussi plaisant à grignoter que celui-ci.
Car malgré tout, on veut toujours en savoir plus sur Morgan et l’histoire de sa mère biologique… comme sur ce qu’il adviendra d’elle et de Hunter. Ne trouvez-vous pas qu’ils font un joli couple malgré leur difficulté à bien s’entendre à plusieurs reprises? Oh si, c’est à chaque fois plaisant d’y voir une histoire de coeur. 😛

Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Rencontre de l’univers entourant la Wicca.

Sorcière, tome 5, L’éveil

Par Cate Tiernan

Résumé en quatrième de couverture :

La Wicca a changé ma vie.
J’ai perdu de vieux amis, je m’en suis fait de nouveaux.
J’ai découvert mon véritable héritage.
J’ai trouvé l’amour — et la trahison.
Mais il m’en reste tant à apprendre.
Je sais que la Wicca peut servir au bien et au mal.
Le plus difficile est de différencier les deux.

Mon appréciation :

Comme pour les autres tomes, celui-ci commence directement après la fin du quatrième, comme si l’histoire ne s’était pas arrêtée.
Morgan est durement éprouvée par les événements qui ont conclu le volume précédent. J’ai trouvé cela plutôt bien amené. La jeune fille souffre assez pour que cela soit crédible. Qui plus est, j’ai bien aimé que ses sentiments soient parfois contradictoires et qu’ils exprimaient l’idée qu’il est difficile de réaliser pleinement que l’on se trompe sur la personnalité d’une personne. D’ailleurs, Morgan doute de deux personnages dans ce tome. Se mélangent donc les notions de confiance, de première impression et de facettes de la personnalité.
Par la suite, tel que je le mentionne dans le titre de l’appréciation, L’éveil permet au lecteur de plonger encore plus dans l’univers de la Wicca et des sorcières. Grâce au personnage de Hunter, c’est une grande source d’informations sur les règles à respecter par les sorcières et le côté sombre de la magye que nous découvrons. Morgan, bien que cela soit éprouvant pour elle, décide de suivre Hunter dans une investigation envers un protagoniste suspecté de faire appel à la magye noire. Là encore, nous en apprenons plus sur ce qui constitue cette forme de sorcellerie.
Le roman est plutôt tranquille sur le plan des actions. Bien que les événements affectent plusieurs personnages, le tome cinq amène véritablement le lecteur à prendre conscience de la facette sombre de la Wicca. C’est intéressant et c’est assez bien amené.
Tout de même, il va de soit qu’il y a un peu de romance, bien que légère. C’est le début d’une nouvelle histoire à suivre dans la suite de la série.
Finalement, encore une fois, j’ai bien apprécié les extraits de Livres des ombres en début de chapitre. On y retrouve celui de Hunter, fort intéressant puisque cela nous permet de découvrir sa façon de penser, et celui de son père, pertinent parce que l’on apprend qui il est et les circonstances de sa disparition… un mystère à résoudre dans les prochains tomes!

Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Un danger en croissance.

Sorcière, tome 4, Magye noire

Par Cate Tiernan

Résumé en quatrième de couverture :

Je suis amoureuse de Cal Blaire.
Il m’a tout appris sur la wicca.
Il m’a aidée à découvrir qui je suis.
Mais à présent, nous partageons un secret.
Un secret terrible et sinistre qui nous lie l’un à l’autre et nous déchire à la fois.
Je ne connais plus Cal.
Je ne sais même plus qui je suis.
Et je ne sais pas en qui ou en quoi je peux avoir confiance.
À l’exception de ma magye.

Mon appréciation :

Comme l’indique le titre de l’appréciation, il est question de danger dans ce quatrième volume de la populaire série Sorcière. Bien que j’avais déjà lu ce tome, j’ai pris bien du plaisir à voir les événements s’enchaîner pour amener au final alarmant (je ne vous le dévoile pas, tout de même!).
Dès le début du tome, la carapace de Morgan est fragilisée par ce qui s’est passé a la fin de Sorcière de sang. Elle prend conscience qu’on ne lui dit pas tout. Peu à peu, sa confiance se détériore avec divers personnages… même Cal. Enfin! Les entrées des chapitres comportant des extraits du Livre des ombres du jeune homme montrent clairement qu’il n’est pas net. Et le lecteur, dans ce tome, saura enfin jusqu’à quel point.
Tel que je l’ai dit, Morgan devient, entre autres, hésitante par rapport à son petit ami, Cal Blaire. J’ai bien aimé la manière dont cela était présenté. Disons que la magye intérieure de l’adolescente de dix-sept ans tentait d’entrer en communication avec Morgan. Que ce soient des maux de ventres ou de drôles de sensations, cela effrayait assez Morgan pour la mettre sur ses gardes. Je trouvais cela plutôt bien, comme si c’était un sixième sens.
En plus, les événements s’enchaînent bien dans Magye noire. Il y a un meilleur rythme qui garde accroché à la lecture. Les chapitres se lisent rapidement les uns à la suite des autres, nous enfonçant de plus en plus vers une touche de noirceur. Ce n’était pas très reposant, mais j’ai aimé ça. Seul hic, si la finale de ce volume-ci donne envie de découvrir la suite, le lecteur se doute inévitablement que cela sera moins mouvementé. Par contre, il sera intéressant de suivre Morgan sur l’aspect psychologique, afin de voir comment elle se sort des horribles épreuves qui viennent de lui arriver. Je vous laisse à votre curiosité!

Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :