Des personnages attachants!

Le portail des ombresL’héritière de Ferrolia, tome 1, Le portail des Ombres
Par Guy Bergeron

Résumé en quatrième de couverture :

Dans un monde, Arménis, au-dessus duquel plane la menace de Culcuth, le dieu de la mort, assoiffé de contrôle et de pouvoir, se trouve Ferrolia, un royaume où règne un despote qui menace la vie de sa propre fille, atteinte d’une grave maladie. Un garde fidèle soutirera l’enfant de la menace de son père, s’enfuira avec elle et l’élèvera jusqu’à l’adolescence.
Après la mort tragique de son protecteur, la jeune fille, aidée de son ami, un garçon doté d’aptitutes inattendues, part à la recherche de l’ermite Thamir, qui pourrait peut-être la guérir de ses terribles crises. Celui-ci s’en révèle incapable, mais avec l’aide des Juventis, hommes aux physiques d’enfants dotés de grands pouvoirs magiques, il leur prête main-forte dans l’ultime confrontation avec les Ombres de Culcuth, dont il faut à tout prix détruire le portail.
Une histoire qui parle de la bêtise des hommes, de la faiblesse des dieux et de la cruauté des Ombres.

Mon appréciation :

Ma foi, j’ai dévoré ce livre! Et ce, du début à la fin!
Le récit se déroule sur deux plans : celui des dieux et celui de nos jeunes héros. Ainsi réside l’un des plaisirs de cette lecture. En narrateur absent, nous savons plusieurs choses qui se déroulent de chaque côté. La maladie de la jeune fille, les aptitudes de son compagnon, les dangers de la montagne… tout est directement lié aux dieux. Il est grandement plaisant d’y découvrir quelques subtilités, aussi, et de se voir surprendre par les retournements de situation.
Accrochée à la lecture par les péripéties de la jeune fille, je ne pouvais résister, lorsque j’en avais l’occasion, de plonger dans le roman. Que ce soit pour lire un chapitre durant le trajet en autobus ou de lire deux ou trois pages avant que le professeur ne débute sa matière du jour.
Le portail des Ombres se lit très bien, simplement. Oui, c’est en partie l’histoire de deux jeunes adolescents, mais la lecture est si agréable que je la conseille à tous.
J’ai tout apprécié, je crois, sinon que pour les aptitudes du jeune garçon, l’illustration de couverture n’a pas laissé de surprise. Mais ça n’est rien qui dérange vraiment; après tout, l’image est vraiment belle.
La suite m’intrigue et j’ai bien hâte de la découvrir. La plume fantaisiste et légère de Guy a de quoi donner envie de dévorer tout livre se présentant devant nous!

Publicités
Catégories : Aventure, Fantasy ou merveilleux, Livres jeunesses | Étiquettes : , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Des personnages attachants!

  1. Pingback: Salon du livre de Montréal 2012 | Dans ma bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :