Un petit plaisir.

Un cadeau du ciel

Par Suzanne Roy

Résumé en quatrième de couverture :

Depuis toujours, Elina n’a qu’une raison d’être : elle apparaît au chevet des mourants, et montre à l’âme détachée de son corps la porte qu’elle doit traverser. Ce qui attend les humains de l’autre côté? Elle n’en a pas la moindre idée, et elle s’en fiche. Ceux-là ont eu leur temps sur Terre, ils n’avaient qu’à mieux l’employer, non?
Jusqu’au jour où elle laisse échapper une âme… une âme dont le corps est revenu à la vie grâce aux soins acharnés d’un médecin des urgences. Puis une deuxième…
Prise en défaut, Elina n’a plus le choix, elle doit comprendre ce qui rend cet homme si particulier. Son destin achèvera de basculer lorsqu’elle se retrouvera précipitée sur Terre, apeurée et ignorante, avec un seul nom à la bouche, celui d’Éric Séguin, le médecin qui aura changé sa vie.

Mon appréciation :

Un cadeau du ciel, c’est une lecture bien agréable. Si les circonstances me l’avaient permises, je l’aurais lu d’un seul coup, sans m’arrêter! Parce qu’en effet, ce livre de Suzanne Roy se lit très bien. C’est à la fois doux et joyeux comme lecture.
J’ai bien aimé le fait que la narration soit faite par les deux personnages principaux, Elina et Éric. Chaque chapitre était donc raconté par le personnage qui lui convenait le mieux, et cela me plaisait. En même temps, cet accès aux deux intériorités était pertinent, puisqu’il est question de romance. Ainsi, le lecteur découvre les sentiments de chacun, de même que leurs pensées.
Du côté d’Éric, c’est sa maturité qui était intéressante par rapport à la relation du couple. D’avoir le regard du médecin sur les différents éléments de l’histoire apportait une ambiance plus réaliste à celle-ci.
Et pour Elina, son aspect innocent était amusant lorsqu’elle observait et analysait le monde qui l’entourait. L’écriture était plus légère, et il y avait un petit quelque chose d’enfantin. Ce dernier élément, par contre, était légèrement trop présent dans les 150 dernières pages, voire un peu avant, où un peu plus de maturité aurait été apprécié.
De plus, j’ai trouvé que le temps s’écoulait très rapidement vers la fin du livre, contrairement à tout le reste du texte. Les semaines et les jours s’additionnaient beaucoup plus rapidement pour mener au dernier événement de l’histoire, un peu comme s’ils avaient été superflus et qu’il fallait se rendre le plus vite possible à la dernière péripétie.
Il n’empêche que malgré ces derniers éléments, j’ai adoré ma lecture. Comme je l’ai dit plus haut, si je l’avais pu, j’aurais dévoré le bouquin d’un seul coup, quitte à passer une nuit blanche, tellement je suis entrée rapidement dans l’ambiance.

Publicités
Catégories : Contemporain, Livres adultes, Romance | Étiquettes : , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Un petit plaisir.

  1. Pingback: Salon du Livre de Montréal 2016 | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :