Une complète conclusion.

Pandora, tome 7, Et la peur

Par Carolyn Hennesy

Résumé en quatrième de couverture :

Pandora a réussi à capturer six des grands maux qu’elle avait « ac-cidentellement » libérés; et maintenant, notre quatuor — Pandie, Alcie, Iole et Homère — est à la poursuite du pire de tous : la Peur. Ensemble, ils doivent se rendre dans les Enfers redoutés pour leur dernière aventure.
Pendant ce temps, d’ignobles vilains comme Tantale, Sisyphe et les Danaïdes ont été libérés de leurs punitions éternelles… et ils se trouvent sur le chemin de Pandie! Hum, qui pourrait bien être derrière eux?
Pandora pourra-t-elle vaincre Héra une fois pour toutes et trouver l’endroit où se cache la Peur? Dans l’excitante conclusion de la série bien-aimée des mésaventures mythiques, le septième mal doit être retourné.

Mon appréciation :

Le voilà, le tout dernier de cette série! Et il conclut merveilleusement bien les aventures de Pandora et de ses amis!
Si cette dernière aventure se déroule sur moins de jours par faute du temps restreint (rappelons que Pandie a un temps limite pour capturer les sept maux), elle n’est pas moins remplie de péripéties. Encore une fois, la tâche n’est pas facile du tout, mais cela n’empêche pas la petite équipe d’être très solidaire. Et c’est un élément que j’ai bien apprécié.
Tout au long des difficultés vécues, le quatuor se soutient et s’entraide continuellement, malgré qu’il puisse y avoir des hauts et des bas. Bien évidemment, leur relation ne peut être parfaite. Cependant, ils sont toujours là les uns pour les autres dès que la situation le permet.
Qui plus est, chacun se surpasse une dernière fois pour capturer la Peur. Et c’est, encore une fois, quelque chose que j’ai bien aimé. Pour Pandora, on discerne très bien l’évolution de son personnage lorsqu’elle trouve finalement le dernier mal de l’humanité. Même si Pandora en ressort grandie, le lecteur ou la lectrice peut être porté à réfléchir sur soi-même à ce moment de l’histoire. Sans tout vous dévoiler, disons que la jeune fille s’affirme enfin totalement et qu’elle accepte la personne qu’elle était et qu’elle est devenue.
Mis à part ce personnage, il y a aussi l’évolution de ses amis qui est explicitement soulignée à la fin du livre. Chacun y passe et c’est un moment plutôt joyeux. Bien sûr, dès lors que l’on plongeait dans le premier tome de la série, il fallait se douter que les héros réussiraient leur mission. Ainsi, ils sont aussi couverts d’éloges au terme de celle-ci.
La conclusion est donc complète. Les personnages principaux sont pleinement félicités, et les ennemies sont punies. De plus, certains protagonistes rencontrés dans les autres tomes refont leur apparition afin de bien terminer la boucle. Bref, c’est une histoire heureuse qui se termine bien et se laisse lire avec plaisir.

Publicités
Catégories : Aventure, Coin filles, Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :