Des êtres spéciaux.

Victor Cordi, Cycle 1, Livre 1, L’anomalie maléfique
Par Annie Bacon

Résumé en quatrième de couverture :

Victor Cordi, douze ans, utilise sa manette de jeu vidéo d’une main de maître. Il guide le Capitaine Carbone, héros virtuel intergalactique, à travers les dangers et réussit les missions les plus difficiles!
Le jour où Victor reçoit de sa grand-mère malade une mystérieuse clé argentée, son destin bascule. Avec la clé, il déverrouille une porte qui s’ouvre sur un autre monde : Exégor.
En ce lieu, une substance maléfique fait des ravages.
Pour Victor, l’aventure devient véritable…

Mon appréciation :

Je me suis procuré ce livre parce que j’en avais entendu de bons commentaires. J’étais donc bien curieuse.
Je dois dire que j’ai apprécié ma lecture et qu’elle m’a bien divertie. L’histoire en général est toute simple et intéressante. La clé que remet la grand-mère à Victor fait découvrir à celui-ci un univers en danger. Dès son arrivée dans ce monde particulier, Victor est pointé du doigt, lui qui y est étranger. Afin de prouver qu’il n’est pas celui que les habitants d’Exégor pensent qu’il est, il s’engage dans une aventure dangereuse où il devra, aidé de deux compagnons, mettre un terme à l’anomalie maléfique.
Parlant de ses deux compagnons, je dirais qu’ils sont plutôt originaux. Il y a un très grand personnage poilu qui est en quelque sorte un chercheur et note toutes ses découvertes dans son calepin, et il y en a un autre qui a la particularité d’avoir la tête au niveau du torse et un cinquième membre (pied ou main, on ne sait trop) à la place! Ce dernier est un étonnant combattant et il était bien plaisant de lire tout ce qu’il était capable de faire dans cette aventure. J’espère bien qu’il reparaît dans le deuxième livre de la série.
Mis à part cela, j’ai aussi bien aimé les habitants du village où est apparu Victor Cordi. Ceux-ci sont couverts d’étranges pics qu’ils peuvent dresser ou rabaisser au besoin. Qui plus est, ces mêmes piques changent de teinte selon l’humeur du personnage et ce dont il a besoin. Par exemple, lorsqu’il est en colère, ils deviennent rouges, et lorsqu’il a besoin de se camoufler dans les herbes, ils deviennent verts. J’ai trouvé cela très intéressant et cela permet de deviner l’humeur du personnage simplement par ses réactions!
Et disons que la finale de ce premier livre est très prometteuse! On sent que le danger rôde encore et que Victor devra entreprendre une nouvelle aventure au meilleur de ses capacités de jeune adolescent! Parce qu’après tout, il réussit des prouesses malgré le fait qu’il soit un garçon bien ordinaire. C’est ce qui lui donne un certain cachet bien plaisant!

Publicités
Catégories : Aventure, Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :