Articles tagués : Tome 4 inédit

Un univers très rempli et plein de surprises

Genesia (Intégrale)

Par Alexandre Malagoli

Résumé en quatrième de couverture :

Evan, un jeune berger sans histoires, se retrouve sur les routes après que les inquisiteurs ont rasé son paisible village du royaume d’Orlande. Caessia, princesse de Tireldi, connaît les mêmes péripéties lorsqu’elle fuit sa maison pour échapper à un mariage arrangé. L’ombre des Anciens Rois semble se refermer sur eux tandis qu’Evan et Caessia s’efforcent d’échapper aux ennemis lancés à leurs trousses, ainsi qu’à la magie qui les harcèle.
Leur destin est lié à Sorcelame, l’épée envoûtée, tout comme l’avenir entier de Genesia…

Mon appréciation :

C’est une superbe promotion de l’éditeur Bragelonne qui m’a mis ce livre dans les mains. Le joli prix de 16,95 $ m’a convaincue de prendre cette intégrale et de découvrir un nouvel univers de fantasy qui a déjà fait ses preuves auprès de l’éditeur. Cela était d’autant plus intéressant que ce livre contient une nouvelle (qui relate le passé du personnage de Gaélion) et le quatrième tome, inédit.
Je dois cependant admettre que le début de cette grosse brique ne m’a pas énormément enchantée. J’ai commencé ma lecture avec le désir de me voir aspirée dans l’univers d’Alexandre Malagoli. Toutefois, l’entièreté, ou presque, du premier tome ne m’a pas gardée suspendue à l’histoire. Je n’avais aucune difficulté à poser le roman pour m’occuper à autre chose. N’avoir possédé que le premier volume, je ne suis pas certaine que j’aurais poursuivis ma lecture de cette série. Mais comme c’était l’intégrale que j’avais en mains, je me suis attelée à la suite, tout de même intriguée de découvrir ce que le sort réservait aux héros.
Mon opinion de la série a, par la suite, augmenté au fil de la lecture, à mesure que mon intérêt croissait.
J’ai beaucoup apprécié la présence du danger qui guettait les héros de la série. Les épreuves qu’ils devaient affronter n’étaient pas de tout repos et bien souvent éprouvantes. J’ai aussi aimé chaque lien qui unissait les différents personnages, bien que certains finissaient pas se deviner facilement, étant donné les indices disséminés dans l’ouvrage. Ces nombreux liens n’apparaissent pas non plus comme dérangeants, puisque la narration mentionne à plusieurs reprises le concept de destiné. Autrement dit, même si le hasard semble trop bien faire les choses, cela n’est pas trop étrange aux yeux du lecteur, qui se met à croire à ce monde magique.
J’ai un peu moins aimé le côté immature des jeunes personnages. Evan et Caessia sont jeunes, ce qui amène dans le récit des moments qui illustrent cette jeunesse. Ce n’est pas déplacé, mais je désirais surtout passer par dessus ces moments afin de passer aux choses sérieuses. C’est probablement ce qui a fait que j’ai moins apprécié le premier tome, qui contenait une grande part d’enfantillages, contrairement aux autres où les héros acquéraient de la maturité petit à petit.
Enfin, j’ai apprécié avoir accès à la nouvelle Le Prince et l’Apôtre, qui m’a permis de mieux comprendre le passé du personnage de Gaélion lorsqu’il lui est venu le temps de se révéler à ses compagnons.
Finalement, le dernier tome m’a bien surprise en quelques points. Un peu comme un Roméo et Juliette, cette finale est remplie d’épreuves éprouvantes. Les personnages sont tous poussés à leurs extrêmes limites, ce qui fait en sorte que le lecteur ne peut plus prévoir entièrement ce qui va leur arriver. J’ai bien aimé ces surprises, bien qu’ils jouaient beaucoup avec les rouages de mon cerveau. Je ne veux pas trop vous en dévoiler, mais je dirais que rien n’est facile dans cette conclusion, et c’est ce qui lui donne une touche assez intéressante et peu semblable aux autres conclusions de séries.

 

Publicités
Catégories : Fantasy ou merveilleux, Livres adultes | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :