Un peu simpliste.

Élias Sparte, tome 2, Les oeufs sacrésLes oeufs sacrés
Par Agnès Ruiz

Résumé en quatrième de couverture :

L’horizon s’obscurcit et trois dragons hideux se posent non loin d’Élias. Le rhapsode, un homme d’au moins mille ans, voyage avec ces êtres immenses. Il affirme que la grande prêtresse attend Élias sur les Terres Herbeuses avec Sandros et Auxane pour conduire les oeufs sacrés sur les Terres Volcaniques où ils seront couvés pendant 3000 ans! Cette fois, la mission semble facile sauf qu’il ne faut jamais se fier aux apparences. Élias n’aime pas trop l’idée d’aller dans un endroit où un tremblement de terre vient d’avoir lieu, sans compter qu’un volcan vient d’entrer en éruption. Et c’est bien connu, la fumée peut cacher d’étranges surprises…

Mon appréciation :

Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à me plonger dans ce livre. Premièrement, cela faisait un certain temps que j’avais lu le premier tome, et donc l’histoire était un peu loin dans ma mémoire. Deuxièmement, j’avais l’impression qu’il manquait de détails, ce qui causait un peu problème au niveau du réalisme du déroulement des événements. Et, troisièmement, le personnage d’Auxane est énormément rempli de mystères. Cela peut être intéressant, je l’admets, mais quasiment chaque phénomène relié à cette adolescente reste incompris et étrange. À mon avis, il manquait donc de viande autour de l’os.
Sinon, j’ai trouvé que cette deuxième aventure était réellement plus simple que la première, malgré que le résumé fait croire le contraire. Essentiellement, les personnages voyagent vers les Terres Volcaniques sans danger (ils font cependant une rencontre en chemin en venant en aide à un individu, mais sans difficulté), ils combattent une créature à plusieurs têtes et apportent à bon port les oeufs sacrés après avoir joué à un sudoku géant. Chaque moment plus complexe était si peu développé et traversé en quelques pages que la majorité des risques étaient écartés. J’aurais aimé avoir plus de suspense et craindre pour la réussite de la mission des trois jeunes.
N’empêche, j’ai bien aimé l’idée du sudoku géant. En somme, les jeunes doivent le compléter pour se rendre à un endroit. J’aurais cependant augmenté le niveau de difficulté, puisqu’il n’a pas été trop long à faire.
Mis à part cela, il y a un élément que j’aurais aimé être dévoilé aux trois jeunes dans les derniers moments de leur mission. Un personnage mauvais, connu du premier livre, a réalisé un mauvais coup en cachette dans le but de nuire à la réussite de la mission. Cependant, le trio n’en est aucunement au courant à la fin de l’aventure. Je m’attendais à ce que cela cause problème dans la dernière étape de leur tâche, mais cela ne fut pas le cas et rien ne s’est passé. Ainsi, un mystère plane à savoir comment cela sera dévoilé dans le prochain tome de la série. Quoique j’aurais préféré que cela soit fait dans celui-ci afin que les héros ressentent la pression de ce que l’acte malveillant puisse causer si l’erreur n’était pas corrigée à temps. De quoi donner envie de plonger tout de suite dans le prochain tome, en fait. Ce qui n’est pas trop le cas en ce moment.

Publicités
Catégories : Aventure, Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Un peu simpliste.

  1. Pingback: Le mythe de Pandore réduit au maximum. | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :