Un monde intrigant.

L’épreuve, tome 1, Le Labyrinthe

Par James Dashner

Résumé en quatrième de couverture :

Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.
Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…

Mon appréciation :

Tout d’abord, oui, j’ai apprécié ma lecture. Mais j’ai tout de même eu du mal à m’y captiver dès le départ. L’univers est intrigant, sauf que ce style de roman étant très populaire en ce moment, cela me semblait enlever de l’originalité. Au même titre que la trilogie Hunger Games, ce sont tous des jeunes qui se retrouvent enfermés dans un lieu vraiment particulier et contrôlé par d’autres individus de l’extérieur. Qui plus est, le départ m’a semblé un peu lent, car dès que Thomas est plongé dans cet étrange univers, tous les jeunes autour de lui veulent qu’il s’adapte à leur mode vie, à leur petite routine. Heureusement, Thomas va enfreindre une règle mise en place par les dirigeants du groupes d’adolescents, de sorte qu’il y aura enfin du mouvement.
Le tout devient encore plus intrigant lorsqu’une fille est amenée dans le Labyrinthe. La toute première fille… et la toute dernière personne (car un jeune y était envoyé à chaque mois depuis deux ans). Encore maintenant, je m’interroge à savoir pourquoi il n’y avait pas de fille avant. La solution sera peut-être dans le deuxième tome.
J’ai trouvé le début du livre un peu lent à démarrer, il est vrai. Cependant, passé le tiers du volume, j’avais du mal à m’arrêter. J’étais surtout curieuse de découvrir pourquoi les jeunes étaient dans ce labyrinthe, de même que je me demandais dans quelles circonstances certains retrouveraient la liberté… ou l’illusion d’être libre un moment.
J’ai apprécié le personnage de Chuck, seul véritable ami de Thomas, bien qu’il semblait un peu énervant au départ, étant donné qu’il ne répondait pas aux questions du personnage principal et qu’il jouait quelques tours. Par contre, plus les pages défilaient, plus le jeune Chuck apparaissait comme un garçon à protéger de tout danger et à ramener chez lui, dans un cocon familial normal. Je ne vous dévoile pas comment se termine le bouquin, mais malgré les événements durs de la fin (on ne se le cache pas, ce ne sont pas tous les jeunes qui s’en sortent), je suis d’accord avec James Dashner pour l’action qu’il a faite faire à Chuck. Je n’aurais pas vraiment imaginé ce moment autrement.
Pour terminer, l’épilogue fait mention d’une prochaine épreuve. Visiblement, les personnages n’en ont pas fini de se dresser contre des difficultés très risquées. Je me demande bien ce que sera cette prochaine épreuve et comment les choses se dérouleront.

Publicités
Catégories : Adaptations, Livres jeunesses, Science-Fiction | Étiquettes : , , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Un monde intrigant.

  1. Pingback: Le Labyrinthe | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :