Tout à fait répugnant!

Cobayes, tome 4, Benoit

Par Carl Rocheleau

*Attention : présence de violence gratuite et de… beaucoup de sang.*

Résumé en quatrième de couverture :

Ce qui me définit le mieux : ma passion pour le cinéma.
Un jour, je tournerai mon propre film. Quand j’aurai de l’argent. Beaucoup d’argent. J’étais totalement à sec à mon arrivée en ville. Heureusement, Mini a accepté de partager son « appartement » avec moi. C’est grâce à elle que j’ai découvert AlphaLab.
En attendant de réaliser mon rêve, je note toutes mes idées de scénarios dans un carnet. J’ai l’imagination assez fertile, ces jours-ci. Une foule d’idées macabres et sanglantes me passent par la tête. C’est peut-être parce que je suis un fan fini de Tarantino et que je regarde ses films en boucle.
J’en ai parlé au psy d’AlphaLab. Il dit que c’est sûrement le stress, que ma première rencontre avec mes beaux-parents m’a angoissé. Ces vieux bourgeois… je suis convaincu qu’ils ne m’aiment pas, mais je m’en fous; je suis follement amoureux de leur fille. Elle est hallucinante!
Le psy pense que je m’approprie les rêves de Mini au détriment des miens. Aucun rapport. Ce n’est pas parce que je veux passer chaque minute de ma vie à ses côtés que je suis dépendant affectif. J’abandonnerais tout pour elle, même si ça fait seulement deux mois qu’on se connaît. Rien de plus normal.

Mon appréciation :

Quel plaisir de retomber dans un roman d’horreur aussi… peu appétissant! 😛
C’était mon premier roman de l’auteur Carl Rocheleau, et j’ai bien apprécié sa plume. Son écriture permettait une lecture tout à fait mature. Et il le fallait, bien entendu, étant donné le genre du livre.
Malgré ma piètre culture d’horreur cinématographique, j’ai bien apprécié la part qu’occupaient les références à divers films. Il va sans dire que le personnage est un fanatique de cinéma et que cela s’y prêtait donc très bien. Ne connaissant pas la moitié des films cités, je me plaisais plutôt à songer aux petits sourires que feraient ceux qui comprendraient les références lors de leur lecture.
Pour continuer sur cette lancée, l’écriture de Carl Rocheleau était tout à fait parfaite dans les descriptions. Il y avait juste assez de détails pour se faire une belle image des scènes sanglantes. 😉 Oui, c’était dégueulasse! Mais c’est ce qu’il faut, à mon avis, dans un roman d’horreur. Cela me faisait penser au roman Anita, dans la même série.
Dans ce nouveau roman de la série Cobayes, un nouvel élément est mis en scène : la compagnie AlphaLab exécute ses étranges injections à l’international. Le personnage de Benoit, accompagné de son amoureuse, se rend dans un autre pays. Là-bas, les intentions de la compagnie pharmaceutique semblent d’autant plus mauvaises (je vous laisse découvrir ce qui me fait dire ça). N’empêche que j’ai trouvé cela très intéressant. J’aime bien en apprendre un peu plus à chaque tome et tenter de comprendre les rouages de cette organisation.
Enfin, il y a un dernier détail que je voudrais aborder. Toujours dans le positif. Même si cela m’a un peu dégoûtée. 😛 Benoit, en grand amateur d’horreur, se met à désirer reproduire ses sombres pensées (ou devrais-je dire rouges pensées). Et il y trouve de la jouissance! Décidément, lorsque Carl Rocheleau écrit de l’horreur, c’est loin d’être pour les enfants… et ça me va parfaitement (quoique les images que je me faisais n’étaient pas du tout jolies)!

Voici la bande-annonce du roman :

Publicités
Catégories : Horreur, Livres adultes | Étiquettes : , , , , | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “Tout à fait répugnant!

  1. Pingback: Une fixation plutôt morbide! | Dans ma bibliothèque

  2. Je n’avais pas pris le temps de te le dire, mais merci pour la belle critique 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :