Articles tagués : Tome 15

Une conclusion assez complète

Sorcière, tome 15, L’enfant de la nuit

Par Cate Tiernan

Résumé en quatrième de couverture :

Faites la connaissance de Moira Byrne, la fille d’un prodige… Au moment même où sa vie éclate en morceaux.
Il y a vingt ans, Morgan Rowlands était la jeune sorcière de sang la plus puissante à avoir vu le jour depuis des générations. Elle a fait des découvertes magyques, a affronté et vaincu un mal inimaginable et a survécu à une trahison foudroyante. Âgée de quinze ans, sa fille Moira sait que le passé de sa mère cache bien des choses qu’elle ignore. Et les secrets terrés dans le coeur de Morgan pourraient détruire le monde de Moira en entier. Lorsque Moira apprend deux vérités au sujet de sa famille, elle commence à réunir les pièces du casse-tête… pour comprendre qu’une personne qui lui est chère est en grave danger.
Une famille singulière. Une bataille infinie. Un nouveau commencement.

Mon appréciation :

Lorsque nous commençons ce quinzième et dernier tome de la série Sorcière, cela fait un peu étrange. Comme l’indique le résumé du roman, l’histoire de cette conclusion se déroule une vingtaine d’années après les événements du quatorzième tome. Ainsi, nous nous retrouvons avec une Morgan adulte et mère d’une enfant. La narration, quant à elle, se fait encore une fois en alternance (la mère et la fille), mais reste tout au long à la troisième personne.
C’est très plaisant de retrouver le personnage de Morgan, même si elle est plus âgée. Nous ressentons toujours la même maturité, même un peu davantage, chez elle. Ses décisions reflètent bien l’adolescente qu’elle était, tout en contenant une part d’expérience. C’est donc très intéressant d’observer son évolution adulte (ce que ne montre pas souvent les livres jeunesses actuels).
Du côté de sa fille, Moira, on retrouve une parcelle de sa mère adolescente, à quelques exceptions. Moira grandit avec la Wicca dans sa vie. Par contre, comme ce fut le cas de sa mère, la jeune fille a beaucoup à apprendre de sa famille et de son passé.
L’enfant de la nuit est plutôt le prétexte à une conclusion englobante. Le roman commence avec des épreuves très difficiles pour Morgan (ce qui arrive entre Hunter et elle, nous avons envie de supplier l’auteure de ne pas avoir fait cela) et se développe sur la résolution de tous les problèmes familiaux. Si nous devinons plus facilement la réelle origine de Moira (vous êtes curieux?), nous ne nous attendons pas à tout ce qui arrive au personnage qui lui est cher.
En somme, j’ai bien apprécié ma lecture, que j’ai dévorée rapidement. Je trouve que ce volume présente une belle conclusion à la série, bouclant la boucle des événements difficiles qu’a eu à traverser Morgan. Maintenant que la série est terminée, je pense que je vais m’ennuyer de ces héros qui ont bercés une partie de mon adolescence et mes premières années d’adulte. 😉

Publicités
Catégories : Fantastique, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :