Un petit garçon bien intéressant.

Peter Pan

Par James Matthew Barrie

Résumé en quatrième de couverture :

C’était un vendredi soir. Les parents de Wendy, Michael et John étaient absents, et Nana, la chienne terre-neuve, était attachée dans la cour. La voie était donc libre pour que Peter Pan, le garçon qui refusait de grandir, vienne rechercher son ombre, et entraîne les enfants vers le Pays de Nulle Part… une île enchantée habitée par des Peaux-Rouges, des fées et des pirates commandés par le sinistre capitaine Crochet.

Mon appréciation :

Tout d’abord, je dois vous confier que je n’avais jamais lu l’histoire de Peter Pan ni ne l’avais vue par l’entremise d’un film. Pourtant, quasiment tous les enfants connaissent l’histoire de ce petit garçon qui ne voulait pas grandir. Et maintenant, j’ai remédié à ce manquement à ma culture! 😛
Au début de ma lecture, j’avais un peu de mal à m’insérer dans cet univers particulier. Il faut dire que la nounou de Wendy, Michael et John était une chienne et qu’elle les élevait pourtant bien et agissait comme une humaine. C’était étrange, mais amusant.
Ensuite, j’ai trouvé certains passages rigolos. Avant d’utiliser la poussière de fée pour aider les trois jeunes à voler et à quitter leur maison pour le Pays de Nulle Part, Peter Pan s’amuse et leur fait croire qu’il faut penser à des choses joyeuses pour voler. Peter Pan est un peu égoïste et s’amuse bien de voir le trio tomber de leurs lits avant d’enfin leur révéler la vraie méthode. Pareillement, mais pour le personnage de capitaine Crochet, j’ai aussi eu un petit sourire. Ce dernier craint vivement un crocodile qui fait tic-tac. L’animal a déjà goûté à sa main droite et veut le reste de son corps, mais a aussi assurément goûté à un pendule. Ainsi, lorsque le pirate tout à fait cruel entend le tic-tac propre au mammifère, il prend ses jambes à son cou ou demande même à son équipage de le cacher derrière eux! Ce capitaine me semble un peu moins dangereux par la suite de cette révélation.
Par contre, il y a un élément qui m’a fait tiquer. Peter Pan veut à tout prix rester un petit garçon pour s’amuser éternellement… pourtant, malgré ses envies incroyables et infinies d’aventures, il a aussi en lui cette folie de tuer, tout particulièrement de tuer le capitaine Crochet. J’ai trouvé cela assez spécial pour un livre d’enfants. Surtout que ce désir est plus souvent caractéristique d’un personnage adulte. Ce qui me faisait étrange de lire que ce personnage jovial avait autant d’obscurité en lui.
J’ai tout de même pris bien du plaisir à lire cette histoire si connue, même si je m’attendais à un peu plus étant donné toutes les éloges qu’elle a eues. Peut-être aurais-je dû la lire plus jeune!

Publicités
Catégories : Adaptations, Aventure, Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Un petit garçon bien intéressant.

  1. Pingback: Les aventures de Peter Pan | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :