Une explosion d’aventures!

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Par Jonas Jonasson

Résumé en quatrième de couverture :

Franchement, qui a envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l’adjoint au maire et de la presse locale?
Allan Karlsson, chaussé de ses plus belles charentaises, a donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entraînant une autre, notre fringant centenaire se retrouve à trimballer une valise contenant 50 millions de couronnes dérobée — presque par inadvertance — à un membre de gang. S’engage une cavale arthritique qui le conduira à un vieux kleptomane, un vendeur de saucisses surdiplômé et une éléphante prénommée Sonja…

Mon appréciation :

Quelle belle découverte j’ai faite de cet auteur! Dès la toute première page, j’ai été happée par le style d’écriture, par la promesse de rigolades et d’aventures! Et je n’exagère pas, car Jonas Jonasson a piqué ma curiosité très rapidement.
J’ai bien aimé la construction du récit. Il y a la jeunesse (enfin, une jeunesse jusqu’à cent ans moins un jour) et la cavale (dès le centième jour d’existence) d’Allan Karlsson. Ces deux portions d’histoire sont enchâssés tout au long du roman, de sorte que nous en apprenons, en alternance, plus sur l’existence rocambolesque du centenaire. Après tout, en cent ans, il peut s’en passer des choses!
Le personnage d’Allan Karlsson est bien drôle et nous nous plaisons à apprendre à le connaître. Suivant sa philosophie de vie (« Les choses sont ce qu’elles sont et seront ce qu’elles seront. »), il rencontre largement d’aventures sur son chemin. Pour faire court et vous donner une idée du personnage, Allan Karlsson a été concepteur de bombes, a participé malgré lui dans différentes guerres, s’est échappé d’un goulag de manière explosive et a partagé la bouteille avec nombres de personnes influentes en parcourant une bonne partie du monde. Avec ce centenaire, nous voyageons donc à travers les pays, mais également à travers l’histoire. En effet, nous traversons les deux guerres mondiales, la Guerre Froide et d’autres événements marquants. Cependant, rien n’est lourd à lire, puisque dès qu’il est question de politique, notre Allan n’écoute plus… et nous passons à autre chose!
Non seulement la vie du personnage a été rocambolesque jusqu’à son centième anniversaire, mais elle continue également à l’être dans le moment présent. Comme le résumé du livre le mentionne, Allan s’échappe de sa maison de retraite. Sur son chemin, il prend possession d’une valise remplie d’argent. Bien évidemment, il sera poursuivi par le membre de gang. Il saura par contre s’en débarrasser! Et ce, de manière plutôt absurde! Par la suite, le vieillard fait la rencontre de différents autres protagonistes. À chaque fois, nous prenons plaisir à les découvrir. Chacune des histoires de ces personnages était bien amusante.
Vraiment, que ce soit dans le passé d’Allan Karlsson ou dans son présent, j’ai adoré chaque moment de ma lecture. Parfois, je me perdais un peu géographiquement puisque je ne connais pas très bien toutes les villes mentionnées dans le roman, mais cela n’a pas diminué mon plaisir. J’ai même ri à quelques reprises et je me faisais un plaisir de raconter les choses les plus loufoques à mes proches.

Publicités
Catégories : Adaptations, Aventure, Contemporain, Historique, Livres adultes | Étiquettes : , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Une explosion d’aventures!

  1. Pingback: Des vieillards talentueux. | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :