Une aventure qui paraît un peu simpliste, mais pas trop courte.

Les 5 derniers dragons, tome 3, La terre des elfes

Par Danielle Dumais

Résumé en quatrième de couverture :

L’extraordinaire périple des chevaliers du Dragon rouge se poursuit. La troupe, composée d’une dragon-fée, d’une camarade appartenant à la chevalerie des Anciens, mieux connus comme les chevaliers de l’Actinide, de deux enchanteurs et d’un rat magicien, se retrouve maintenant au pied de montagnes protégées par des gardiens appelés les Douades, des monstres cupides et sanguinaires. Bien que la petite troupe soit tentée de survoler cette chaîne de montagnes séparant le territoire des Cinq peuples et la Terre des Elfes, grâce à un magnifique cheval ailé du nom d’Horus et à de superbes et puissants dragnards, elle attend la manifestation de ces gardiens des lieux de passage pour éviter toute confrontation avec eux.
À leur arrivée à la Terre des Elfes, Inféra rencontre Adora, une porteuse de dragon comme elle. Contrairement à elle-même, qui fut gardée loin de tout regard, celle-ci était adorée et aimée de son peuple.
Elles se lieront d’amitié et éprouveront une inquiétude commune qu’elles ne révéleront à personne.
À vous de découvrir ce terrible secret.

Mon appréciation :

Comme le titre l’indique d’abord, j’ai une petite déception par rapport au niveau de difficulté rencontré durant l’aventure des personnages principaux. Les épreuves rencontrées m’ont semblé relativement simples. Andrick et ses compagnons n’ont pas vraiment fait face à un échec quelconque. En fait, tout semblait se résoudre dès l’instant où le problème était mis en place.
Par contre, encore une fois comme l’indique le titre de l’appréciation, la durée de l’aventure n’est pas trop courte. J’en suis seulement au troisième tome et j’ai la nette impression que les personnages ont encore beaucoup à faire. Et il faut dire que la série sera constituée de douze tomes. C’est un élément que j’aime de cette série. Le fait que l’histoire semble vraiment se dérouler au jour le jour, que l’on ne fait pas de bonds dans le temps… Ça ajoute une certaine touche de réalisme intéressante.
Mis à part cela, j’ai bien apprécié le retour de Launa parmi les siens. C’était surtout les descriptions qui me plaisaient. Sans trop vous dévoiler le tout, le château était en piteux état. Les sentiments qu’éprouvait Launa à ce moment étaient intéressants dans le contexte. J’en aurais même pris un petit peu plus. 😛
Le tome ne termine pas sur un suspense. Cependant, l’envie de lire la suite reste présente, puisque les dernières lignes invitent sur le prochain tome, comme si celui-ci raconterait la journée de demain. J’ai l’impression que cela va s’enchaîner doucement, un peu comme si l’on poursuivait la lecture d’un même livre, mais avec un nouveau chapitre. On ne se sent pas précipité. N’empêche que la curiosité est présente. Après tout, il manque encore trois dragons et les protagonistes se doivent de les trouver. Sans compter que certains risquent de ne pas trop s’entendre entre eux, ce qui laisse présager un peu d’action!

Publicités
Catégories : Aventure, Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :